mercredi 9 juin 2010

Histoires de chats et de balcons‏

Depuis la semaine dernière, souvent, y'a ce chat, presque tout noir qui vient squatter sur le balcon de mon bloc appartement.

Chaque fois qu'il me voit, c'est les gros miaules d'accueil, de joie et/ou de désespoir. Puis il m'approche, sait que je vais le flatter et il vient me ronronner ça dans le main et se frôle sur moi. Tellement que chaque fois que je me relève et le quitte à regrets, je me demande s'il va me suivre. À l'intérieur ou bien à l'endroit où je vais. Pourtant, non. Il ne le fait pas. Comme scotché au balcon.

J'avais un chat qui m'avait suivi un moment donné quand j'étais jeune. Sur l'heure du midi, il m'avait raccompagné quand je retournais à l'école. Il me suivait derrière à quelques pas respectueux. C'était quand même un bon 10 minutes de marche. Et le soir ? Ben... il m'attendait ! Et est revenu à la maison avec moi. J'ai attiré bien des regards et des sourires ce soir-là.

Mais puisqu'on parle de balcons et de chats, il y a aussi cette petite guidoune que j'avais étant plus jeune. Elle était là, à forniquer allègrement sur le balcon. Quand je suis sortie, je me suis aperçue qu'un autre matou attendait caché derrière la haie de cèdres. Soit attendait son tour... ou bien était un chat voyeur. Ça se peut un chat voyeur ??

Tout ça, pour en revenir à ce menou tout noir sur mon balcon. Des fois, je me dis que j'aimerais avoir un autre chat. Mais bon, mon appart est petit et anyway, une célibataire avec un chat, ça passe limite. Avec deux chats ou plus, je serais la vieille folle célibataire aux chats (bon, ok, je suis une jeune poulette.... mais on comprend que j'image ici). Ahahahahahah ! Euhhh ! ouin... tk.

C'était donc la banale histoire du chat. Et du balcon.

7 commentaires:

Sednah a dit…

On dirait que "trop de chats" et "vieille folle", ça va de pair.
Je suis contente d'être allergique aux chats. Je me contenterai d'être une vieille folle! :D

L'impulsive montréalaise a dit…

@Sednah : Mouahahahahhahha ! Je sais pas ce que je vais être.... mais j'ai pas hâte de voir ça. Ce sera pas beau ! :-D

laulau a dit…

ONNNN c'est cute et drôle a la fois cette histoire de chat :P :P Pas banale du tout cette histoire ...

L'impulsive montréalaise a dit…

@laulau : Ahahahaha ! Je reconnais bien ce soupir de filles. Y'a toujours une histoire à raconter à propos d'un chat !! :)

Viv a dit…

Un chat quand tu es célibataire, c'est bon pour rester saine d'esprit. Tu peux lui faire des câlins et être certaine de ne pas te faire dire de décoller. Tu peux aussi lui parler et être certaine qu'il va t'écouter sans chialer. Si tu es chanceuse et que tu as une chatte comme la mienne qui aime bien jaser, il risque même de te répondre! Pour ce qui est de rester saine d'esprit, en bout de ligne, si tu te fais prendre à parler toute seule à un chat en espérant une éventuelle réponse, là c'est peut-être moins certain!

L'impulsive montréalaise a dit…

@Viv : Aaahhh ! oui, j'ai une grande gueule aussi. Ça me jase ce menou-là !!! Héhéhé ! Il m'accueille toujours avec plein d'enthousiasme et est un gros colleux. :)

L'impulsive montréalaise a dit…

Quand je disais j'ai une grande gueule, je parlais de mon chat...... bien que moi aussi. Mais c'est un autre sujet. :D