lundi 19 avril 2010

Suis-je si comme tout le monde ?

Je lis beaucoup de blogues. Que je suis attentivement, quotidiennement.

Pourtant, ce qui m'arrive, je ne le retrouve pas si souvent que ça sur les autres blogues... Du moins, en surface.

Qu'est-ce qui m'arrive ?

Des témoignages. Quelques-uns. Qui me disent tous que j'écris des textes touchants. Que j'écris des textes qu'ils auraient pu écrire. Que mes écrits résonnent en eux. Que j'exprime ce qu'ils ressentent. Que ça trouve écho. Bon, vous comprenez le principe je suppose.

Je trouve ça fou. Je trouve ça doux. Ça me surprend que je puisse rejoindre tant de gens qui semblent si différents. Et si pareils peut-être au bout du compte... Et quel douceur dans mon coeur. Ça fait tout chaud, rassurant, agréable, une caresse toute délicate.

Parce que je suis contente souvent de voir que je ne suis pas la seule à vivre ce que je vis. À me poser les questions que j'ai.
Parce que je suis touchée que vous me lisiez avec intérêt et de façon suivie. Que vous aimiez mes mots, mes phrases, ma façon d'écrire. Oui, comme j'aime ça ce compliment-là.
Parce que j'aime savoir que je vous fais du bien aussi, que je vous soulage, que je vous donne l'impression de ne pas être seul avec vous-même.

Ce qui m'amenait cette question : suis-je SI comme tout le monde ? Suis-je finalement une girl next door ?

Longtemps, j'ai pensé détonner, être à part, être différente. Encore maintenant, je le pense un peu. Et voilà qu'ici, sur cette étrange blogosphère, je me reconnais des semblables. Certain(e)s plus que d'autres, mais plusieurs personnes. Qui semblent comprendre qui je suis, ce que je vis, ce que je pense. Parce qu'ils vivent aussi la même chose ou quelque chose de fort semblable à tout le moins.

Merci !

Vraiment, merci. Et j'espère continuer à vous émouvoir et à vous faire réfléchir de quelque façon que ce soit encore un bon bout de temps.

Gros câlin collectif à vous.

11 commentaires:

Camille a dit…

Tu es différente mais aussi très semblable à beaucoup de tes lecteurs parce que tes thèmes sont universels. Mais c'est la façon dont tu les écris qui est spéciale. Ça ce n'est pas donné à tout le monde de choisir les bons mots pour dire ce qu'on ressent tous au fond du coeur. Gros câlin à toi aussi xxx

Evyzamora a dit…

Comme dit Camille, tu choisis des thèmes universels et tu les décrit tels quels. Tu ne les colorent pas afin de les faire parraître diférent, tu le dis comme ça vient, avec des mots qu'on ne pourrait avoir mieux choisit!
J'espère que tu continuras encore longtemps!

Sam (n.f.) a dit…

Oh my god, Camille a exactement dit ce que je venais écrire !

Je vais le dire quand même : ce qui vient me chercher c'est ta façon de trouver les bons mots. Jamais je ne pourrais mieux dire que toi lorsque tu décris une situation et je trouve ça fou ! Nous sommes tous uniques, mais comme Camille dit, ce sont des situations qui s'appliquent à plusieurs donc, il est normal qu'on s'y retrouve !

Mais oui c'est rassurant de voir que je ne suis pas seule à penser de telle façon ou à me questionner sur tels sujets... Je prends ton câlin et je t'en envoie un aussi ! La blogosphère me semble être parfois un genre de thérapie..!

SP4M: a dit…

On se ressemble tous en quelque sorte si on prend chaque petit bout de chaque personne, positif comme négatif.

Et j'vais y aller avec la famille, c'est la façon que tu t'exprimes qui fait toute la différence. :)

Juju a dit…

Comme les autres l'ont dit, c'est ta façon d'écrire, de choisir les bons mots qui fait la différence.

Ce n'est pas donné à tout le monde d'avoir un talent comme le tien. J'espère que tu continueras encore longtemps!!!

En passant, merci beaucoup de nous faire dévouvrir la façon que tu vois le monde et la vie en générale. Bonne soirée!!!

Miss Candy a dit…

C'est drôle, je me suis posé la même question, cette semaine. Depuis que je lis des blogues, je me rends compte que je ne suis pas seule, que je ne suis pas si différente que ça. Je pense qu'il y a une grande part qui vient du fait que sur cette blogosphère, on n'a pas à affronter les autres, à les regarder dans les yeux quand on étale ce qu'on a au fond de la tête, au fond du coeur... Il n'y a qu'à regarder le nombre de blogueurs anonymes.

Je serais curieuse de savoir combien de personnes de mon entourage dans la vie "réelle" pensent comme moi, sans jamais le dire. Parce qu'on porte tous un masque, d'une façon ou d'une autre, ça fait partie de notre société.

Et oui, ta façon d'écrire, de choisir les bons mots, d'énoncer les choses de façon toute simple, comme si ça allait de soi, c'est ce qui vient me chercher, qui fait que j'en veux toujours plus.

La Brunette a dit…

Je ne peux qu'approuver ce que Miss Candy vient de dire. On se rend compte lentement que beaucoup de gens pensent comme nous, mais l'exprime peu.
Je crois que d'être capable de coucher sur papier (ou sur écran) ce qu'on ressent est une capacité qui vaut la peine d'être exploitée parce qu'elle permet à certains de se retrouver. Et c'est tellement gratifiant, pour un écrivain (de toutes les sortes, blogueur ou non) de se faire remercier pour ses textes qui touchent, qui blessent, qui portent à réfléchir.

J'aime beaucoup la façon dont tu écris. C'est simple, mais juste. C'est soutenu, mais pas du tout prétentieux. C'est touchant, profond, réfléchi et surtout, honnête.

The Green Head a dit…

Tout à été dit, selon moi. L'anonymat d'Internet, ta façon spéciale d'écrire et l'universalité des thèmes.

C'est le genre de blogue que j'adore, que je lis quotidiennement et qui me touche particulièrement parce que c'est amené d'une façon intègre et humaine. Pas de réponse pré-fabriqué et de commentaires stéréotypés, que des questionnements et des hypothèses relatives, une place pour nos réflexions personnelles. De belles explorations en ta compagnie.

L'impulsive montréalaise a dit…

VOUS ÊTES TELLEMENT FINS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :)J'VOUS AIME !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

@Camille : Merci pour les bons mots et le câlins. Il est vrai que j'essaie d'y aller avec des thèmes larges . D'inclure les autres dans mes thèmes et non juste pas mon nombril. En général en tout cas...
@Evyzamora : C'est vrai. J'essaie de mettre ça brut et vrai. J'espère aussi continuer longtemps. Qui m'aime me suive.
@Sam : Merci, merci. C'est facile j'aime jouer avec les mots. Et il est vrai que je peux avoir un tempérament thérapeutisant. Héhé !
@SP4M : Merci aussi. Et je trouve que j'ai une sacrée belle "famille". :)
@Juju : Bien gentil cette avalanche de compliments. C'est le fun de savoir que les gens aiment autant.
@Miss Candy : Correction : on porte tous PLUS OU MOINS un masque. On en a tous un, mais certains plus que d'autres. J'aime les gens qui en veulent toujours plus ! :) Héhé ! Ça fitte avec ma nature.
@La Brunette : Très gentil. Et oui, je suis honnête : je vous mets toutes mes belles tripes sur la table. Je garde quelques détails, mais ce que je dis c'est du sincère.
@Green Head : C'est vrai que je n'aime pas les choses toutes déterminées et dites. Je laisse de la belle à chacun pour poursuivre ses propres réflexions. Et pour être humaine, je le suis. Pleinement.

lorent a dit…

Thanks.
Pour te suivre depuis un bon moment déjà, je peux te dire que tu peux être fière de l'évolution de tes écrits : ça monte en puissance continuellement, dans toutes les facettes, me demande d'ailleurs si tu trouveras tes limites un jour :)

L'impulsive montréalaise a dit…

@lorent : Merci beaucoup. En fait, je crois juste que je trouve de plus en plus ma place et ce que je veux transmettre ici. Au début, je me cherchais plus un peu. Contrairement à mes écrits de fictions comme mon manuscrit de roman où j'avais une idée plus claire dans quoi je me lançais.
Des limites ? Pourquoi en avoir ? :)