lundi 26 juillet 2010

Le temps d'un road trip‏

Depuis un bon bout de temps, je rêve de faire un road trip. J'ai même décidé à l'hiver dernier jusqu'où je voulais aller, la destination finale de mon périple.

Dernièrement, ramblings, avec son pélerinage, a ravivé ce désir encore plus.

Un désir qui est devenu tel qu'il est suite à la lecture de Motel Blues de l'auteur Bill Bryson. Son road trip n'est pas glorieux. Il fait des motels miteux, il va dans des trous perdus, il croise des Américains douteux... Rien à foutre. C'est exactement ce que je veux. Me ramasser dans des motels miteux, seule avec moi et seule avec ce que j'ai envie de faire. Seule avec mes pensées surtout. Car la route, c'est la musique à tue-tête et bien du temps pour penser. À soi, à sa vie, à ce qu'on veut, à ce qu'on souhaite.

C'est pour la même raison que j'aimerais bien faire une retraite de quelques jours dans un monastère. Ou bien passer une semaine seule dans un chalet au fond des bois.

J'ai besoin de penser. La vie va trop vite pour que je me ressaisisse toujours. Parfois, oui, j'y arrive. Mais parfois, je perds le sens des priorités, je deviens paresseuse, je ne sais plus vers où je veux aller. Et tout le monde le sait, tout le monde le dit : parfois, il faut partir pour mieux se retrouver.

Je sais qu'un jour dans ma vie, je vais faire ça. Le road trip, bientôt. Vraiment, c'est de plus en plus un projet que je veux réaliser dans un avenir rapproché. Du moins, je l'espère. Je ferai sûrement aussi la retraite et le chalet. C'est bien d'avoir ce genre de projet. Axé sur soi et sur la mise en ordre de sa vie. D'y penser m'apaise. Me dit que j'ai ce qu'il faut pour me rendre heureuse. Que, parfois, il me faut juste un peu de temps. Et tant qu'à prendre du temps, autant joindre l'utile à l'agréable. Bientôt, ce sera moi, des motels miteux et beaucoup de route à faire...

9 commentaires:

Camille a dit…

Motels miteux? Vraiment? Ark-e!!! Par contre le road trip, j'avoue que c'est quelque chose à faire dans une vie. À mon travail, on peut prendre un congé différé de 6 mois à 1 an. On est payé 80% de son salaire, et on rembourse pendant x nombre d'année en ne recevant que 80% de son salaire. J'y pense souvent. Prendre un an. Pas tout de suite, quand Coco sera plus grand. J'irais passer 2-3 mois en Espagne, et le reste de l'année, je ferais un road-trip durant l'été, et le reste de l'année, aucune idée. Je mangerais probablement du Kraft dinner pour joindre les deux bouts ;-)

Jane a dit…

Il est très beau ton billet.
J'adore les roads trips et je suis d'accord avec l'essence de ton article.
Bonne soirée :)

Miss Flower a dit…

Mon road trip n'a jamais duré longtemps et ni bien loin. Juste assez pour vivre un dépaysement et voir autre chose et d'autre région car je ne suis pas sortie en dehors du Québec dans un road trip seule.

J'ai couché dans un hôtel miteux et dans des endroits disons plutôt simple mais propre.

Chaque année je tente de prendre un 48 heures en silence total. Je le fais au monastère soit à Rougemont ou au Mont St-Hilaire chez les petites soeur de Marie-Rivier. Chaques fois je me demande dans quoi je me suis embarqué car se retrouver seule, en silence avec ses bebittes parfois ça fait peur. Je me suis déjà vu pleurer des heures entières avant de ma calmer et enfin trouver la paix.

D'année en année j'apporte une démache personnelle que je me suis faite et je relis celle de l'année d'avant voir si j'ai atteint mes objectifs de vie...

Désolé pour mon long message mais ton post m'interpellait...

L'Ermite à Montréal a dit…

Je suis plutôt du genre monastère que road trip. Chaque année je me dis que j'y vais et finalement je n'y suis jamais allée. Je te le souhaite ton road trip. Et qu'il te fasse du bien en plus! Allez fonce!

shaton a dit…

Mon truc, ce serait plutôt la retraite monastique. Faut dire que road trip tel que tu le décris et retraite ne procurent pas tout à fait les mêmes sensations, à moins de tomber sur un monastère/couvent miteux et des frères/soeurs de même.
Si tu étais dans le Nord-Est de la France, je te conseillerais le Mont-Sainte-Odile dans la forêt des Vosges. Un lieu magnifique et bienfaisant pour se ressourcer et retrouver l'essence même de nos vies.

Patty O'Green a dit…

Ah, les road trips! C'est extraordinaire! je te le souhaite très bientôt l'impulsive, d'autant que tu sembles avoir besoin d'une telle aventure pour te recentrer un peu. Enfin, j'ai traversé le Canada et les États-Unis plusieurs fois, je ne me tanne pas, les grands espaces, c'est pas juste une affaire de touristes européens! Je préfère les campings (c'est comme un deux pour un nature/roadtrip et c'est moins cher) que les motels miteux, je ne veux pas te faire peur, mais il y a en ce moment une épidémie de "punaises de lit" dans les motels et tu veux pas ramener ça chez toi!

Bonne poursuite dans ces projets :)

ramblings a dit…

J'te l'souhaite. Desfois on se sent seule, mais en bout de ligne, ça fait du bien. J'ai pogné 2 hotels miteux, dont un extra-miteux. J'étais contente d'avoir trainé une couverte pis un oreiller, mettons. C'est weird mais ça me groundait, d'être dans ce genre de chambre de motel.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Camille : Motels miteux, c'est une image. Assez juste quand même, mais une image.
Trop bien ce projet d'année sabbatique. Rien de tel dans mon boulot à moi. :-(
@Jane : Merci beaucoup ma chère. J'espère que tu as eu une belle journée.
@Miss Flower : Tu devrais en faire un road trip plus loin. Je crois que ça te ferait du bien aussi. Repousser quelques craintes que tu as...
Je trouve ton partage intéressant. Tu me donnes encore plus envie de faire une retraite. Je ne crois pas que j'aurais la même réaction que toi puisque j'aime et j'ai de la facilité à être seule. Mais je suis certaine que ça aurait des effets fort bénéfiques. C'est une très belle démarche que je te conseille de poursuivre.
Et pas besoin de t'excuser pour la longueur du commentaire. Le tout était fort pertinent et intéressant.
@L'Ermite : Bientôt, j'aimerais. J'espère. Quant à toi, je t'encouragerais à le faire aussi. Go, fonce ma chère. Je crois que ça te ferait du bien.
@shaton : Les deux ne sont pas pareils. Mais je crois qu'ils permettent toutes deux une belle réflexion en solitaire. Pas de la même façon, mais ce n'est pas grave. Ce qui compte, c'est ce qu'on se permet de vivre et de réfléchir.
Sinon, je ne connais pas le Mt-Sainte-Odile. Mais je suis déjà allée dans les Vosges (y'a longtemps) et il est vrai que c'est une belle région.
@Patty : Waaa, chanceuse. C'est bien que tu aies pu faire ces voyages-là. Je ne suis pas à plaindre non plus. J'ai pas mal voyagé. Mais aucun road trip en solitaire. Et ça me tente vraiment beaucoup comme je le disais.
Bon, y'a miteux et miteux hein !! J'imageais. Mais merci pour les conseils pratiques. Ahahahahah !
@ramblings : Jvais le faire, jvais le faire. Et tu sais, ça me fait zéro peur d'être seule. J'ai déjà été seule en voyage. Et ici aussi, je suis bien seule. Parfois, on en a besoin. Tout simplement. Et je pense que tu as compris ce que je veux dire par motels miteux. C'est plus une image, oui, mais en même temps, je ne voudrais pas faire ça pour le luxe. Je veux être groundée comme tu dis. Et si on est confortable, il arrive qu'on soit moins groundée.... Je sais pas. Idée comme ça. Oui, jvas le faire, jvas le faire... :)

shaton a dit…

Merci pour les Vosges ! C'est le berceau de ma famille ;-))