mardi 1 juin 2010

Le coeur qui brûle‏

J'ai le coeur qui brûle. Ça flambe à ciel non ouvert dans ma poitrine. Ça dévaste, ça meurtri, ça détruit.

Tes sourires, tes yeux sont des armes de destruction massive. Sont plus que je ne peux supporter sans sourire. Tu as ce talent. Celui de faire bouger les commissures de mes lèvres, de les élargir un peu trop, de les faire s'étirer et s'épanouir alors que tout mon être s'y refuse.

Tu es une dose. Une drogue. Un surplus qui fait déborder mon âme. Un trop. Un pas assez. Une mort douce et lente.

J'aurais, j'ai, tellement de raisons de t'en vouloir. Des raisons qui m'ont déchiré le corps en deux. Qui m'ont fracassé l'esprit. Qui m'ont alimenté la souffrance comme de l'alcool qu'on jette sur un feu.

Pourtant, je courbe le cou. Un seul sourire et je me soumets. Tu es le dictateur, je suis le peuple. Je m'agenouille. Parce que c'est ce qu'on fait lorsqu'on reçoit un coup. On tombe par terre. Sur les genoux. J'ai ce syndrome sûrement. Celui qui fait que la victime s'attache à son bourreau. Un bourreau qui s'acharne à me faire vivre par quelques sourires. Par quelques regards qui ont du feu en eux.
 
J'ai le coeur qui brûle. Ça flambe à ciel non ouvert.

7 commentaires:

Camille a dit…

C'est drôlement bien écrit, mais en même temps très triste.

laulau a dit…

Dernièrement je me sentais EXACTEMENT pareil ...malgrés tout squil a fait ....malgrés squil fesait pas ...ou squil fesait TROP !!! j'ai guéri je sourit POUR VRAI et ten souhaite tout autant ....si je pouvais je mettrais un baume sur ton coeur encore tout chaud brulant !!! en attendant je te lis et te comprend de ce que tu vis maintenant ....

ramblings a dit…

J'te lis, et j'arrive pas à savoir si c't'une histoire finie, ou une histoire en cours, ou une histoire qui pourrait encore être, ou une de ces histoires qui finit jamais...

redbee2 a dit…

Intense...

shaton a dit…

...'fout les j'tons...

Miss Candy a dit…

...

J'ai beau chercher, je trouve pas les bons mots.

Ça laisse un grand vide, ce texte. Et une incertitude.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Camille : C'est parce que c'est une histoire très triste je dirais. Ça l'a été beaucoup du moins.
@laulau : Merci. C'est gentil. Mon coeur, il est soigné. Mais bon, on reste toujours fragile.
@ramblings : Une histoire finie. Mais un coeur fragile. Et des circonstances qui font que. On pourra s'en jaser...
@redbee2 : Tu n'avais pas encore remarqué que je l'étais ? ;)
@shaton : Possible.
@Miss Candy : C'est cru, vrai, un peu dingue. Tout y est.
Et si tu trouves que ça laisse un vide, imagine pour moi...