mardi 6 avril 2010

Ma voix

L'amour, c'est quand on rencontre quelqu'un qui vous donne de vos nouvelles.
                André Breton

Je suis bonne pour faire parler les gens d'eux-mêmes. Très bonne. Un réel talent.

Quelques questions, quelques silences, quelques regards et l'autre s'ouvre. L'autre se déballe, se déverse, se renverse.

Je ne me plains pas. Je ne regrette pas. Je l'ai déjà écrit quelque part sur ce blogue : j'aime l'humain. Le faire parler est une seconde nature pour moi. Ça et possiblement mes premières études, celles que j'avais amorcées au départ, celles avant les dernières, et qui m'ont appris quelques petites choses. Ça et la vie. Bien entendu, c'est plus facile avec certains. Certains m'intéressent plus. Par amour, par amitié, par attirance, par connection, par simple ''cliquage'' d'âme plus accentué... Alors plus qu'une seconde nature, ça devient une préférence, un choix, une envie...

Non, je ne me plains pas. J'aime qu'on me parle, qu'on me dise, qu'on m'avoue à mots couverts ou non... Je sais l'importance de l'oreille de l'autre. L'importance de trouver une façon d'être écouté, reçu, accepté. Je sais aussi qu'en général, les gens ne veulent pas qu'on les aide. Ils savent souvent que nous ne pouvons pas résoudre leurs problèmes à leur place. Ils veulent juste une présence, une simple présence. Une présence acceptante, aimante, amicale, solide, constante. Oui, une simple présence.

Comment puis-je être aussi certaine de ça ? Parce que j'en ai manqué moi de ces présences-là, qu'il m'arrive d'en manquer encore... Je suis si bonne pour faire parler les autres qu'on en oublie parfois que j'ai aussi une voix...

11 commentaires:

Miss Flower a dit…

Quand je te lis je me dis : Voyons y'a tu un double de moi que je n'ai jamais vu..

J'aurais pu écrire se billet.

On est passé maître dans l'art de faire parler les autres...ouais ! Et qui nous écoute ?

SP4M: a dit…

La Tête: C'est vrai que l'être ne recherche pas à être cité ce que l'on devrait faire. Il ne veut que se faire entendre, se faire écouter, à la limite se faire comprendre.

Les Oreilles: Et ta voix, elle voudrait nous dire quoi?

L'impulsive montréalaise a dit…

@Miss Flower : Possible que je sois semblable à toi. Pour l'âme.
Qui nous écoute ? Personne ? Je sais pas...
@SP4M : Si je réponds à tes oreilles ce soir, ça risque d'être des cris, des larmes, plein de trucs moches à la pelletée.... Quelques beaux trucs aussi. Mais les beaux trucs, est-ce qu'on y croit encore ? Voilà pourquoi je préfère m'abstenir !? Ce texte-là vient me chercher beaucoup depuis un mois environ. Je veux dire, je l'ai écrit ce matin. Mais depuis un mois, c'est un sujet qui me touche beaucoup. Pour plusieurs raisons.

La Heartbreaker a dit…

Aaaah je connais ça! Être là pour les autres, mais quand c'est rendu son tour, les autres pouf! ils disparaissent!

Dis-toi que même si on est derrière nos écrans, t'auras toujours tes fidèles lecteurs pour t'écouter...ben te lire :P

L'impulsive montréalaise a dit…

@Heartbreaker : Ouais, pouf, ils disparaissent. Pouf ! ils n'ont jamais été là au fond. Pouf ! dans le fond, pour qui compte-t-on réellement ?

Merci aux fidèles lecteurs alors. C'est pas comme un câlin ou une belle oreille dans la réalité. Mais c'est gentil, tout doux et présent un lecteur fidèle... Et ça lit bien.

Merci miss !

RedBee a dit…

Certains parlent, certains écoutent. Moi, même quand je trouve quelqu'un qui m'écoute, je ne parle pas.

L'impulsive montréalaise a dit…

@RedBee : Là, tu as un bon point. Parfois, on me dit que je suis bien difficile à ouvrir... Pas toujours. Parfois. Parce que toutes les autres fois, je suis un livre ouvert !

lorent a dit…

T'as une voix ? faut que je voie ça ! ;)

lorent a dit…

T'as une voix ? faut que je voie ça ! ;)

Miss Candy a dit…

Ce texte m'avait échappé. Je ne trouve rien à ajouter. J'aurais pu écrire ces mots. Tu es bonne pour faire parler les gens. Tu l'es aussi pour exprimer ce qu'ils ressentent. Ça fait plusieurs de tes textes qui décrivent exactement ce que je ressens.

À défaut de pouvoir t'écouter, je te lis. Fidèlement.

L'impulsive montréalaise a dit…

Merci miss Candy. Et tant mieux si les gens, dont toi, peuvent se retrouver dans mes écrits. J'aime faire du bien. :)