samedi 20 novembre 2010

La grandeur de ma vie

Ma vie est belle.

C'est juste que, parfois, elle est un peu étroite, petite. J'aurais juste envie de pouvoir l'étirer. Pour la rendre plus grande. Tsé grande comme dans grandiose...

Vous savez comment on agrandit ça, vous, une vie ?

12 commentaires:

Caro a dit…

Moi je dis que tout est dans la tête, y'a rien qu'on ne puisse pas faire, on ne s'impose que des limite à nous même.

Nanou La Terre a dit…

En prenant des risques et en écoutant la petite voix intérieure...

Jérôme a dit…

De plus en plus, je réalise que les personnes que je trouve les plus heureuses autour de moi sont celles qui sont passionnées, idéalistes et rêveuses. Je pense que ce sont ces gens qui ont le plus grand potentiel au bonheur et aussi, le plus grand potentiel d'avoir une vie grandiose.

My two cents.

Camille a dit…

Si tu trouves comment, je suis preneuse! ;-) Moi aussi je trouve ma vie étriquée par longs bouts.. d'un autre côté, les moments où je me suis sentie le plus heureuse c'est quand je suis vraiment arrivée à apprécier ce que j'avais plutôt que de focusser sur ce que j'aimerais avoir.

Patty O'Green a dit…

Avec de toutes, mais vraiment toutes petites choses ;)

L'Empotée a dit…

En pétant beaucoup, peut-être que avec la force de l'impulsion... Ouais... je sais pas plus que les autres. Si quelqu'un sait, j'suis intéressée aussi par la réponse.

Gabriel a dit…

Je considère aussi avoir une très belle vie comme je crois que la vie en général est à regarder avec un regard optimiste et positif!

L'impulsive montréalaise a dit…

@Caro : C'est vrai que nos limites ne viennent bien souvent que de nous-mêmes.
@Nanou : J'essaie. Au moins d'écouter la voix. Parce que pour les risques, ça dépend des jours... et du risque en question ! Mais j'y travaille.
@Jérôme : Je suis passionnée, idéaliste et rêveuse. Intérieurement du moins. En ce sens que je n'agis peut-être pas assez... Toujours contente d'avoir ton two cents mon cher.
@Camille : Étriquée. Oui, c'est un autre bon mot pour décrire le tout. Et c'est assurément un vilain défaut trop répandu que de voir ce qui manque plutôt que ce qu'on a.
@Patty : Ahahaahah ! Ouin. Possible. Mais des fois, j'aspire à tellement plus grand...
@L'empotée : C'est sûr que l'impulsion et foncer tête baissée dans la vie, ça aide !
@Gabriel : Rien à redire à ça. C'est un idéal à viser. Reste à l'atteindre ! Je crois être dans la bonne direction. :)

Nefertiti a dit…

non mais si un jour tu le sais je veux bien l info....

bon dimanche

L'impulsive montréalaise a dit…

@Nefertiti : Déjà mes lecteurs ont quelques bonnes réponses. Mais je dirais qu'y croire en premier lieu, c'est un bon départ ! :)

MarieNik a dit…

Ma vie devient toujours plus grande quand je dis oui à tout ce qui m'est proposé. Un gros "why not" donne toujours des horizons sans fin.

L'impulsive montréalaise a dit…

@MarieNik : J'aime bien ta réponse. Ça sous-entend quand même qu'il y aura des propositions toutefois... Et ce n'est pas toujours le cas. Mais bon, j'ouvre déjà l'oeil.