mercredi 8 septembre 2010

La nuit, les articulations dansent (le jour aussi, mais bon)

Je ne sais pas comment il se fait que je survive à ma nuit. Mon corps est un immense amas de douleurs. J'ai un rhume. Que dire... un gros rhume. Mais musculaire et de gorge seulement. Rien d'autre. Quoiqu'il y a aussi la fièvre, les étourdissements, les maux de coeur... C'est amplement assez disons.

Ma gorge si fragile qui attrape tout... Et toutes mes articulations me font souffrir. En a-t-on autant ? Réellement ? Quant à ma gorge, elle me fait penser à une caverne de feu. Je ne sais pas comment il se fait que je survive à ma nuit...

Si je garde un semblant de moral ? Bah ! non. Du tout.

Et en plus, mes advils s'épuisent. Je les prends à dose quasi homéophatique pour tenir jusqu'au matin.

Si j'ai autre chose à dire. Oui. Mais je retourne me coucher. Tenter encore un peu de sommeil.

4 commentaires:

La Brunette a dit…

Prends bien soin de toi xxx

Patty a dit…

OH là là là là! Un gros rhume, c'est rough, surtout lorsqu'on n'est pas à la maison, enfin, j'imagine que tu n'es pas encore revenue...Les rhumes arrivent souvent à des moments où l'adrénaline relâche, je sais que c'est pas très encourageant de se faire dire ça : mais c'est bon signe, un rhume, en vacances! C'est la guérison intérieure...Enfin, courage! Reprends des forces!

L'Ermite silencieuse a dit…

Et moi qui pensais que la nuit tous les chats étaient gris! ;-) Courage!

L'impulsive montréalaise a dit…

@La Brunette : Merci. Ça va un peu mieux. Revitaillement advils fait. Jamais été aussi contente de voir une pharmacie. Y'en a pas partout ici. Mais bon, je suis pas faite forte disons. Mais tellement mieux qu'hier.
@Patty : Non effectivement, je ne suis pas encore de retour. Et j'hais être malade en vacances. Ça m'arrive tout le temps. Principalement parce que je suis tout le temps malade. :-s C'est rendu un running gag avec le monde qui me connaisse bien. Mais à ma grande fierté, je n'ai pris des antibiotiques qu'une fois cette année. Pourvu que ça en reste là !! Mais merci de m'encourager Patty, ça fait du bien. Vraiment.
@L'Ermite : En fait, jte dirais que ya ben des affaires la nuit... Héhé ! Merci pour le courage.