mardi 10 août 2010

Romances Canadiennes... ou une statistique étonnante !

L'autre soir, je lisais tranquillement un magazine quand je suis tombée sur une statistique qui m'a fait tomber par terre. Pas littéralement, mais presque. J'aime bien ce genre de statistiques d'ailleurs. Celles qui nous font réagir vivement ou prendre conscience de quelque chose. La statistique concernée ici était plutôt dans le premier groupe, celui réaction vive.

En 2007, un sondage de Léger Marketing. Pas si loin que ça donc. Ça disait que 90% des Canadiens croient qu'il est possible d'être heureux avec la même personne toute sa vie. Que seulement 7% pense le contraire. Les 3% restant n'avaient pas dû comprendre la question je suppose...

Ma réaction : WHAT ????????????

Il y a la presque totalité des gens qui pensent qu'on peut être heureux avec la même personne toute sa vie ???? Alors que le pourcentage de divorce est à 50% ? Et que pour les simples séparations ça doit être encore plus élevé ?

Vous le savez, je suis une incommensurable romantique. Je me gave de chick litt, de comédies romantiques et de chansons cutes... Pourtant, même moi, je ne suis vraiment pas convaincue que je me serais placée dans ces 90%. Si je crois qu'il est possible de rester amoureux/se de quelqu'un toute sa vie, je ne suis pas certaine que nos vies trépidantes et notre société de consommation nous incitent beaucoup à passer notre vie entière avec la même personne. L'amour est parfois beaucoup plus beau que le quotidien. C'est dommage pourtant. J'aimerais beaucoup dire oui à cette question. Je crois même que j'y aspire, que je voudrais trouver celui avec qui je serai capable de dire oui à cette question. Mais.

Disons que cette statistique m'a vraiment jetée par terre ! Vous en pensez quoi vous ? Et je ne peux aussi m'empêcher de me poser cette autre question... Si le sondage n'avait été fait qu'auprès des Québécois, les pourcentages auraient-ils été les mêmes ?

20 commentaires:

Marie a dit…

Est-ce que je crois que l'on peut être heureux avec la même personne toute sa vie? Non.

Est-ce que j'aimerais le croire? Oui.

Juju a dit…

Je pense que les résultats du sondage auraient été les mêmes s'il avait été fait seulement auprès des Québécois, simplement parce que presque tout le monde a envie d'y croire. Même moi...

Seulement, les faits relatent le contraire comme tu dis, avec les divorces qui sont à 50% et imaginez les "simples" séparations!!!

Bonne soirée!

L'Accro des listes a dit…

Bah... je me marie ''pour la vie'' prochainement alors je serais bête de penser le contraire ( quoi que, je vais visiter un notaire pour un bon contrat de mariage haha! ) Non sincèrement, j'y croit. Mais je ne crois pas à l'âme soeur... on a plus d'une personne avec qui ont pourrait être heureux selon moi!

Camille a dit…

Je pense que c'est possible mais que c'est rare en tab!"!//**%/?%$??&!! Perso, je crois que je pourrais être heureuse avec la même personne, mais que cette personne soit heureuse avec moi toute sa vie, là est la question!

La Grande Affaire a dit…

Méchant écart entre le rêve et la réalité, en effet! Tous le monde veut y croire mais peu en sont capable.

On change tous et j'ai de la difficulté à croire qu'une seule personne peut répondre à toutes mes aspirations, toute ma vie durant. En fait, il est déjà trop tard car j'ai déjà plus d'une relation à mon actif! Mon objectif c'est de trouver quelqu'un avec qui je souhaite parcourir le plus grand bout de chemin possible. Ça me semble plus réaliste.

That guy a dit…

Se réveiller avec la même personne à tous les matins durant les 50 prochaines années et toujours ressentir la même passion? C'est beau d'y croire mais dans les faits c'est beaucoup plus dur à réaliser.

Miss Candy a dit…

Je pense que oui, on peut être heureux avec une même personne toute sa vie. Mais ça ne veut pas dire que cette personne le sera avec nous. C'est ça qui est compliqué.

Edgar Jean a dit…

Quelle utopie! On a des attentes beaucoup trop élevées si ces résultats sont justes.

shaton a dit…

Tu sais, Martine, si 50 % des couples divorcent, c'est parce qu'ils se sont mariés avant.
Et s'ils se sont mariés avant, c'est parce qu'ils croyaient que leur "bonheur conjugal" pouvait durer.
Du coup, le résultat du sondage est logique. Il faut être sacrément cynique ou désabusé pour ne plus jamais croire qu'une telle chose est possible, même si les statistiques semblent dire le contraire.

Et puis après tout, ça ne marche pas forcément du premier coup. "Toute sa vie" n'implique pas forcément "de 14 à 115 ans avec la même personne". Là encore, je ne connais qu'une seule personne dans mon entourage qui vit encore avec son premier amour...
En bref et en résumé, un tel sondage ne nous dit rien ou pas grand-chose sur les mystères de l'âme humaine. Il faudrait des questions plus subtiles et moins générales.

Petite fille a dit…

Je crois que ce qui explique les résultats du sondage c'est que la plupart des gens ont cet espoir que ce soit possible, sinon comme le disais L'accro des listes, pourquoi se marierait-on si on y croit pas un peu?

La réalité est tout à fait différente on le sait... Mais je regarde mes parents qui fêteront leur 35 ans de mariage dans 2 semaines et je me dis... pourquoi pas moi? Je crois toutefois que c'est un peu utopique de croire qu'on filera le parfait bonheur à deux à tous les jours, il y en aura pas de facile mais il y aura aussi de bons moments. Faut voir, c'est du cas par cas il me semble...

Obsessif a dit…

Tout dépend ce que l'on entend par "être heureux" avec quelqu'un.

Si notre définition de bonheur implique nécessairement une passion dévorante, des feux de joies quotidiens ou une symbiose fusionnelle, alors là... au diable le 90%!!!!

Mais si notre définition du bonheur se situe à divers niveaux, autant dans une routine que dans les moments d'humour et d'amour, que juste le fait d'être quotidiennement en présence de l'autre dans toutes sortes de sphères d'activités, sexuelles, familiales, loisirs... alors là pourquoi pas.

Le bonheur se trouve dans une multitude de niveaux dans un couple. Lorsque cet équilibre est trouvé, pourquoi pas rester ensemble toute une vie?

The Green Head a dit…

Petite fille vient appuyer un point que j'allais mentionner. Comme on l'a dit dans ton précédent billet, être heureux c'est des moments si simple, si ''quotidien''. Alors passer sa vie avec la même personne, ça sous-entends, vivre. Vivre n'est pas toujours facile, il y a des hauts, des bas, mais c'est la somme qu'on en fait en bout de ligne qui compte. Alors oui, moi j'y crois. Pas comme dans les comptes de fées, mais comme dans la vraie vie, avec des épreuves, des doutes, mais avec un amour qui ne fini jamais de grandir et un sentiment qu'en fin de compte, la personne choisie est notre partner dans le meilleur et le pire.

laulau a dit…

MON DOUX ça me jette par terre moi aussi .... il y a quelques temps j'aurais surement répondu que OUI c'est posible (vu que j'étais avec "LUI" depusi nos 15 ans ...) maisss maintenant je dit NON ;) ;)

ramblings a dit…

Moi j'y crois, mais ça rentre dans mes valeurs de bonne chrétienne (c'que j'suis pas). Mais disons que comme j'ai une vision très traditionnelle des relations hommes-femmes, j'ose croire que si j'me marie (ou si je fais le choix de passer ma vie avec un homme), ben m'a l'endurer jusqu'au boutte, bon an mal an.

Mais c't'une société de consommation. Quand y a mieux, on jette et on remplace. Les relations sont traitées d'la même manière, pis c'est con.

Frenchy a dit…

Je pense qu'arrêter de croire qu'on peux faire de sa vie un roman permanent permettrait aux couples de durer.

Mais quand on est jamais content et qu'on cherche la petite bête partout... c'est pas un problème de réalisme sur le couple "moderne", c'est une question de narcissisme.

Viv a dit…

C'est clair que les statistiques de divorce ne sont pas du côté de nos belles aspirations à vivre toute sa vie avec la même personne. Mais s'il y a 50% de divorce, c'est qu'en quelque part il y a un 50% qui ne divorce pas et forcément, dans ce lot certains sont ensemble pour la vie. Est-ce que j'y crois à ce bonheur à deux éternel? J'aimerais bien, même si je me pose souvent la question à savoir si j'en serais capable... C'est long toute une vie quand même... Mais moi je dis qu'il faut rester optimiste, d'un coup qu'on croiserait LA bonne personne qui rendrait le tout possible!

Edgar Jean a dit…

@ Ramblings

Je pense pas mal de la même manière, les relations sont traitées comme tout le reste. Consommons et jetons. Ça démontre une certaine superficialité de la société...

La Brunette a dit…

Je pense qu'on veut tous y croire, mais que, comme tu l'as dit, la société dans laquelle nous vivons (et le quotidien) rendent les choses un peu difficiles.
Par contre, c'est sûr que présentement je dirais oui, car je suis heureuse en couple et tout... Reste à voir si ça changera d'ici quelques années.
Par contre, j'ai beaucoup d'exemples qui me prouvent le contraire, beaucoup de gens que je connais sont ensemble depuis qu'ils sont adolescents et se sont mariés et ont eu des enfants. Je trouve ça vraiment charmant et je les envie :)

L'impulsive montréalaise a dit…

@Marie : Je crois qu'on voudrait tous y croire. De là à être convaincu que c'est possible...
@Juju : Oui, mais vouloir y croire et y croire, c'est fort différent il me semble. Je sais pas.
@L'Accro : Aahahahaah ! Oui, c'est vrai que si tu y crois pas !! Y'aurait un problème.
Je suis d'accord avec toi. Le concept de l'âme soeur unique est dépassé. Il y a plusieurs personnes qui pourraient jouer ce rôle.
@Camille : Là, tu as un bon point. Moi aussi, je me dis que probablement, je serais capable. Mais faut trouver la personne qui dirait la même chose de nous. Tabar#$%?&*(* comme tu dis ! :)
@That Guy : Je ne crois pas qu'on ressente la même passion aussi longtemps. Mais je ne crois pas parce que la passion est disparue que ça doit mettre un terme à la relation. S'il reste de l'amour, de la tendresse, de l'engagement et encore du désir même si ce n'est plus le frénétique désir des débuts, je crois que c'est magnifiquement satisfaisant aussi.
@La Grande Affaire : C'est un très bel objectif que celui-là. Le plus grand bout de chemin possible...
@Miss Candy : Et l'autre problème, c'est que même si nous on le sait que ça nous serait possible, difficile de lire ds l'esprit de l'autre s'il pense la même chose.
@Edgar : Je suis d'accord sur l'utopie. Mais p-être as-tu aussi des attentes trop élevées si tu penses que tu ne peux pas trouver quelqu'un avec qui tu voudrais faire ta vie jusqu'au bout. P-être.
@shaton : Ton point n'est pas dénué de bon sens. Si on se marie, c'est possiblement parce qu'on y a cru...! Possiblement.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Petite fille : J'aime beaucoup une partie de ta réponse. Celle qui dit qjue c'est utopique de croire qu'on filera le parfait bonheur à deux à tous les jours. Le hic ! c'est que de nos jours, les gens confendent les choses. Ils pensent qu'il faut être heureux EN TOUT TEMPS pour qu'une relation soit viable. Pourtant, comme tu le dis, il y en a des épreuves, ça ne veut pas toujours dire que la relation doive se terminer pour ça.
@Obsessif : J'aime beaucoup cette réponse aussi. Ça rejoint ce qu'a dit petite fille. Les gens demandent trop au bonheur, exigent trop. Le bonheur n'est pas parfait pourtant. Mais si on reste la récompense risque d'être encore plus belle.
@Green Head : Oui, le problème est là encore. Les espoirs irréalistes de ce que ça devrait être. On se gave de contes de fée et on pense que c'est ça. Et si ça ne l'est pas on se sauve. Alors que souvent (pas toujours toutefois), c'est là qu'on devrait rester.
@laulau : Ahahaha ! Contente de voir que je ne suis pas la seule que ça jette à terre. Pourtant à voir les réponses qu'on m'a données, déjà, je me sens un peu moins cynique... Juste un peu moins là...! Héhé !
@ramblings, la bonne chrétienne :-P : Tellement d'accord. Le on jette aussi facilement, ça m'écoeure. Je ne dis pas que certaines séparations ne se justifient pas. Au contraire. Mais y'en a trop qui sont faites juste parce que c'est plus facile et qu'on recherche une utopique perfection ! Con ! Oui, très con !
@Frenchy : D'accord avec toi sur le fait qu'on cherche la petite bête partout. Que si c'est difficile, on baisse les bras bien vite. Qu'on n'est irréaliste dans nos attentes. Du moins, y'a trop de monde comme ça.
@Viv : J'aime ta vision de voir le verre à moitié plein plus qu'à moitié vide. C'est vrai que c'est plus positif comme attitude. :)
@Edgar, bis : Oui, il y a une certaine superficialité... Mais ce n'est pas aussi fort partout selon les sociétés. Faudrait bien réfléchir à ça.
@La Brunette : Je vais revenir sur ce qui a été abordé quelques fois. Est-ce parce que c'est difficile qu'il faut baisser les bras aussi vite ? Parfois, oui. Mais plein de fois, non. Je te souhaite que ça continue pour toi et que tu deviennes comme ces couples charmants. Je le souhaite pour tout le monde en fait. :)