mardi 21 septembre 2010

Ne m'approchez pas... ou plaignez-moi‏

Faut que je le dise. Anyway, ça se voit comme un nez dans le visage.

Je suis la pire des plaignardes quand je suis malade. Attention, je ne veux pas dire que je ne me plains jamais en temps normal. Ça peut m'arriver de temps à autre. Mais si je suis malade, alors là !!!!

Comment vous dire ????

Ne m'approchez pas ! OU, et seulement ou, plaignez-moi et soyez patient et prenez soin de moi si possible. Bon, à la limite, vu que personne prend jamais grand soin de moi, la dernière partie est un peu facultative. Mais plaignez-moi. C'est comme ça. N'essayez pas d'y changer quoi que ce soit. Ma mère le sait, elle doit me dire que je fais pitié. Les gens qui me connaissent bien savent aussi que la meilleure réaction à avoir est de s'exclamer que je suis ENCORE (oui les majuscules s'imposent ici) malade. Parce que c'est moi ça. La grande ''malade''. Bon, ok, je l'ai dit, j'ai jamais rien de grave. D'où les guillemets pour entourer le grande. Mais, je le suis souvent. Et généralement de maladie qui finissent en ite. Otite, bronchite, sinusite, laryngite... Name it !! (oui, je sais, rime facile et savoureuse). Des trucs d'enfants alors que je n'en ai pas dans mon entrourage proche ou presque. Sinon, c'est juste la bonne vieille grippe (ou le rhume... whatever, ça là...!). Ça fini pas en ite, mais j'y ai aussi développé une expertise.

Tout ça pour dire quoi déjà... Ah ! oui, pour me plaindre... Encore. Que je suis souvent malade. Encore.

Non, sérieux, j'vous le dis, j'vas être la meilleure p'tite vieille au monde. Attendez de me voir me plaindre pour mes p'tits bobos. Je serai imbattable. Fucking imbattable à part ça.

9 commentaires:

The Green Head a dit…

Pauvre puce !!! Un gros calin. Tu fais pitié à mooooooort ! Toujours être malade comme ça, ça pas d'allure. :P

Marie a dit…

Je ne commenterai pas ce billet alors ;)

Lui a dit…

Je te plains, mais les guillemets tu les as mis autour de malade, pas grande.

Edgar Jean a dit…

J'adore la fin!! On peut facilement t'imaginer ainsi rendu à tes vieux jours.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Green Head : C'est le genre de paroles qui donnent envie de ronronner. Héhéhé !
@Marie : Ouin, tout cas, j't'ai déjà trouvé sympathique.... Tssssss !
@Lui : On s'en fout des guillemets ! Une chance que tu me plains... ;)
@Edgar : Hum hum, on se garde une petite gêne siouplait Edgar... Moi, je peux me critiquer. Mais pas toi. Loi non écrite. :-P Ahahahahahah !

Viv a dit…

Tu dois attraper des grippes d'hommes alors si tu passes ton temps à te plaindre! :P

Edgar Jean a dit…

C'est seulement un constat.

shaton a dit…

Tu peux toujours attraper une bonne cuite.
C'est un truc en '-ite", après tout :))

L'impulsive montréalaise a dit…

@Viv : Des grippes d'hommes, c'est rien à côté ma chère ! Rien !
@Edgar : Ouin, ouin..... Tout cas ! Héhéhé ! ;)
@shaton : Ouin, je vais essayer d'éviter pendant que je suis sur les antibiotiques. Mais faudrait ben que j'attrape ça quand ils seront finis. Héhé ! :)