lundi 28 juin 2010

Constat

Les gens m'oublient bien vite lorsque je le permets.

L'éphémère des choses et des sentiments est implacable.

15 commentaires:

Sednah a dit…

Les gens oublient vite tout court...Quand ça leur plait, quand ça les arrange, alors là, ils se souviennent

Camille a dit…

Rien à ajouter! Vrai de vrai, malheureusement!

Miss Candy a dit…

Ça s'appelle la mémoire sélective. Ils ne t'oublieront pas s'ils ne le veulent pas. Que tu le permettes ou non.

Juju a dit…

Malheureusement, c'est bien trop vrai. Je suis totalement d'accord avec Sednah. Les gens oublient vite quand ça leur plaît. C'est tellement dommage!!!

Anonyme a dit…

En fait, les gens n'oublient pas car la mémoire est résiliente, mais cessent de communiquer, même s'ils se souviennent, pour toutes sortesde raisons, dont le manque d'intérêt immédiat.

Mais en y réfléchissant, vous même, ne faites vous pas la même chose ?

Ah vraiment, qu'est-ce qui ressemble plus à un humain qu'un autre humain !

L'Obsessif a dit…

Entièrement d'accord! Avec vous et les commentaires également.
Un temps d'arrêt, une occupation trop prenante, un événement, une panne... et le fil s'étiole, se brise presque.

Pour éviter l'oubli, il faut un effort constant, il faut alimenter la bête!!!

Solosesso a dit…

C'est un des inconvénients majeurs du blog...si tu veux qu'on te lise, n'arrête jamais d'écrire!

SP4M: a dit…

On oublie jamais. On prend des fois du recul, on alterne, on bouge, on change, on s'adapte, on s'intéresse à de nouvelles choses, de nouvelles personnes, on revient parfois à la source, on fait apparition de temps en temps. Mais on oublie jamais.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Sednah : Oui, je crois qu'il y a beaucoup de quand ça leur plaît, quand ça les arrange. Et ça vaut pour bien des domaines ! Malheureusement.
@Camille : Ben moi, je proteste !!
@Miss Candy : Et bien, on se permet trop souvent je trouve.
@Juju : Dommage. Ou triste. Ou choquant. Ou décevant. Etc.
@Anonyme : Je ne prétends pas être parfaite. Mais je suis tenace en maudit par contre. Héhé ! Je déteste les relations qui se terminent. Du moins par paresse. Parce que bon si les gens se déchirent, c'est autre chose.
@L'Obsessif : Les gens ne sont pas comme ça. Ils laissent aller trop facilement. N'aiment pas les efforts. La vie nous avale tout rond de toute façon.
@Solosseso : Je ne parlais de blogue spécifiquement. Je parlais en général. Quant à ici, je suis certainement des plus régulières. J'ai plus peur de publier trop que pas assez. Héhé !
@SP4M : On bouge, on change.... Oui, peut-être. Mais pourquoi tout jeter le reste ? En fait, les gens sont rendus un bien de consommation comme un autre. Mais c'est certain que parfois, on a moins de temps donc on doit choisir, alterner comme tu dis.

Camille a dit…

Proteste proteste chère! Mais c'est ça pareil! Les amitiés c'est comme les autos, ça s'entretient si tu veux qu'elles roulent.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Camille : Ouin, ben je connais trop de monde qui sont pas garagistes alors. Pour continuer la métaphore. ;) Héhéhé !

Evyzamora a dit…

Moi je jette lorsque ça fait mal, mais j'ai un maudit gros défaut, je ne le dis pas lorsque ça a fait mal...alors j'ai souvent l'aire d'utiliser, d'abuser et d'oublier mais au fond, j'ai gardé tous et chacun dans un tiroir de ma mémoire...

Anonyme a dit…

Je crois pas qu'on oublie...Parfois il y a des situations qui se présentent et nous forcent à prendre des chemins différents...


Shippeur ;0)

shaton a dit…

Si tu le permets, c'est différent.
Mais je ne suis pas d'accord. On n'oublie jamais. On n'oublie personne. "La mémoire est résiliente", comme le dit un commentateur anonyme un peu plus haut.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Evyzamora : Tu sais, nommer, c'est en partie résoudre. Maintenant, tu dois apprendre à dire. Et ça enlèvera peut-être un peu d'incompréhension. Ça sera difficile, mais c'est un effort qui se vaut.
@Anonyme, Shippeur : Je ne sais pas si une situation peut nous forcer. On a toujours un certain choix. Au moins celui d'expliquer et de nommer. Mais il est vrai que la vie a plus d'un tour dans son sac et aime bien s'amuser avec nous.
@shaton : Je ne sais pas. Possible. Il est vrai que j'oublie peu. Mais ce n'est pas la seule fois où j'aurai constaté que je diffère un peu de la masse.