mardi 20 avril 2010

Chialage

Si vous lisez mes meilleurs textes, vous pouvez bien endurer le chialage intensif qui va suivre... :-s Sympathie en tout genre acceptée.

Faut que je chiale. Je feel trop plaignarde. J'veux dire, j'vais très bien. Mais c'est comme ça. J'ai, ce que j'ai déjà nommé ainsi sur ce blogue, une petite bulle de négativité.

Pourquoi ?

Je me suis réveillée en plein de milieu de la nuit. Je dors mal depuis quelques jours. Et pourtant, je suis fatiguée.
J'aime bien les moments quasi érotiques dans le métro (voir post précédent), mais moins quand je n'ai pas quelqu'un avec qui exulter tout ça... et que c'est le fucking printemps !
Je suis arrivée au bureau et ça ne me tentait pas. Vraiment pas. J'aime mon job. En général. Mais n'importe quoi que tu fais 5 jours/semaine, 49 semaines par année, ça fait chier par moment. Et là, j'ai l'impression que ça fait 3 jours que je cours sans arrêt. Et que je fais des trucs poches.
Je n'aime pas apprendre que ma collègue qui court depuis peu court plus vite que moi. Bon, je cours plus longtemps, elle est plus mince etc. Mais ça touche un peu mon orgueil. Moi qui y met tant d'effort. Oui, je sais. Pas rationnel tout ça. Je suis émotive. C'est humain !
On m'a traitée de chialeuse aujourd'hui. Oui, ça m'arrive. Mais pas plus que tout le monde. Peut-être même au contraire. Depuis 2 semaines, on me ''reproche'' mon positivisme éhontée et ma joie et on veut mon énergie. Soupir.... Constance dans les commentaires svp !
Je n'aime pas attendre et être patiente. Et ces temps-ci, j'ai une situation dans ma vie qui m'y oblige et ça m'énaarrrrrvveee comme on dit.
Je suis fatiguée. Et quand je suis fatiguée, je suis comme tout le monde. C'est-à-dire un brin plus sensible.
Je trouve parfois que je perds mon temps à être gentille spontanément avec le monde. Parce que ces gens-là me le rendent rarement et pas spontanément. Je dois presque demander. Pas presque en fait.
J'ai parlé à une femme tellement niaiseuse. Du exaspérant genre que tu as envie de hurler à la lune. Et elle vit en société !!!!!!! Comment elle y arrive ?? J'comprends pas.
J'ai appris deux mauvaises nouvelles cette semaine. Pas des nouvelles qui changent quelque chose dans ma vie. Mais des nouvelles qui me font chier quand même. Qui m'ont donné un petit choc sur le coup.

En attendant, je prends un verre. Ça soulagera mes petits nerfs un peu. Je le lève à votre santé !

11 commentaires:

Sednah a dit…

Scuze l'expression là mais.....câliss qu'on se ressemble!...hallucinant!

Mais dans mon cas, je suis chiâleuse professionnelle!

J'espère que ton drink est bon!

L'impulsive montréalaise a dit…

@Sednah : C'est pas moi qui va t'en vouloir pour un petit caliss... J'en abuse parfois aussi !
Euhh ! non, pas chialeuse professionnelle. Mais je me laisse tenter à l'occasion.
Le(s) drink(s) étaient bons. Mais euuuh, me sens encore bbebauauhhhhhhhhh ! :-(

Sednah a dit…

HAHAH! Moi c'est mon derrière qui se sent de même.........fait trop longtemps que je suis assise à lire!

Bonne soirée quand même!

L'impulsive montréalaise a dit…

Marci ben quand même aussi ! Héhé !

redbee2 a dit…

Santé !!

PS: Je te trouve gentille moi !

L'impulsive montréalaise a dit…

Merci redbee2 !
Mais je SUIS gentille. C'est les autres qui le sont pas voyons.
Beeauahhshdhsahhhhhhh !

Juju a dit…

Depuis que je lis ton blog, c'est la première fois que je lis vraiment du chialage comme tu le dis. Avoue que ça fait un bien énorme après l'avoir écrit. En tout cas, j'espère que tu te sens mieux et je te souhaite une bonne fin de soirée!

Sam (n.f.) a dit…

Et si tu te changeais les idées ? Une sortie entre amis, un souper au resto, une marche dans un bel endroit ? J'ai fait ça aujourd'hui et mon moral a monté en flèche ! C'est sûr que la fatigue n'aide pas dans ces situations là, mais il faut que tu chasses un peu de mauvais pour mieux dormir ! Prends bien soin de toi !

L'impulsive montréalaise a dit…

@Juju : C'est vrai que je ne chiale pas trop ici. Y'a des limites à emmerder le monde ! Héhé ! Mais là, j'étais due pour de la contemplation de nombril, le mien, et ça a fait un peu de bien. Mais je suis encore un peu bbbbueuhhhhhh !
@Sam : J'avais plus envie de rentrer chez moi m'enfermer ce soir. Mais t'inquiètes, je ne vais pas si mal. Y'a juste des journées comme ça. Tsé avec un ti nuage gris au-dessus de ta tête. Comme ds les BD. :-o Merci de tes bons conseils !

lorent a dit…

si tu feelais toujours bien, t'apprécierais moins les jours ça va bien. Au pire, tu retournes faire un tour de métro ;)

L'impulsive montréalaise a dit…

@lorent : Mouahahah ! Ben trop dur pour les hormones les tours de métro.