vendredi 10 septembre 2010

Déjà un an le 11 septembre...

Dans quelques minutes, ce sera fait. Un an déjà.

Un an de quoi ? Ben, ce blogue !

Oui, je sais. On peut trouver mieux je suppose qu'un 11 septembre comme anniversaire, de blogue dans le cas présent. Mais, c'est à cette date-là, l'an dernier, que j'ai commencé à écrire sans trop savoir où cela me mènerait.

J'en aurai dit des choses ici. Je me suis vidées les tripes et le coeur. Je me suis mise à nue. Je me suis affichée, tremblante, mais assumée. J'ai partagé, savouré, aimé, écrit à m'en défaire les doigts, sans arrêt, constamment. Comme une rage de mots qui ne veut pas s'assouvir. J'ai laissé ma voix monter et enfler et tout défaire. J'ai refait mon monde. J'ai changé et évolué. J'ai peaufiné, cherché, ragé. J'ai eu des sueurs, j'ai eu des envies, j'ai vécu.

Un an, c'est très long. Un an, c'est parfois une vie. Je ne suis plus celle que j'étais il y a un an. Elle est encore en moi, mais différente. Écrire ici, ç'aura été de beaux échanges. Des opinions, des discussions, des compliments, des attachements. Il y aura des débuts de complicités virtuelles, d'autres qui auront mis un pied dans la réalité. Il y aura eu des joies partagées, des peines comprises, des mots gentils, des mots d'encouragement, des mot de compréhension, des mots de différence. Il y a aura eu beaucoup de beauté, un peu de laideur (si peu), de l'émotion, du viscéral, du plus léger, du carrément volatile.

Un an, c'est un monde. J'ai commencé ce blogue sur une impulsion. Je n'aurais pas pu dire ce qu'il en adviendrait... Comme je ne le regrette pas. Je me questionne parfois. Mais chaque fois, je m'aperçois que j'ai encore quelque chose à vous dire, que j'ai encore un propos, que ça intéresse encore au moins quelques personnes à l'occasion. Que les échanges et les attachements restent.

Un an qui a coulé sous les ponts. Parfois, j'aurais envie de tout relire. Mais ça me fait un brin peur. Il y a là quelque chose de démesuré. De se dire que je vous ai vraiment dit tout ça. Sans pudeur, sans retenue.

Alors, je suppose que tout ce que je peux dire, c'est : est-ce qu'on se rembarque pour une autre année ?

Et si ça vous dit de me célébrer un peu, allez, sortez le champagne virtuel et qu'on trinque !

Cheers à vous ! Sincèrement.

17 commentaires:

Desi Gori a dit…

Joyeux anniversaire et félicitations :) Surtout continue!!

Constance a dit…

Bon anniversaire à toi :) Et bonne continuation !

shaton a dit…

J'ai un homonyme parfait (nom et prénom) qui fait un champagne tout à fait excellent (c'est un lointain cousin).
J'en ouvre une bouteille virtuelle pour trinquer virtuellement à ton blogue !
L'intention, elle, n'est pas virtuelle ;))
Un fidèle lecteur

Lui a dit…

Tous mes souhaits de longévité et d'inspiration pour ce petit bijou du web dont je ne pourrais me passer. Félicitations.

La Brunette a dit…

Félicitations pour ton blogue :) Comme bien des lecteurs, je suis devenue accro à ton talent d'écrivaine!

Marie a dit…

Bon anniversaire de blogosphère!

Je te gonfle des ballons et te lance des confettis. Et surtout, je te souhaite toute l'inspiration du monde pour continuer à écrire.

The Green Head a dit…

Yé ! Joyeux anniversaire blogue de L'impulsive ! Confidence, magie et longévité je lui souhaite :)

That guy a dit…

Bonne fête au blog! Excellent travail, j'adore te lire. En souhaitant que tu ne l'abandonnes pas de sitôt ;)!

Camille a dit…

Bon anniversaire! Je te souhaite encore plein de belles années comme celle là! :)

Edgar Jean a dit…

Ce n'est que la première année et on te souhaite d'en continuer encore plusieurs!

Viv a dit…

Wow un an déjà, ça passe vite! Année très prolifique pour ce blogue en tout cas et je t'en souhaite une 2e toute aussi géniale côté écriture. Viv restera une fidèle lectrice c'est certain (et arrêtera de parler à la 3e personne!)! Je te lève mon verre!

ramblings a dit…

Bon 1 an d'existence à ce blogue, cocotte.

Et porte toi mieux.

Grimimi Sue a dit…

Une date mémorable s'il en est une... et pour moi c'était le lendemain. Merci de ton passage chez moi.

Ta plume avale le lecteur... j'aime!

Longue vie à ce blogue et heureuse vie à toi.
Tendresse et becs chinois

L'impulsive montréalaise a dit…

@ TOUS : JE VOUS AIME !!!!! :)

@Desi Gori : Merci. Je vais y penser (à continuer). ;) Et c'est un plaisir d'avoir une lectrice qui partage une passion pour le même pays que moi.
@Constance : Merci. Toujours un plaisir de voir que même ceux qui se manisfestent peu sont là, fidèle.
@shaton : Je prends une gorgée de champagne avec joie. Aussi virtuel fut-il ! Mon plus fidèle commentateur (ds les plus fidèles en tout cas), je te remercie beaucoup.
@Lui : J'aime bien ce côté accro à mes écrits... Merci lecteur de qualité et écrivain qui a aussi un chouette bout de toile.
@La Brunette : Merci. Pour ta gentillesse et ta douceur. Merci de ce mot "accro". Ça flatte l'écrivaine.
@Marie : C'est quoi tout ça ? Ooooh ! des tonnes de jolis confettis rouges. Merci, merci. Et pour l'inspiration, merci, mais j'en manque pas pour l'instant. En fait, des fois, j'en ai peut-être trop même ! Ahahah !
@Green Head : Merci pour ces bons souhaits. Et merci aussi pour les lectures que tu m'offres, les commentaires faits. Chacune à notre façon, on a une quête magnifique pour la beauté de la vie, de notre vie.
@That guy : Merci. J'essaie effectivement de faire du bon travail. Et je crois bien y arriver régulièrement. :) Quant à continuer, ça devrait bien. Héhé !
@Camille : Merci ma chère Camille. Une vieille (pas l'âge-là, de longue date) et fidèle lectrice. Au plaisir de te relire aussi si jamais l'envie te reprend.
@Edgar : Quel contrat ! Encore plusieurs années ! Héhé ! Merci mon cher.
@Viv : Merci ma chère pour ce petit verre tendu dans ma direction. Merci de la fidélité. Et oui, j'avoue. Plutôt prolifique la demoiselle !
@ramblings : Merci miss ! Pour le bon souhait. Et aussi d'avoir le blogue le plus drôle de la blogosphère (mon humble avis) en général. Et moi aussi, je m'ennuis de te jaser. Tu vois, moi, je le dis même pas saoule ! :-P
@Grimimi Sue : Ce n'était pas mon premier passage. Mais selon les blogues, on commente plus ou moins. Ton billet inspirait ce matin. Merci beaucoup pour ce compliment si joli, ma plume qui avale le lecteur. J'espère vous avaler encore autant, tous que vous êtes à me lire.

@ TOUS ENCORE : MERCI. MERCI. MERCI. :)

ramblings a dit…

Oooh. T'es ben fiiiine. Faudrait que je recommence à être drôle, par contre.

J't'aime fort!

ramblings a dit…

haha, mon mot de vérification c'tait "penisse" - j'suis tellement gamine ça m'a fait marrer à en brailler. Et j'ai cru bon de partager.

Besoin de sommeil.

L'impulsive montréalaise a dit…

@ramblings : Je suis pas fine; je dis la vérité ! ;) Et même quand tu es pas drôle, tu es trop drôle quand même.
Bisous miss.
Et oui, je confirme, le mot vérification est ben comique. Ahahahah ! Mais dors si tu en as besoin !! ;)