mardi 29 juin 2010

Ma version améliorée

J'ai cette fille que je connais. Je ne la déteste pas. Au contraire, je l'apprécie. Elle est sympa et tout. Et on se ressemble beaucoup sur certains points. Intellectuellement surtout je dirais.

Je ne la déteste pas, mais elle me fait chier. Vraiment.

Pourquoi vous demandez-vous ? Et me demandez-moi ?

C'est ma version améliorée. Moi, en mieux, en aboutie, en plus hot.

Elle est plus jolie, plus mince, a un meilleur travail, un chum, elle voyage, a des projets personnels qui me rejoignent, elle ose plus, fonce, a de l'énergie........ Et ainsi de suite. Moi, en mieux. En ce que j'aimerais bien être. Oh ! bien sûr, personne n'est parfait. Elle ne l'est donc pas non plus. Mais tout en ayant des capacités intellectuelles semblables à moi, elle est pourtant ma version améliorée.

Du coup, je me demande. La différence entre moi et elle.

Et j'en vois une principale. Les capacités émotionnelles. Je ne serai jamais de celle qui gèrent ses émotions de façon parfaite. Ni de celles qui peuvent travailler 50 heures par semaine s'il le faut et ce, en tolérant la pression. Ni de celles qui peuvent se presser le citron sans devenir folle. Ni de celles qui s'entend bien avec tout le monde facilement.

Du coup, va falloir que je me bâtisse une autre version améliorée de moi. Parce que celle-là, je ne peux pas l'atteindre. Et que ma version actuelle aurait besoin d'un petit update, je crois. J'm'en viens pas pire, mais c'est pas encore ça, ça étant ce que j'ambitionne. Anyway, la vie n'est qu'une constante tentative (parfois réussite) d'amélioration.

9 commentaires:

Miss Candy a dit…

J'ai longtemps choisi mes amies en fonction de ce que j'admirais chez elles. Je les voyais comme des buts à atteindre. Aujourd'hui, pour la plupart, on se revoit et ça ne clique plus.

Parce que ce qu'on désire évolue.

L'important, c'est d'être bien avec soi-même. De ne pas avoir besoin des autres pour savoir qui on veut être. Surtout de ne pas se comparer. Après, ça se fait tout seul. C'est un travail d'amélioration continuel, mais il devient beaucoup plus facile.

Anonyme a dit…

Moi j'ai longtemps voulu changer... m'améliorer sur certains point jusqu'à temps que je me rende compte que je m'aime comme je suis. Je suis pas parfaite, loin de là mais j'aime mes défauts, ils font de moi la personne que je suis et avec toutes les batailles que j'ai du mener dans ma vie, ils me font sentir plus fortes. Je crois qu'au final, ce qui compte c'est d'être bien avev soi-même.

Isa

L'Accro des listes a dit…

Est ce qu'elle sais bien écrire comme toi? Est-ce qu'elle donne une image de fille parfaite mais qui dans le fond est malheuruse à l'intérieur?

Tu est surement dure avec toi même et je suis persuadé que tu as des forces qu'elle n'à pas ;) !

Josie a dit…

Et cette fille améliorée, elle est sortie des beaux stéréotypes de notre société actuelle.

J'ai vécu ma version améliorée un bout. Sans vouloir la dénigrer, ben elle a pété au frette.
Faut-il aller jusque là pour s'accepter telle que l'on est? Oui, s'améliorer mais pas selon des standars "à la mode" ou contre nos propres capacité...

Bonne conception de ta nouvelle moi :)

Camille a dit…

Comme Josie dit, la version améliorée de nous même ne tient pas toujours la route. C'est drôle que tu parles de ça parce que depuis quelques temps, j'ai l'impression d'être cette moi améliorée, et je me demande chaque jour combien de temps elle va tenir celle-là. Dis-toi que ces gens que tu peux trouver tellement accomplis, ont aussi leurs angoisses, et surtout la pression de maintenir la facade chaque jour, ils ont peur de déplaire s'ils montrent leurs faiblesses, ils sont très orgueilleux, mais le jour où ils se plantent, ils se plantent comme il faut. Dans le fond l'important c'est que tu sois à l'aise avec la toi du moment et que tu acceptes tes imperfections, celles que tu ne peux changer ou améliorer du moins.

Marie a dit…

On a tous nos forces et nos faiblesses et tu ne vois sans doute pas ses faiblesses pour différentes raisons. Elle semble tout avoir... mais est-elle vraiment heureuse avec son chum? Aime t-elle vraiment sa job ou se fait-elle chier quotidiennement? Ces choses là ne sont pas toujours visibles à l'oeil nu. Qui sait peut-être qu'elle pense la même chose de toi.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Miss Candy : Ce n'est pas que je ne suis pas bien avec moi-même. Franchement, ça va de ce côté-là. C'est juste ma vie parfois qui je trouve pourrait être mieux. Et probable que je vois ds cette version améliorée des choses que j'aimerais avoir ds ma vie. Et se comparer, c'est si facile. Je ne le fais pas positivement ou négativement. Plus des constats.
@Anonyme, Isa : Je suis totalement d'accord avec toi. Je m'aime avec mes défauts. Je les aime mes défauts. Parce qu'ils sont moi. Et que si je n'avais pas ces défauts-là, je n'aurais probablement pas ces qualités-là.
@L'Accro : Oui, je suis dure avec moi-même. Mais je ne suis pas si malheureuse de l'intérieur. Et comme je disais à Miss Candy, c'est peut-être plus ma vie qui manque de quelque chose. Je suis une avide.
@Josie : Oh ! je me fous pas mal des standards à la mode je dirais. Je veux m'améliorer parce que j'ai des envies, des buts, des manques à combler. Je veux tout moi. Et je ne parle pas là de matériel !
@Camille : Oh ! Bien sûr que rien n'est parfait. Je le disais d'entrée de jeu ds mon texte. Et la perfection, c'est trop lourd à porter pour ceux qui veulent la simuler. Ce n'est donc pas ce que je vise.
@Marie : Je ne crois pas qu'elle pense la même chose que moi. Mais peut-être a-t-elle sa version améliorée quelque part elle aussi. En fait, je serais surprise que quelqu'un m'envie ou veule être moi. Mais ça, c'est un manque de confiance qui me fait parler. J'ai beau apprécié bien des choses de moi, ma confiance n'est pas toujours parfaite.

Marie a dit…

Comme tu dis... ça c'est ton manque de confiance qui parle.

J'ai déjà eu des conversations avec des amis sur ce qu'ils pensaient réellement de moi et j'en suis arrivé à la conclusion qu'entre l'image que je dégage et celle que je vois, il y a un immense fossé.

Quelqu'un un jour m'a dit: Il y a celle que tu crois être, celle que les autres voient et celle que tu es vraiment. Ne sous-estime pas qui tu es, parce que tu ne le sais probablement pas toi-même.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Marie : "Ne sous-estime pas qui tu es, parce que tu ne le sais probablement pas toi-même." Remercie ton ami pour cette citation unique. Mais bon, pour parler de confiance... Qui peut se vanter d'avoir confiance en soi à 100% en tout temps ? Personne, je crois. Je ne suis qu'humaine. ;)