mercredi 21 avril 2010

Pute à attention‏

Qu'est-ce qu'on fait quand on insomnise ? (iiiirrrrkkk c'est laid ce mot-là que je viens de patenter....) On niaise sur internet ! La ville est silencieuse, mais ma tête est en ébullition. Allez, je vais essayer d'aller me recoucher, promis... Mais voici quand même ceci avant !

Note de l'auteure : Merci à miss Candy pour la savoureuse expression qui me sert de titre. J'aurais pu l'écrire. Mais elle m'a devancée !

Le jour de coming out est arrivé.

Voici.Voilà... Oui...

Je suis une pute à attention ! Une vraie, une dure. Une pute finie.
Je n'en ai pas toujours besoin; j'aime ma solitude.
Mais si le besoin est là, c'est pire qu'une nécessité. C'est une drogue et j'ai besoin de mon fix.

Une pute finie, je le répète. Les choses que j'ai faites ou acceptées à cause de ce sale besoin, ce besoin de mort... C'est pour ça que je me traite de pute finie. Prête à vendre corps et âme pour un peu d'attention (comprendre un peu d'amour).

C'est sombre, c'est laid, c'est glauque ce besoin-là. C'est de la tempête plein la tête. C'est du j'te donne mon corps pour des miettes d'affection, du j'te donne mon coeur pour ne pas qu'il soit vide, j'te prête mon âme pour que tu la soulages. Si t'es capable... J'te donne trop pour contrer mon pas assez.

Mais le besoin d'attention, c'est drôle aussi. Le nombre de fois où je me suis plantée devant quelqu'un en disant textuellement : '' J'ai besoin d'attention''. Toujours avec un grand sourire au visage. Toujours avec un grand sourire comme réponse. Ça fait rire le besoin d'attention. Ça fait rire le monde qui quête et qui ne s'en cache pas. C'est comme un petit chien si affreux qu'il en devient cute. Ça fait attachant.

Wouf ! Wouf ! J'ai besoin d'attention... Wouf ! Wouf !

8 commentaires:

Sednah a dit…

En tout cas, avec un billet de même, t'as la mienne!

LeRack a dit…

Pouhahah! Vilaine débile!
T'as toujours la façon de me faire sourire!!!
Pute affectiiiive!!

Super billet!

L'impulsive montréalaise a dit…

@Sednah : C'est gentil... Parce que y'a vraiment pas eu bousculade aux portes ici... :-o
@LeRack : Merci, merci ! :)
Quoique je ne suis pas certaine que de dire merci à quelqu'un qui me traite de débile soit la réaction adéquate... Anyway !

Miss Candy a dit…

Contente que tu aimes l'expression. Je devrais abuser du bon vin plus souvent ;)

Et oui, c'est glauque, comme besoin. Y a des fois où je m'exaspère, tellement c'est fort. Mais c'est tellement savoureux quand tu l'obtiens...

L'impulsive montréalaise a dit…

@Miss Candy : Pas certaine qu'abuser du bon vin est une bonne idée... Pas trop souvent en t k !! ;)
Oui, moi, ça peut me faire virer folle !

lorent a dit…

Tu m'interpelles et me distrais,
j'essaie de te faire sourire,
y a pas de pute là dedans, c'est juste un putain de bon deal ! :))

Viv a dit…

God, si tu savais tous les moyens que je peux déployer quand j'ai besoin d'attention... Je peux être très imaginative! D'ailleurs, avoir un blogue est une pas pire façon de le faire, c'est pas pour rien qu'il y a autant de textes qui se publient sur le web.

Ce qu'on ferait pas pour combler un vide affectif... ça c'est une autre histoire.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Viv : Aahahahah ! Je peux conprendre ça.
Pour les blogues, je dirais que c'est une façon assez traître d'avoir de l'attention. Ça trahit souvent.
Oui, c'est vrai que vide affectif et besoin d'attention, il y a une marge entre les deux.