mercredi 30 juin 2010

Le puit sans fond

Parfois, je me dis que ce n'est pas un besoin d'attention que j'ai.

C'est plutôt un immense puit sans fond.

Est-ce mal ? Est-ce si différent ?

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Juste pour dire... "puits" prend toujours un "s". Alors, voilà, un peu d'attention de ma part ^^

L'impulsive montréalaise a dit…

Considérant la bande d'illettrés sur le web et sur la blogosphère, de me faire reprendre pour les occasionnelles fautes que je peux faire, disons que ce n'était pas exactement l'attention recherchée. Je note "Peut mieux faire" pour l'effort.

Camille a dit…

Je ne sais pas si c'est mal ou tant différent d'être un puits sans fond, mais chose certaine, je trouve ça triste!! Vraiment! :(

Evyzamora a dit…

On s'échange ça à tour de rôle...... Parfois c'est moins pire que d'autre.....

L'impulsive montréalaise a dit…

@Camille : Vois ça comme de l'avidité. C'est moins triste, non ?
@Evyzamora : Qu'est-ce qu'on s'échange ? Je ne te suis pas... Mais je ne voyais pas si pire que ça en faisant mon constat. On a tous nos faiblesses et nos forces qui nous distinguent.

Jane a dit…

Peut-être que c'est un peu des deux??

L'impulsive montréalaise a dit…

@Jane : C'est vrai que tout n'est jamais juste noir ou juste blanc.