vendredi 6 août 2010

Fromage, savon à lessive et autres brocolis

J'aime faire l'épicerie. Je sais que bien des gens n'aime pas ça. Moi, j'aime.

J'aime marcher dans les allées très lentement. J'aime regarder autour. J'aime trouver quelque chose de nouveau. Je m'en fous que ça me prenne une heure. Ce n'est pas aussi bon que marcher dans une librairie, mais presque. J'aime prendre les boîtes, comparer les produits, j'aime voir les spéciaux au bout des allées...

Ce soir, je me suis amusée à sentir deux ou trois savons à lessive différents, j'ai passé cinq minutes dans les fromages sans trop me décider finalement, j'ai joyeusement sauté sur une canne de ragoût de boulettes (I know, trash, faisait longtemps que j'en avais pas mangé, ça me rappelle mon enfance), j'ai tripé en trouvant des barres tendres framboises et chocolat... Bon, vous voyez le portrait je suppose.

C'est toujours une espèce d'orgie festive que de me choisir de la bouffe, de prendre le temps de me trouver de bons (relatif...) trucs à manger et ensuite de défaire mes sacs à la maison en me demandant par quoi je vais commencer.

En fait, y'a qu'une chose que je n'aime pas de nos épiceries. C'est qu'il n'y ait pas, comme dans un pays en Europe (je ne sais plus lequel), d'épiceries où l'on peut choisir un panier "célibataire ouverte à la drague" ou non selon son humeur. Ben quoi, pourquoi ne pas joindre l'utile agréable à l'agréable tout court ?

13 commentaires:

Isabelle a dit…

Si jamais tu trouves une épicerie avec ce genre de panier ... fais-moi signe au plus vite :)

prinsessan Fluflu a dit…

Bonjour !
Je crois me rappeler qu´à Dijon en France,
mais aussi dans certains magasins dans d´autres villes du pays
on propose/on proposait des caddies/paniers distinctifs pour célibataire.
Pourquoi pas, une idée comme une autre !

Marie a dit…

Tu connais mon amour pour la cuisine... imagine ce que ça donne au marché. Une freak! Littéralement.

La fille qui sniff des citrons pendant 15 minutes pour savoir lequel va être le mieux pour faire du zeste, c'est moi :)

ramblings a dit…

Moi j'check le monde à pisserie. C'est comme le seul endroit ou toutes les couches sociales se ramassent pis se côtoient. J'trouve ça fascinant.

shaton a dit…

Sincèrement, j'aime bien ALLER faire les courses mais il y a toujours un moment dans l'épicerie où cela m'écœure de contempler toute cette bouffe emballée... et je la multiplie mentalement par le nombre de supermarchés de par le monde... et je me dis : c'est pas possible, la planète ne peut pas produire toute ça en emballage et en produits...

Alors depuis deux ans de vie à la campagne, j'achète le maximum au marché des producteurs d'Avallon.

The Green Head a dit…

Des paniers pour célibataires, quelle idée génial. En tant que non-célibataire, j'aurais un plaisir fou quand même à regarder les regards se croiser, la drague et peut-être des amours se former !

Edgar Jean a dit…

Tu parles d'une idée (panier distinctif), je la seconde! Ça a le mérite d'être sans équivoque...

L'impulsive montréalaise a dit…

@Isabelle : Faudrait que je parte le concept. Comme je disais, je sais qu'il y en a en Europe. Mais pas ici. :-( Héhé !
@prinsessan Fluflu : Ben oui, une idée comme une autre ! Et ce qui est bien, c'est que la journée où tu n'as pas envie de ça, tu prends juste l'autre panier !
@Marie : Ça fait longtemps que j'ai envie de suivre des cours de cuisine... J'aime la cuisine et je ne suis pas si mal. Mais rien d'impressionnant. Tout ça pour dire que tu peux sentir les citrons aussi longtemps que tu veux. Savoir bien faire la cuisine est un art.
@ramblings : Moi, c'est dans le métro où je checke le plus le monde. Là aussi y'a pas mal du monde de tous les genres et de plusieurs couches de la société. :) On est des checkeuses !
@shaton : Oui, bon, c'est certain que si on s'arrête à penser un peu, on a pas fini. Parfois, faut juste mettre son cerveau de côté un peu. Anyway, un marché aussi c'est bien pour les courses.
@Green Head : Ahahahahahha ! Comme un film pendant que tu fais ton épicerie. Coudonc, si même les gens en couple aimerait ça, quessé qu'on attend pour partir l'idée ??
@Edgar : Héhéhé ! Oui, effectivement. Et comme je disais, si y'a une journée où tu ne veux pas qu'on t'aborde, pour X raison, tu prends l'autre et c'est tout simple.

Miss Candy a dit…

J'aime faire l'épicerie, mais à 9h le dimanche soir. Quand il n'y a pas un chat. On est trois clients dans le magasin, c'est étrange comme atmosphère, mais j'adore. Ça a pris presque un an avant que je ne soit obligée d'y aller à 4h30 un samedi. L'horreur. J'avais juste envie de dire à tout le monde de foutre le camps de MON épicerie.

Pour le panier... intéressant. Ça m'aurait probablement incitée à acheter moins de plats congelés :P

Camille a dit…

Je crois qu'un principe du genre existe au Québec dans certains IGA. Genre de telle à telle heure tu mets un truc (quoi aucune idée) dans ton panier qui indique que tu es célibataire. Faudrait que je me rappelle qui m'a parlé de ça.. je m'étais dit justement que c'était un bon principe.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Miss Candy : Ahahahaahahh ! Euhhh, comment on dit ça : sauvage !! :-P Et ce n'est pas TON épicerie, j'en suis à peu près certaine. Mais je te comprends... J'y suis allée une fois un samedi après-midi et non, pas une bonne idée ! Mais j'ai pas besoin non plus que ce soit complètement vide.
Ahahahah ! on trouve les trucs qu'on peut pour améliorer son alimentation !
@Camille : Oui, bon, tu t'en rappelles, tu prends l'info et tu me la redonnes, ok ?? ;)

Miss Candy a dit…

ben... techniquement, c'est un peu MON épicerie, parce que c'est une coop, et j'en suis membre :P Mais c'est juste que quand t'es habitué à être presque seul dans une épicerie, tout à coup, tu te sens vraiment envahi quand il y a toute la ville qui bloque les allées... En plus, ça me rend parano, j'ai l'impression que les gens jugent ce que je mets dans mon panier... j'étais une agoraphobe paranoïaque, quand une autre vie.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Miss Candy : Mets-tu des trucs si dégueux dans ton panier coudonc ?? :-P
Agoraphobe panaro.... Rien de moins !?