vendredi 25 juin 2010

Obsession métroesque (ça me tente de l'adjectiver comme ça)

J'étais dans le métro ce matin. Comme trop d'autres matins.

J'imaginais que tu y entrais. Que tu t'approchais de moi. Et que je m'approchais de toi. Je mettais ma main sur ta poitrine et m'appuyais sur ton épaule. J'ai besoin. J'ai envie de pouvoir m'appuyer sur ton épaule. Mais ça n'arrivera pas.

Un gars est entré dans le métro. Je scrute toujours les gens dans le métro. Les observe, les analyse. Il était un peu plus loin de moi. Puis à Berri, le métro s'est vidé. Et il s'est retrouvé à côté. Sa manche frôlait délicatement mon avant-bras. J'ai ressenti cette attraction physique. Pas sexuelle pourtant. L'envie de coller son bras. Ou de prendre sa main. Sa main que je regardais doucement de temps à autre. Son bras était un aimant, sa main aussi.

Je n'ai rien fait. Je suis sortie à ma station. Il est disparu à la prochaine. Les filles normales ne prennent pas la main d'un inconnu sans même lui avoir adressé la parole. Elle préfère rêver de s'appuyer l'épaule sur un gouffre.

5 commentaires:

Juju a dit…

Wow, j'adore ton texte!!!

Petite question pour toi... Est-ce que tu scrutes tous les gens qui entrent dans le même wagon de métro que toi ou simplement ceux qui t'intéressent??? O.K. Poser la question c'est y réponde (ou presque), mais j'avais besoin de la poser pareil!!!

Bonne journée!

Miss Candy a dit…

J'aime vraiment beaucoup ce texte! Surtout le dernier paragraphe. Un peu mélancolique, je trouve.

Je crois qu'une fille normale pourrait se risquer à toucher un inconnu. Parfois, sortir des sentiers battus réserves d'agréables surprises.

shaton a dit…

A chaque fois que le métro m'a fait du mal, j'ai marché à la place. Les regards et les pas se posent mieux à l'air libre.

La Brunette a dit…

Moi aussi je suis comme ça dans le métro, j'observe tous les gens, c'est plus fort que moi !!
Mais j'adore ton texte :) Quelle plume !!

L'impulsive montréalaise a dit…

@Juju : Merci ! C'est gentil. Quant à ta question... Il est certain que je regarde plus les gars qui m'attire ! ;) MAIS, je regarde toutes sortes de monde en fait. Parfois, je cherche quelle fille pourrait être mon personnage de roman. Parfois je me dis qu'une fille sur 4 a été agressée sexuellement. Donc il y en a une près de moi, c'est certain. Et je me dis que par le fait même, il doit y avoir un agresseur aussi. Je regarde ceux qui s'approprient un poteau auquel d'autres aimeraient bien se tenir.... Et ainsi de suite. Héhé !
@Miss Candy : Merci. Oui, je crois qu'il y a de la mélancolie. Et toi, tu ferais ça toucher un inconnnu comme ça ? Toucher, c'est plus intime que juste adresser la parole...
@shaton : Le métro ne me fait pas plus mal que la marche et l'inverse. Le métro ne m'a pas fait mal. Mes pensées, je les ai n'importe où.
@La Brunette : Ahahahaha ! On se comprend alors. Et merci du gentil compliment.