mardi 26 octobre 2010

Guichet à dons‏

Quand on donne, les autres prennent. Équation simple. Si facile. Sauf qu'on l'oublie. Et après, on se demande pourquoi on sert de guichet automatique à dons pour certaines personnes qui nous entourent.

Ce n'est pas que je ne suis pas généreuse... J'aime donner, faire plaisir, faire sourire les gens qui m'entourent. Ça me fait plaisir, ça leur fait du bien. C'est du gagnant-gagnant. Rien que du positif en soi.

Sauf que. Mais.

L'autre jour, une personne me disait de ne pas oublier si et de ne pas oublier ça. Des dons de moi que cette personne a pris pour acquis. Ça m'a brusquée. Premièrement, je n'oublie pas. Quand je dis quelque chose, il est exceptionnel que je ne tienne pas parole. Deuxièmement, je lui ai lâché spontanément, qu'en échange, elle me donnait quoi, à moi ? Pas que je tienne à ce que la vie soit un échange. Mais j'étais un peu brusquée comme je l'ai dit et ça a été ma réaction toute impulsive.
La vérité, c'est que je veux bien donner, mais que je ne veux pas me sentir un guichet à dons. Je veux bien donner, mais quand on ne se plaint pas au bout. Je veux bien donner, mais pas toujours parce qu'on exige.

La vérité aussi, c'est que j'en ai marre qu'on ne prenne de moi que ce qu'on veut. Et qu'on ignore le reste... J'ai écrit un texte dernièrement. Je n'ose pas vous le montrer. Mais, il parle aussi un peu de ça... Oui, j'en ai marre qu'on prenne, qu'on se serve et qu'on jette le reste aux poubelles.

7 commentaires:

Marie a dit…

Câlins ma belle. Moi, je sais que tu as beaucoup à offrir (pas à donner là, à offrir ce n'est pas pareil), mais des fois il faut savoir dire non, savoir garder un peu d'énergie pour soi et soi seulement.

Donner c'est la plus chose du monde quand ce n'est pas attendu.

shaton a dit…

"L'autre jour, une personne me disait de ne pas oublier si et de ne pas oublier ça. Des dons de moi que cette personne a pris pour acquis. Ça m'a brusquée. Premièrement, je n'oublie pas. Quand je dis quelque chose, il est exceptionnel que je ne tienne pas parole. Deuxièmement, je lui ai lâché spontanément, qu'en échange, elle me donnait quoi, à moi ? Pas que je tienne à ce que la vie soit un échange. Mais j'étais un peu brusquée comme je l'ai dit et ça a été ma réaction toute impulsive.
La vérité, c'est que je veux bien donner, mais que je ne veux pas me sentir un guichet à dons. Je veux bien donner, mais quand on ne se plaint pas au bout. Je veux bien donner, mais pas toujours parce qu'on exige. "

Ouaip, je te cite in extenso, mais c'est parce que je t'approuve à 100 %. Tu as besoin de t'affirmer et je trouve ça sain.
La personne généreuse peut devenir la conne, dans notre monde. Cela arrive, je l'ai vu et je l'ai vécu.
Je te souhaite de ne pas devenir la conne ou, au pire, de cesser de l'être.
Câlin virtuel,
sébastien

Lucille a dit…

Merci pour ces mots qui me touchent vraiment ! Dans mon cas...quand j'ai dit non - un fois, j'ai dit non - après avoir dit des centaines de oui à une personne (aussi de mon entourage)... elle a décidé de bouder et ne me parle plus depuis 4 mois ! Faut le faire !

Maintenant, je dis non plus souvent aux autres (tsé, un moment donné ça fers ...) et je ME dis plus souvent oui !

... et j'aime ça ! Ciao !

Lucille

Lucille a dit…

oups... (tsé un moment donné ça fera...)

L'impulsive montréalaise a dit…

@Marie : Oh ! je sais dire non. C'est pas tant que ça qui me dérange. Mais plutôt que tant de gens n'aient pas ces attentions-là en retour. Envers moi. Envers les autres. C'est dommage. Et t'es fin de dire que j'ai beaucoup à offrir. Je le crois. Humblement.
@shaton : Oh ! je m'affirme. Je ne suis pas quelqu'un d'effacer. Je sais aussi dire non. Mais peut-être que je ne demande pas assez. Parce que moi, les autres, ils n'ont pas besoin de demander pour que je donne. Alors pourquoi l'inverse n'est-il pas aussi vrai ?
@Lucille : C'est devant des choses comme celles-là qu'on s'aperçoit que dans la vie, il faut prendre soin de soi-même. Et que des gens égoistes, il y en a trop. Je suis contente pour toi. D'avoir prise cette saine décision.

shaton a dit…

"Parce que moi, les autres, ils n'ont pas besoin de demander pour que je donne."

Mais c'est ça, la générosité. C'est une qualité rare et c'est pour cela que l'inverse n'est pas souvent vraie. Parce que les qualités rares, comme leur nom l'indique, peu de gens en sont pleinement dotés.

L'impulsive montréalaise a dit…

@shaton : Waaaaa. Je me sens honorée. Touchée à tout le moins. Merci. :)