samedi 4 décembre 2010

Le meilleur des deux mondes

C'est pas arrivé d'un coup, net, fret, sec. Non. Ça s'est fait sournoisement. Mais il ne sert à rien de le nier. L'évidence est là. Implacable.

Je suis une matante. Je me suis matantisée.

Et vous savez quoi ? Ça ne me dérange pas et ça ne m'horrifie pas outre mesure. J'veux dire, si être jeune, c'est prendre beaucoup plus d'alcool que nécessaire en le moins de temps possible, se frotter comme une chatte en chaleur sur sa chum de fille et/ou son ami gay, rire du monde qui font pitié parce qu'ils ne sont pas populaires et ce genre de trucs, je me dis que ça me va d'être matante. Oh ! oui, il m'arrive parfois de faire, mais dans une moindre mesure, certaines choses que je viens de mentionner. Mais que parfois et que dans une moindre mesure. Alors, je me permets de juger un peu. Parce que tsé les matantes, ça juge !

Je suis matantisée. Voilà. Mais une matante qui en a pas trop l'air quand elle s'en donne la peine ! Tsé le genre de matante qui se fait dire qu'elle a une coiffure à la Carrie Bradshaw, pis qu'elle a des belles bottes. Le genre de matante qui sait se faire du fun et faire la folle assez pour qu'on la remarque si ça lui chante. Un genre de matante pas plate, quoi ! Mais qui aime aussi se coucher de bonne heure pis cocooner dans son salon bien souvent pis mettre des grosses pantoufles et s'envelopper dans une grosse robe de chambre quand il fait pas beau dehors. Le meilleur des deux mondes en fait !

16 commentaires:

MarieNik a dit…

Moi j'suis matante depuis... entéka. C'est cool être matante, surtout quand les nièces me présentent comme la "tante cool". Pis quand on a des belles bottes, on est toujours cool peu importe si on est matante ou pas. Bravo, c'est une belle étape qui s'amorce, profites-en!

L'Empotée a dit…

Je pense que c'est tout à fait normal. On peut pas être "on" 24/24, ou lendemain de brosse un jour sur deux. Le corps tient pas. Et puis, quoi de mieux qu'un bon bain chaud, un bon bouquin et des chandelles à l'odeur de pomme grenade en plein hiver, hen?

That guy a dit…

:O, je suis sous le choc! Non... pas vraiment. C'est sur qu'un jour on finit par se calmer... mais il y a aussi des avantages à être matante!

L'impulsive montréalaise a dit…

@MarieNik : Je tiens quand même à préciser que NE SUIS PAS réellement matante. Pas de neveu, nièce. Et ça ne risque pas d'arriver de sitôt à mon avis. Mais comme tu dis, quand on a des belles bottes, tante ou pas, on est cool ! Héhé ! Et sinon, ben j'assume ! Et puis voilà !
@L'Empotée : Ben voilà ! On peut pas être on 24h/24. T'as tout résumé. Ça fait une époque ça pis c'est tout. Après, on apprend à être bien avec ce qu'on est. Qu'on soit cool ou matante selon les périodes.
@That Guy : Mouahahahhaah ! Je n'irais pas jusqu'à dire que je suis calme. Disons que j'en ai encore dedans pour ben des affaires. Mais les affaires de sortir comme si j'avais 20 ans, je sais pas... Dépend des soirs. Pis c'est pu pareil. Des fois, ça sonne tellement vide. Et oui, y'a des avantages dans tout ! Tsé l'expérience entre autre.

Camille a dit…

Moi j'trouve que t'es une matante cool!! :) Pis y'a pas de honte à être matante, moi aussi je le suis et je m'assume pleinement!

Caro a dit…

Moi je suis une vrai matante pis ça ne me dérange pas. Il devrait y avoir une journée des matantes!

La grande bavarde imparfaite a dit…

À lire ta description... moi aussi je suis matante et je m'assume 100 miles à l'heure ;)

L'Accro des listes a dit…

Ohhh que je suis matante aussi!!! Bravo que tu t'assume aussi! :)

Lucille a dit…

Alors, là les filles je vous bats toutes !! Moi je suis grand-mère pour la première fois. Je ne m'assume pas encore tout a fait, mais bon, ça viendra... le 10 mars ;o)

Mais une grand-mère qui pense comme une enfant, qui trippe comme une ado, qui se sent comme une "jeune" vingtaine, qui rêve comme une trentaine et qui veut vivre jusqu'à 100 ans !

Marico a dit…

"matantisée", j'adore l'expression! Tu peux te matantiser un peu, il en restera toujours quelque chose du pétillant que tu portes en toi! ;-)

seb haton a dit…

Comme je le lis partout (ainsi que mononcle) sans toujours en comprendre la signification, je me permets de te demander : qu'est-ce qu'une matante ? Nous n'avons pas ce terme en France et je n'en perçois pas toutes les subtilités...
Et bravo à toi pour le 502ème billet :))
sébastien

MarieNik a dit…

Que je suis nounoune! Je vois matante et je pense matante (neveu nièce) pas matante comme pantoufle phentex! Trop drôle! Merci de clarifier pour les cyber-nouilles comme moi!

L'impulsive montréalaise a dit…

@Camille : Ben, c'est sûr que je suis cool ! Héhé !
@Caro : Une association au moins, hein ! Ça serait trop cool.
@La grande bavarde : Je pense qu'on est une méchante gang ! :)
@L'Accro : Yé ! Une autre dans notre super gang ! Wouhou !
@Lucille : Comme quoi tout ça c'est des états d'esprit. Moi aussi, je me sens bien jeune parfois.
@Marico : Une matante pétillante. Oui, j'aime beaucoup l'expression. Beaucoup.
@seb : Une matante, c'est un mot plus long pour dire tante. Sauf que quand on dit matante, c'est un peu péjoratif. Ça vise un peu le côté vieillot, quétaine, kistch qu'une femme peut avoir en vieillissant. J'espère que ça explique bien.
@MarieNik : Ben non, t'es pas nounoune ! T'avais juste mal compris. :-P Cpas grave ! Vive les grosses pantoufles by the way ! Ahahaah !

Jeff a dit…

Moi je suis un papy depuis 5 ans et j'aime bien mon rôle. En autant que mon fiston me laisse voir mes petits-enfants, je serai un papy comblé... :)

Viv a dit…

Hey, faudrait se partir une association de matantes! Ça l'air que je suis mémère en plus... tout un forfait!

L'impulsive montréalaise a dit…

@Jeff : Comme j'expliquais à MarieNik, je ne suis pas vraiment tante. C'est plus l'expression consacrée que j'utilisais. Papy, je t'imaginais pas papy.... T'es devenu papy jeune ?
@Viv : L'association des matantes mémères de la blogosphère... Mouaahahahahah ! Ça nous attirerait plein d'admirateurs et de prétendants, je suis certaine !