lundi 21 juin 2010

Auto-flagellation (féminine ?)

Des fois (la plupart du temps), je trouve ça agaçant de voir à quel point, je m'auto-flagelle mentalement. I mean, c'est presque de la cruauté, bâtard ! C'est énervant !!

Ce soir, je suis allée au gym. Considérant le voyage, la dernière fois que je suis allée au gym, ça date de presque deux semaines. Du coup, il est normal de penser que je ferai un peu moins bien côté performance. Surtout que j'ai abusé un peu sur la bière et la bonne bouffe (et moins bonne) en vacances. J'ai beau avoir marché énormément, toute la bière et la bouffe ont donné un coup.

Ben, ça m'agace ! Vraiment.

J'ai quand même été bonne. Rationnellement, je suis fort satisfaite de mon jogging. Mais irrationnellement, fait un peu chier.

J'ai cette habitude d'être exigeante envers moi-même pour certaines choses. Du type à sortir un fouet mental et à me le claquer ben fort sur le cerveau et sur l'émotivité. Je crois que c'est un défaut assez typiquement féminin. Je ne veux pas dire que les gars ne l'ont pas. Il me semble quand même qu'en général, les femmes sont plus bitches envers elle-même que leurs opposés masculins. Ai-je tort ?

Tout ça pour dire que ce soir, je me suis auto-flagellée. Encore plus quand j'ai vu ce gars qui a commencé à s'entraîner après moi et qui a des résultats plus que visibles (un peu trop... rendu maigrichon le jeune homme). Et moi ? Ben moi, maudit, j'en ai fait des efforts. J'ai eu un bon 5 mois de super assiduité. Et depuis, je continue régulièrement et intensément quand j'y vais. Sauf que mon poids a vraiment pas bougé beaucoup. Oui, j'en ai perdu. Ma posture et la fermeté ont aussi vraiment changées. Mais bon, pour tous les efforts que j'ai fait question entraînement, j'aurais aimé que le chiffre soit plus représentatif disons.

Tout cas, je vous laisse. Mon fouet mental m'attend... Soupir.

12 commentaires:

Camille a dit…

Normal je te dirais. Je suis pareil!! Par contre pour le poids, ne te fies pas à la balance mais plutôt à tes vêtements pour mesurer ce que tu as perdu. Le muscle pèse plus lours, alors forcément, tu en as gagné depuis le temps que tu t'entraînes, et puis du muscles, c'est bien plus beau hein? Lâches pas, t'es capable!! :)

shaton a dit…

Y a des fois j'ai envie de sortir de mes gonds et d'aller molester les salopards qui essaient de vous faire croire (et qui y parviennent) que vous devez avoir un plus petit poids pour être bien/normale/heureuse...
Camille a raison et je le répète sans arrêt : les muscles sont plus denses, et donc plus lourds que la graisse à volume égal. Pour peser moins lourd, il faut arrêter de faire du sport et arrêter de manger aussi et mettre des produits qui font fondre en plus et ressembler à un tas d'os et...
J'arrête, c'est idiot. Jetez-moi cette balance qui se fout de vous et lâchez ce fouet que je ne saurais voir.
Je ne comprends pas cette dictature du chiffre.

Juju a dit…

À mon avis, c'est clair que c'est typiquement féminin de s'auto-flageller et d'être plus bitch envers soi... Je suis dans le même cas que toi pour ça. Pour l'entraînement, ne t'en fait pas, c'est normal rendu à un certain stade de ne plus perdre de poids. Comme Camille l'a mentionné, les muscles sont plus lourds. Et tu l'as dit toi-même, ta posture et ta fermeté ont changé. À mon avis, c'est ce qui compte le plus que ce qui est écrit sur la balance.

Bonne journée!!! ;-)

Marie a dit…

Ta santé s'est certainement améliorée aussi depuis que tu t'entraînes et ce n'est pas à négliger... dis ça à ton fouet:)

L'impulsive montréalaise a dit…

@Camille : Ben j'ai pas changé de taille. Mais je suis plus lousse. Faut dire que si je me mettais au régime, ça aiderait. Mais les régimes, c'est vraiment pas dans mes gênes. Je ferai jamais ça ! :)
@shaton : Mais va les molester ! Te gêne surtout pas pour moi !!!!
Et j'ai quand même du poids à perdre. Je suis loin d'être juste des os. Héhé ! Je suis pas si pire, mais pas juste des os, c'est clair.
Et la dictature du poids a commencé avec vous messieurs. Si je dis un chiffre, attends de voir les réactions ! Ahahahahah ! On dirait que peu importe la grandeur, y'a comme un chiffre psychologique maximum. C'est con ! Franchement.
@Juju : Oui, je sais. J'apprécie les changements de mon corps. Maai j'aimerais qu'ils soient plus flagrants. Et oui, les femmes sont tellement dures envers elles-même.
@Marie : Je sais, je sais. Je vois plein d'avantages. Mais je me bitche un peu aussi semble-t-il... :-o Soupir.

Marie a dit…

Je ne suis pas entièrement d'accord à ce que tu réponds à Shaton... la dictature du poids est beaucoup plus imposée par la femme que par l'homme. D'abord par la femme à elle-même puis par les autres femmes. Je vois beaucoup plus de regards de jugement sur une obèse de la part des femmes que de celle des hommes. Bon ça c'est l'exemple extrême, mais je crois tout de même que c'est vrai.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Marie : C'est vrai que les femmes sont très dure envers elles-mêmes. Et envers les autres femmes. Mais dit pour le fun un poids plus élevé que 120 lbs à un gars qui t'as jamais vue !! Sa réaction sera assez claire. Disons que c'est imposé par la société en général.

Marie a dit…

Tu n'exagères pas un peu avec ton 120 lbs? Il y a effectivement un culte de la minceur qui sévit dans notre société, mais pas de la maigreur... c'est ce qu'on voit dans les magazines, mais ce n'est pas ce qui est nécessairement prisé par la gente masculine dans la réalité (la maigreur s'entend).

L'impulsive montréalaise a dit…

Aaah ! Je sais pas. Je sais que les hommes n'aiment pas les p'tits bouleaux (ça dit tout), mais ils ne tripent pas sur les gros culs non plus... 120 lbs, c'est un chiffre qui me vient tout seul quand je pense au poids que les hommes attendent de nous. C'est sûrement, fort probablement, assurément BEN, BEN psychologique. Mais bon. Je suis psychologique des fois. Héhéhé !

shaton a dit…

ça me rappelle une anecdote que je te livre parce que tu m'énerves et parce que je t'aime bien :-)). C'était il y a dix ans avec ma blonde de l'époque.
On quitte une soirée lors de laquelle on revoit une vieille copine qu'on avait perdue de vue.
ELLE (acide) : Tu trouves pas qu'elle a grossi ?
MOI (sincère) : Oh non, je ne crois pas...
ELLE (corrosive) : Mais si, quand même ! Elle était quand même plus mince avant, non ?
MOI (franc) : Je la trouve très bien comme ça, moi !
ELLE (vitriolesque) : Évidemment, pour toi un cul c'est un cul !

De mémoire et pas forcément ultra-fidèle, mais l'esprit y est.

L'impulsive montréalaise a dit…

@shaton : Tut, tut, défense de dire que je t'énerve !! ;) Franchement !

shaton a dit…

Mon énervement va rarement au-delà d'un haussement de sourcil droit.
Je suis trop difficilement énervable.
Ça énerve tout le monde.
Enfin, Presque...
Presque tout le monde.
:-))