samedi 15 mai 2010

La vérité toute crue

Comment je pourrais vous dire ça ? Oui, comment ?

Bah ! allons-y comme ça vient.... Vous l'aurez remarqué, ces temps-ci, j'ai l'humeur un tantinet plus bas que dernièrement. Tout ce qui monte redescend et l'inverse. Non, je ne parle pas des humeurs des messieurs. Vous me pardonnerez l'humour douteux d'une soirée solitaire où j'ai pris deux petites coupes de bon vin (Oui, Lili, j'ai suivi ton conseil et ouvert une pas pire bouteille même sans bonne compagnie).

Bon, c'est moi où je tourne un peu en rond ? Et je parle pour ne rien dire ? Tant pis, c'est mon blogue. Pour une fois que je me permettrais un post qui ne donne pas grand chose. Ça se fait sans arrêt sur la blogosphère (euhhhh, chuis bitch un peu là-dessus, dsl mes chéris, j'vous aime tous beaucoup). Mais bon, on ne sait pas toujours où on va avant d'être partie...

Je me sens seule. C'est ça qu'il y a. Mais ça aussi, vous l'aurez remarqué dans mes derniers posts. Quoi ? Ce n'est pas moi ça de faire dans le secret et le mystère. Bon... encore que ! Je me sens vraiment seule. Du genre, j'en ai marre. Du genre, je veux quelqu'un. Pour une nuit, pour la vie. Quelqu'un. Putain de merde ! Je dis vraiment n'importe comment. Pas n'importe quoi. Juste que je dis ça tout croche. Maudit vocabulaire qui ne veut pas s'enligner dans mon cerveau. Je pourrais faire l'effort. Mais je ne veux pas que les mots s'enlignent adéquatement. Ça sert à quoi ? J'ai même pas l'excuse d'être saoule. J'ai juste envie d'être merdique dans mes propos. De ne pas faire d'effort. Pourtant, j'aime les beaux mots. J'aime les belles phrases. Ça me rend dingue même. Mais là, rien à foutre. Je suis juste dans une drôle d'humeur. Et y'a cette chanson qui joue. La première fois que je l'ai entendue, coup de coeur. Quand je me suis achetée le CD, j'en ai eu pour 20 fois au moins à l'écouter en boucle. Une chanson qui te crie la merde. Une chanson d'amour bien entendu. Il y en a trop de ça. Mais on aime. On en redemande. On aime quand ça nous joue dans les tripes au plus profond de soi.

Je dois être une romantique finie. Ou peut-être pas. Le romantisme, je l'ai désappris dès le premier baiser. Mais on s'en fout. C'est pas important.

Qu'est-ce qui compte vraiment dans la vie ? La vérité toute crue.

Allez, je veux de la vérité toute crue. J'en veux.

16 commentaires:

Patrick Duval a dit…

Toi, tu as la maladie du célibat depuis trop longtemps...

Welcome to the club!

L'impulsive montréalaise a dit…

Je me sens soudainement si diagnostiquée...
Ça se soigne docteur !?

LeRack a dit…

Un cheers et un calin..
Je n'ai aucune idée quoi faire/dire de plus mais je me sens poche cette semaine, je te lis non stop, je voudrais trouver les mots pour te booster... Mais je ne les possèdent pas.

Lâches pas.

xx

L'impulsive montréalaise a dit…

Merci m'dame ! Je prends ces lectures non stop, ce câlin et ce cheers. Et t'en fais pas : je ne suis pas dans un 3e sous-sol. J'ai déjà connu bien pire... Juste quelques petites goûtelettes de solitude qui me tombe sur le crâne... Ça nous arrive tous. xx

ramblings a dit…

J'sais plus qui m'a dit ça, ou si j'l'ai lu, ou quoi... mais apparemment, faut juste cesser de chercher "Mr. Right" et s'accomoder de "Mr. All Right" - de quoi du genre. Moi j'suis pourrie pour remonter le moral, j'suis juste bonne pour payer les verres quand on sort... mais la vérité toute crue, c'est que t'es surement pas obligée d'être toute seule toute seule: tu veux juste pas t'accomoder de "Mr. All Right" - et j'te comprends. Mais le bon côté d'la chose, c'est que même si t'es dans c'te mood là, tu t'accomodes toujours pas de "Mr. All Right" c'qui veut dire que dans l'fonds, tu gardes espoir.

L'impulsive montréalaise a dit…

La vérité, c'est que y'a pas de monsieur pantoute. Mais tu as p-être raison. Je ne veux pas chercher/trouver/avoir du n'importe qui non plus. Quoique..... j'ai entendu le mot printemps dans la salle. Chuuuuutt !
Tk, je comprends ce que tu veux dire. Et oui, je garde du sale espoir. Ça, c'est ma partie romantique. La partie plus salope.... euhh... ben tout cas !

ramblings a dit…

Ha ben si c't'un monsieur qui faut... tu prends tu les soumissions?

Et c'te partie salope, ça s'achète tu quelque part? (Pas ta partie à toi, t'inquiète!) Mais... Me semble ça m'ferait du bien.

L'impulsive montréalaise a dit…

Ahahahahahh ! ramblings, tu me fais toujours tellement rire. Les soumissions ?? Parce qu'il y en a ? Ahahahah !
La partie salope, si ça s'achète ? Bah ! non. Mais je ne comprends pas pourquoi on voudrait ça. Et je ne l'ai pas à un si haut niveau.... Pour préciser. ;)

ramblings a dit…

C'est bien de préciser le niveau... mais tu risques d'avoir PAS MAL moins de soumissions, astheure.

J'ai juste 2 amis célibataires à Montréal. Mais moi, y m'énarvent. C'pour ça qui sont juste mes amis, p't'être qui t'énarveraient pas, toi.

p.s: Fait 3 fois que j'me trompe avec le mot de vérification.

L'impulsive montréalaise a dit…

Aahahahahahh ! Je laisse l'évaluation du niveau pour l'intimité. Et les soumissions qu'on a envie de refuser d'avance, qui en veut ?
Qui sait !? On est pas tous énervé par les mêmes personnes...
Je savais même pas que ça vous demandait un mot de vérification. Je pensais pas que j'avais activé ça... Arrête de boire et tu vas taper plus droit p-être ? Supposition... Ahahaha !

ramblings a dit…

J'te connais pas assez pour te matcher, mais vite de même me semble t'es trop brillante pour eux autres.

C'est en partie la Vodka-clémentine pis en partie le fait que les mots c'pas des mots, mais mon cerveau veut en faire des mots quand même.

Ex: le dernier c'était gogra, mais moi j'ai pensé "gros gras" donc j'ai tapé grogra à place de gogra...

Mais c'est surement plus la vodka-clémentine.

ramblings a dit…

Tu devrais t'matcher avec Pat Duval!

L'impulsive montréalaise a dit…

Trop brillante ! Merci ! :) J'espère l'être un peu. ;)
Pour les jeux de mots et le matchage avec blogueur connu, je vais définitivement mettre ça sur la vodka-clémentine !

shaton a dit…

C'est parce qu'il n'y a que la vérité toute crue qui compte qu'elle est si difficile à obtenir et à entendre ?
P'têt' bin, finalement.
N'empêche, les belles phrases et les beaux mots ne font pas tout, le langage fait aussi de la belle musique sous l'effet de l'alcool. C'est le cas chez toi. Je sais, mon compliment ne t'amènera pas un chum idoine, ni pour une nuit ni pour la vie, mais c'est sincère.

L'impulsive montréalaise a dit…

@shaton : Oui, les vraies choses, on les cache. On met de la dorure pour faire plus beau.
Merci pour le compliment. Toujours agréable d'entendre qu'en forçant l'inverse presque, je réussis à avoir une belle contenance !

shaton a dit…

L'impulsive : "Oui, les vraies choses, on les cache" : Pas toujours, pas tout le monde. J'aime vivre dans un monde de gens vrais. Mais faut faire gaffe, y a des gens, quand y disent ce qu'ils pensent, on ne peut que les détester...