mercredi 12 mai 2010

Je suis fatiguée ou Le post d'un déprime passagère (si on se fie aux probabilités)

Je suis fatiguée. Et ENCORE enrhumée (c'est rendu un running "gag" dans mon entourage...). Oui, bien fatiguée... J'ai l'impression que ma vie se passe à courir comme une poule pas de tête. Pas que je sois insatisfaite de ma vie. Sauf que je l'ai déjà dit... Si c'est juste ça la vie, juste ce que j'ai en ce moment, je cherche à comprendre pourquoi on lui voue un tel culte.

Je crois que j'ai une vie assez pleine en général, assez remplie. Sauf que là, j'ai l'impression de ne pas avoir de place pour les petites choses ou les vraies choses. Je me transforme en robot d'efficacité. Et le reste du temps, j'ai juste l'énergie de végéter. Je repousse mon chat qui veut me coller (coeur brisé), je ne prends pas le temps de m'étirer dans mon lit le matin quand le cadran me réveille, je mange la plupart du temps en vitesse et devant la télé et l'ordi, je fais souvent deux choses en même temps, je cours chaque matin pour me préparer à aller au boulot et ainsi de suite à l'infini. Ma vie est rendue une criss de foutue mon(s)tre !

Ce qui est fou, c'est que je fais plein de choses plaisantes, que ma vie je crois qu'on peut la dire belle dans son ensemble. En plus, je n'ai ni enfants ni amoureux donc ça laisse à penser que du temps libre, j'en ai. Mais je suis fatiguée. Juste fatiguée. Est-ce ma vie qui est si pleine que ça ? Ou n'est-ce pas plutôt moi qui suis si vide parce que je n'ai pas les choses que mon coeur désire le plus et que ça, ça prend beaucoup de place ?

Oui, ma vie est belle. Mais à quoi ça sert ?

7 commentaires:

shaton a dit…

Évidemment, je n'ai pas de réponse...
Mais ça me rappelle ce que je racontais récemment au sujet de notre perception de notre propre vie. Même quand elle est belle, on peut n'y voir que le côté obscur, nos manques, nos faiblesses, nos frustrations, nos fatigues... notre vanité à exister et à être...
Mais je me tais, je suis trop bavard et je te souhaite juste d'aller bien.

Ariane a dit…

À zut, la fameuse question.
Hum.. je cherche encore la réponse.
Mais en attendant, je te dis te prendre soin de toi et que la vie se prend toujours mieux quand on est pas malade! ;)

redbee2 a dit…

Pourquoi faut absolument que ça serve à quelque chose ?

Camille a dit…

Elle sert à passer le temps en attendant que tu remplisse le vide! Ça va venir, sois patiente!

L'impulsive montréalaise a dit…

@shaton : Tu n'as pas tort. C'est vraiment notre vision de la vie qui fait notre bonheur... ou notre malheur. Par contre, je ne connais personne qui soit capable de conserver des lunettes roses toute la vie. On fléchit tous un peu des genoux à l'occasion. Certains plus que d'autres. D'autres moins...
@Ariane : Oui, je sais que la vie se prend mieux en santé. Putain, mon 3e rhume en même pas 5 mois. Donc un qui s'est terminé en sinusite/antibiotiques. J'ai un système immunitaire crissement pourri.
On est deux à chercher la réponse alors ! On y arrivera p-être, à la trouver.
@redbee2 : Parce que. Pour donner un sens. Pour s'inspirer. Pour comprendre. Pour toutes sortes de raisons.
@Camille : :) Jolie réponse. Un brin sarcastique. J'aime bien. Patiente ???? Moi ??? C'était pas ds mon package de naissance... :-o

Camille a dit…

Ben quoi? C'est pas que du sarcasme. T'as jamais eu l'impression de vivre en attendant quelque chose de mieux? J'ai passé la moitié de ma vie dans cet état. C'est seulement depuis que j'ai Coco que je profite de ce que j'ai plutôt que de toujours projeter mon bonheur dans le futur. Pour la patience, c'est une qualité donnée à bien peu de gens de nos jours je crois. Et je ne fais pas parti des élus.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Camille : Ça m'arrive effectivement bien souvent de vivre en attendant quelque chose de mieux ou de plus... Un mal de société répandu je dirais ! Aahahahah ! maudite impatience. Bah ! ça sert parfois d'être impatiente remarque. :)