dimanche 18 avril 2010

C'est d'un ennui

Je m'ennuis sans en connaître la cause. Je pense que la cause, c'est moi.  Dylan Thomas

Je reste de longs moments dans l'attente de quelque chose ou de quelqu'un.
Claude Bertrand

Ça m’arrive souvent. Je m’ennuis. Je m’ennuis dans deux sens.

Je m’ennuis parce que je trouve le temps long.

Je m’ennuis de quelqu’un ou quelque chose.

Je suis une ennuyeuse. Un faiseuse de temps long. Une allongeuse d'éternité. Et quand je m'ennuis, il n'y a rien que je puisse faire. Je voudrais bien lire, ou écrire, ou faire quelque chose de constructif. Mais je suis surtout capable de ne rien faire. De niaiser sur l'ordi pendant des heures. De m'allonger sur le sofa et de fixer le plafond. De regarder mon chat et de lui dire douze fois en ligne qu'il est beau. D'attendre que le temps passe. Je sais que tout ça est de ma faute en plus. Comme le proverbe le dit, je suis la cause de mon ennui. Car les causes extérieures ne sont pas les plus fortes. Ce sont les causes intérieures qui me submergent. Comme si j'attendais quelque chose. Ou quelqu'un.

Vraiment, je déteste quand j'ai cette énergie de rien. Ce vide qui m'envahit. Cette nostalgie d'un je ne sais quoi. Du passé, du futur, d'un drôle de présent. Quand rien ne réussit à me donner l'envie de m'activer un peu. Ou presque. Je déteste quand je procrastine à l'infini. Que je remets à plus tard. Pourtant, qui sait que j'ai toujours l'impression de manquer de temps. De toujours courir d'un côté, de l'autre, et de ne jamais pouvoir faire tout ce que je veux.

Jusqu'à maintenant, je n'ai trouvé qu'un truc qui marche à moitié. Mettre la musique, sauter sous la douche et chanter, danser sous l'eau qui coule. Et espérer qu'en ressortant, je serai un peu plus réveillée. Ça et faire comme ce soir : m'astreindre par la force presque. Oui, oui, j'ai bel et bien travaillé sur mon roman pendant une heure ! Petite joie ! :)

Vous en avez des trucs vous pour arrêter un état végétatif ?

9 commentaires:

Chiquita Banana a dit…

Ohhhhhhhhhhhhh wow! Ca c'était un post absolument magnifique!!!!

J'adore tes mots, ton écriture!!!!!

Je te commente pas souvent, mais Dieu que j,aime te lire, surtout un ptit bijou comme celui là!

Evyzamora a dit…

Est-ce qu'on se connaît pour que tu puisses aussi bien me décrire ? :)
Encore une fois, j'adore!

Luc Pierre (dit le salaud) a dit…

My God, I know the feeling.

Sauf que je crois que tu vas trouver pas mal d'alliés sur la blogosphère.

On a tous l'impression que notre vie est emmerdante à l'os. Pourquoi? Parce que lorsqu'on regarde un documentaire, par exemple, sur la vie du cinéaste Stanley Kubrick, on se dit: crisse que ma vie est plate. Surtout quand il pleut pis qu'on a rien à crisser.

Mais ce qu'on oublie vite, c'est que Stanley Kubrick, entre deux longs-métrages, il y avait des jours, des semaines, des années, où il pleuvait, et où il se disait: crisse que ma vie est plate. Parce qu'il n'avait rien à crisser.

Je pense que l'ennuie frappe mortellement tout le monde et ce, beeeeeeeeennnnn souvent. Mais le problème avec toi, avec moi, et avec les autres auteurs de blogs, c'est qu'on a l'imagination trop fertile et le coeur trop sensible. Alors dès qu'on a rien à crisser, on s'imagines 40 jeunes gens de notre âge qui font le party sur une terrasse du centre-ville.

Sauf que si on veut être plus près de la réalité, il faudrait plutôt s'imaginer une ou deux personnes sur le party, et 38 autres qui se pognent le beigne comme toi, comme moi.

Dis-toi que si tu t'emmerdes, c'est le cas de pas mal tout l'monde. Et même ceux qui te disent le contraire, c'est seulement qu'ils ne veulent pas avouer qu'ils trouvent que leur vie est plate en tabarnac.

Bises.

Sam (n.f.) a dit…

Tu mets tellement bien en mots ce que je vis parfois ! Wow ! Et moi qui pensais être la seule, haha ! Ça m'énerve parce que je chiale que je n'ai rien à faire et pourtant, je n'ai pas envie de voir quelqu'un.

Souvent, une commission ou une sieste m'aide à passer à travers ce drôle de mood !

solosesso a dit…

Ho bordel, c'est le premier post que je lis ici, et je trouve qu'il me ressemble beaucoup trop ! :O

Next time, j'vais tenter ton truc ! ;)

Camille a dit…

Savoures ton ennui!! Je rêve de m'ennuyer ne serait-ce qu'une petite soirée de rien du tout! Avant d'avoir Coco ça m'arrivait souvent de ne rien faire, et de m'ennuyer fermement en comptant les minutes et les heures. Mais depuis qu'il est là, pas le temps de m'ennuyer, toujours quelque chose à faire, et si je m'arrête, je suis faite, tout s'accumule et je ne parviens pas à reprendre le dessus. Tu n'en est pas consciente encore, mais ce temps-là qui te semble parfois pénible est en fait une richesse qui n'a pas de prix. On peut faire un switch de vie une bonne journée si tu veux! ;-) Tu vas voir qu'un Coco de 3 ans et demi ça te tient l'ennui loin de toi!

Jane a dit…

Aller prendre une marche... ça c'est mon truc :)

C'est super que tu as travaillé sur ton roman pendant une heure! J'espère que tu avance bien dans l'achèvement de celui-ci et j'espère que tu le publiera :)

L'impulsive montréalaise a dit…

@Chiquita : Merci beaucoup de prendre quelques secondes pour le dire. C'est toujours apprécié de savoir que quelqu'un nous lit avec intérêt. Même en silence ! :)
@Evyzamora : Aaahhh ! euuh, pas que je sache ! Mais qui sait, je suis peut-être ta collègue de travail ou ta voisine. Héhé ! Ou tout simplement, une femme bien humaine qui comprend les gens.
@Luc Pierre : Imagination trop fertile et coeur trop sensible hein !? Sûrement... Et sûrement que ça nous influence les soirs de petite solitude et d'ennui.
Je sais que je ne suis pas la seule ainsi. On est plein à s'ennuyer... Mais en même temps, je n'irais pas jusqu'à décrire ma vie comme étant plate. Elle comporte plein de belles choses. Est-ce que j'ai la vie la plus glamour qui soit et avec les partys dont tu parles ? Certes non. Mais elle n'est pas si mal non plus. Oui, je voudrais plus... J'essaie donc d'y travailler. :)
Bises à toi aussi.
@Sam : C'est facile de mettre des mots sur ce que vous ressentez. Parce que je le ressens aussi. Et c'est vrai que parfois, on s'ennuie, mais c'est bien ainsi. On ne veut pas faire l'effort de faire plus.
@solosesso : Et c'est mal qu'il te ressemble beaucoup trop ??
J'espère que mon truc marchera aussi pour toi. Mais faut vraiment y mettre de soi !
@Camille : Savourer mon ennui !?!??! Euhhhh ! non. Je veux bien savourer ma solitude et mon rien à faire si c'est ce que tu veux dire. Ça, j'en ai besoin parfois et ça fait beaucoup de bien. Beaucoup. Mais quand je m'ennuis, je m'ennuis !! :-s
Ahaahhahahah ! J'suis certaine que moi et Coco on s'entendrait très bien. Moi, un gars qui me "lit" et qui aime Mamma Mia, je trouve qu'il part haut dans mon estime. Et je fais confiance à la maman pour qu'il soit un gentil garçon. Petit monstre sûrement à l'occasion. Mais gentil. :)
@Jane : Oui, super comme tu dis. J'étais bien contente. Et ça avance, ça avance. En fait, il est terminé, mais là je planche dessus pour l'améliorer le plus possible. J'espère vraiment réussir à le publier. :)Merci de tes encouragements.

lorent a dit…

"Vous en avez des trucs vous pour arrêter un état végétatif ? "
oui, je vais me coucher :))