vendredi 20 août 2010

Mes nuits (Non, ceci ne sera PAS un post érotique)

Dire que je ne me souviens plus en quelle année je ne me suis pas réveillée la nuit la dernière fois serait à peine exagéré. Un peu oui, mais à peine. Parce que je me réveille presque toutes les nuits sans exception.

Parfois, ce n'est que 5 minutes. Le temps d'ouvrir les yeux, de me dire que je suis fatiguée, de comprendre pourquoi en regardant l'heure, de me lever pour aller à la salle de bain entretenir ma vessie (minuscule et hyperactive me semble-t-il parfois...) et de me recoucher pour me rendormir presque aussitôt.

Parfois, c'est plus long. Parfois, je me mets à angoisser, à me poser dix mille questions, à réfléchir à ma vie (surtout à ce qui n'y fonctionne pas). Je me vire d'un bord, je me vire de l'autre et je suis une petite toupie dans mon lit. Souvent, je décide alors de me lever et soit lire, aller sur l'ordi...

Parfois aussi, c'est plus long. Mais j'aime ça. Parce que je suis en train de lire un bon livre par exemple et que je veux continuer à le lire. Parce que je veux aller sur l'ordi voir ce qui se passe dans vos vies et fouiner sur vos blogues. Cette  nuit, c'était le livre !

Que j'angoisse ou non pourtant, ça donne pas mal le même résultat. Je passe une bonne heure, heure et demi réveillée. À ne pas dormir en l'occurence. Donc je me lève fatiguée, j'ai des cernes sous les yeux, qui d'ailleurs ne semblent plus des yeux, mais juste un immense oeil fixe, je suis un peu blême et puis... euh, c'est pas mal ça. Mais ce matin, je suis quand même de bonne humeur. Juste fatiguée !

Douce insomnie quand tu nous tiens...

6 commentaires:

La Brunette a dit…

J'ai remarqué que le même réflexe m'arrivait, je me réveille plus souvent la nuit. Je ne sais pas vraiment encore la cause (à part ma vessie, qui semble être de la même veine que la tienne!)
Pourtant, avant, j'avais l'habitude de dormir comme un bébé. Par contre, j'suis pas capable de me lever pour faire autre chose. Je reste clouer dans mon lit à penser, penser, penser... des fois, je voudrais mettre mon cerveau à off!

Petite Fille a dit…

Je déteste me réveiller la nuit car habituellement je suis toute une dormeuse. Mais cet hiver, ça m'arrivait fréquemment de me réveiller et de ruminer sur la relation toxique dans laquelle je me trouvais. Ça tout de même eu du positif, c'est comme ça que j'ai commencé à écrire des blogs. Toute seule avec mon chat dans mon salon, sous une couverture pendant que mon ex dormait.

Mais si tu t'occupes, et bien c'est tant mieux, ça passe tellement plus vite que de rester coucher à penser à trop de choses (pas l'fun) bien souvent.

Camille a dit…

Ça doit être dans l'air ces temps-ci. Moi qui ne me réveille JAMAIS la nuit (trop fatiguée morte pour ça) je me réveille plusieurs fois par nuit depuis 2-3 semaines. Sans raison, j'ai chaud, je cherche une présence qui n'est pas, je pense à des trucs totalement idiots qui pourraient attendre le matin, etc, etc. Ça ne dure pas longtemps, 2-3 minutes de la fois et je me rendors. Mais les nuits où je tape le 10 fois je ne te parle pas de la mine que j'ai le matin. Déjà que je suis cernée naturelle c'est pas beau à voir. Mais bon, ça va passer j'imagine, je te le souhaite aussi.

L'impulsive montréalaise a dit…

@La Brunette : Dormir comme un bébé ? Je crois bien que je n'ai jamais connu. Tu sais, faut te lever la prochaine fois. Juste lire un livre peut-être. Tu veux mettre ton cerveau à off, mais tu sais, lire, si ça ne met pas le cerveau à off, ça le fait ce concentrer sur autre chose que tes angoisses.
@Petite fille : Je ne lis pas ton blogue depuis assez longtemps, mais j'espère que ta relation toxique est belle et bien terminé. Et il est vrai que rien n'arrive pour rien. Ce qui t'a amené à écrire plus ne peut qu'être positif, car écrire, c'est thérapeutique, c'est le pied, c'est bien, c'est tout et rien et c'est merveilleux.
@Camille : Je sais pas si c'est dans l'air. Tk, c'est dans mon air depuis des années. ;) Je vais te dire ce que j'ai dit à La Brunette. Lis un peu. Peut-être que de prendre ces quelques minutes là pour te vider l'esprit de ces trucs "idiots" comme tu les appelles, pourrait te faire du bien. Sinon, on fait un concours de cernes miss ?? Ahahaha !

Viv a dit…

Je me réveille à chaque nuit, ou presque. Des fois juste pour me revirer de bord et me rendormir, mais la plupart du temps parce que j'ai fait un mauvais rêve qui m'a mise dans tous mes états. J'en ai constamment. Après ça je fixe le plafond et j'angoisse. J'aimais beaucoup dormir avant, mais moins maintenant...

L'impulsive montréalaise a dit…

@Viv : Faut vraiment faire autre chose alors. Parce que fixer le plafond, ça n'aide pas. C'est pour ça que je lis. Pour ne regarder ni le plafond ni trop loin dans mes pensées. Je te souhaite que ça s'apaise.