dimanche 17 octobre 2010

Lancement officiel : Apportez votre vin

J'en ai glissé un tout petit mot dernièrement. Comme quoi j'avais possiblement un nouveau projet. Qui stimulait ma créativité.

Et bien, c'est fait !

Mes chéris, c'est l'heure d'ouvrir la bouteille de vin et de lever votre verre à notre santé ! Notre ? Oui, oui, notre.

Ce soir, c'est l'ouverture officielle d'Apportez votre vin. Mon nouveau blogue. Ou plutôt, NOTRE nouveau blogue.

La blogosphère, parfois, ça crée des liens. Des liens tissés de mots et de virtuel. Et parfois, on rencontre des drogués comme nous. Des drogués aux mots. Je l'ai connu ce Tattoo, ça fait déjà un bout de temps... Et ça été l'addiction. Ses meilleurs textes, c'est comme des bonbons qui explosent dans la gueule. Et je crois pouvoir dire aussi qu'il a bien aimé mon petit bout de toile. Alors, on a fait connaissance un peu plus. Avec le virtuel des mots.

Et voilà que l'autre soir, on jasait sur les internets. Et je disais tout bonnement que j'aimerais bien ça avoir un blogue à deux. Pour l'expérience enrichissante et la créativité que ça pouvait amener. Ce n'était pas une proposition. Juste une discussion. Mais le cher homme, il a retenu. Et voilà que bien plus tard dans la conversation, il a ressorti l'idée du silence. On était lancés ! Deux fous. Accros aux mots.

Donc ce soir, lancement officiel ! Santé ! Chin chin ! Cheers ! Je lève ma coupe de vin blanc ! À la tienne cher Tattoo ! À la vôtre chers lecteurs ! Et à ce tout nouveau blogue !

Faites-vous plaisir ! Allez faire un tour et abonnez-vous ! Ça va dynamiter nous deux !
http://apportezvotrevino.blogspot.com/

Oh ! et rassurez-vous... la cadence sera beaucoup moins grande que sur ce blogue ! ;)

8 commentaires:

shaton a dit…

Puisque vous semblez aimer la sincérité tous les deux, je préfère vous le dire tout de suite : on risque de ne pas me voir sur ce nouveau blogue. J'apprécie vos blogues respectifs et je trouve même sympathique vos immodesties et vos vanités... mais en les croisant, en les entremêlant avec la brosse à reluire, vous allez au-delà de ce que j'aime chez vous. Au-delà et, donc, à côté.
Considérez ce commentaire comme une simple marque de franchise et, d'ailleurs, il est possible que je me trompe complètement : votre apportezvotrevin sera si ça se trouve le royaume de l'humilité et de la tendresse !

Tattoo a dit…

@Shaton: En toutes circonstances le doute est permis.

Camille a dit…

C'est donc bien cool!!! :) Je suis presque jalouse! Vous allez faire un tabac c'est certain!! :)

Edgar Jean a dit…

On va voir, on va voir, et on se fera une opinion.

Juju a dit…

Félicitations et bonne chance, c'est certain que ça fonctionnera!

L'impulsive montréalaise a dit…

@shaton : Sans y aller, tu ne sauras pas. Deux excellents blogueurs ensemble, ça ne peut que donner quelque chose de fort bien. Mais livre à toi. Je n'aime pas en général les blogueurs qui ont deux blogues. Mais vu qu'on est deux personnes, on avait pas le choix de se créer un espace commun. Du moins, si on voulait se créer justement.
@Tattoo : Pas sur nous voyons ! :-P Ahahaha !
@Camille : Je serais jalouse si j'étais toi. Héhé ! Merci de ton bel enthousiasme.
@Edgar : Ben voilà ! Tu te feras une opinion. Les deux premiers textes sont plus des présentations. Mais ensuite, on partira à l'aventure !
@Juju : Merci Juju ! :) J'ai un bon feeling. Et anyway, l'important, c'est de se faire du fun. Et je m'en fais déjà plein !

shaton a dit…

J'aime bien ton expression "livre à toi" ;))
Ça montre bien ce qui compte dans ta vie. :))
En réalité, j'ai écrit mon commentaire après être allé voir votre blogue duel (je ne suis pas borné à ce point-là) et je préfère continuer à aimer vos blogues respectifs et individuels.
Ceci dit, n'étant pas quelqu'un d'exceptionnel ni de stupide, il se peut que je change d'avis un jour (en tirant au dé, par exemple ;))).

L'impulsive montréalaise a dit…

@shaton : Ahahahha ! Quelle charmante faute de frappe. Mais bon libre ou livre à toi. Et pour te dire, je ne crois pas que les deux premiers billets qui sont en ligne seront les plus représentatifs. C'est plus les formules d'intro.