dimanche 19 septembre 2010

Une boule de nerfs‏

J'ai l'impression que mon corps n'abrite que des tensions et du stress. Une boule de nerfs comme mon titre le dit si bien.

J'ai l'air fatiguée. Je suis épuisée. J'ai un collègue, il me fait souvent un câlin ou un début de massage sur le haut des épaules. Il m'a vu l'air aujourd'hui. Il est venu me voir. Je crois que ça m'a pris plus de cinq minutes après qu'il soit parti avant de ne plus sentir ses mains imprimées dans mes épaules tendues. Pourtant, il ne les a touchées qu'une petite minute environ. Il a remarqué la tension assez facilement je vous dirais...

Un paquet de nerfs je vous dis. Mais un paquet de nerfs à plat. Épuisée la fille. Complètement vidée. J'ai le tremblement continuel. J'ai les paupières tombantes. Le sommeil non réparateur. Le ventre noué. Le corps qui fait mal. J'en ai marre.

Tout me stresse. Tout m'indispose. Tout m'agresse. Je suis une boule de nerfs à n'en plus finir. Le dit collègue me suggérait un bain. Ou un dessert. Comme si je n'avais rien essayé. Comme si ça s'enlevait facilement. Oui, bon, les intentions sont là. Je ne vais pas l'accuser d'en avoir de bonnes. Mais les remèdes, je n'en vois pas en ce moment. Pourtant, va falloir. Parce que si ça continue comme ça, j'y arriverai pas.

Demain, j'ai rendez-vous pour la gorge. Je sens pertinement que j'ai besoin d'antibiotiques. Tout mon corps me l'indique. Pouvez-vous croire que je peux différencier une fatigue d'antibiotiques versus une autre fatigue ? Ne faut-il pas être malchanceuse et tout attrapé dans la vie ? Jamais rien de grave au moins. Non. Mais constamment toutefois. Running gag à ce sujet pour ceux qui me connaissent bien ! Marre. J'en ai marre. Foutrement marre.

Je suis une crisse de boule de nerfs sur le point d'éclater en mille morceaux.

6 commentaires:

Edgar Jean a dit…

Je te souhaite de retrouver le sommeil. Ça devrait t'aider à te remettre en santé. Parce qu'on te voit prise dans un cercle vicieux stress - manque de sommeil - plus de stress - plus de manque de sommeil, que tu dois vouloir casser.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Edgar : Quoi, moi, le sommeil perdu ? Je sais pas de quoi tu parles.... (Note aux lecteurs : Ne pas noter ou vérifier l'heure indiquée sous le commentaire en question...). Anyway, je te répondrais peut-être autre chose de plus pertinent plus tard. Là, c'est pas mal ça qui est ça.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Edgar : Ah ! pis tu sais quoi. Voici un peu plus de pertinent. Merci beaucoup, beaucoup Edgar. Parce que je pense que t'as raison. Et que c'est gentil de t'en soucier ne serait-ce qu'un peu. Merci.

shaton a dit…

Quoi ? Massage, bain relaxant, dessert ?
Le gentil collègue masseur n'en veut qu'à tes épaules ?

Cela étant dit, Edgar Jean a déjà exprimé l'essentiel.
Take care,
sébastien

Nanou La Terre a dit…

Bonjour l'impulsive,
première visite ici par l'intermédiaire du blogue de Grimimi. Ouf, que te dire de plus qu'il est prioritaire de s'arrêter afin de prendre soin de soi. Je sens tout ton malaise et ta tension et souhaite un vent de fraîcheur.

je reviendrai...

L'impulsive montréalaise a dit…

@shaton : Ahahahahah ! T'es drôle. Mais merci.
@Nanou La Terre : Merci pour cette première visite. Viens refaire ton tour quand tu veux. Et je te rassure. Ça va déjà mieux. Rien n'est parfait. Mais ça ne l'est jamais alors... ! Mais ça va mieux.