lundi 27 décembre 2010

La magie de Noël

Période de l'année oblige, tout le monde parle du temps des fêtes, de Noël, de la famille.... Ici et ailleurs. Par écrit, de vive voix, n'importe où.

J'aime Noël. J'aime la magie, les esprits festifs, les cadeaux, les bonnes bouffes, les bons moments avec les proches.

Pourtant, quand j'entends tous ces gens qui parlent, ça me déçoit. Oh ! bien sûr, mon Noël n'est pas nécessairement parfait. Mais je crois que ce sont nous-mêmes qui le faisons, notre Noël. Tout ce que j'entends, ce sont les gens qui ne parlent plus à leur famille (j'ai vu des tas de trucs à ce sujet, c'est fou), des gens qui voient ça comme une obligation, qui trouvent ça pénible, des histoires tristes... C'est dommage. Et après ça, on ouvre la télévision le lendemain, c'est le bulletin de nouvelles et y'a des gens qui entrent en courant dans un magasin, en se bousculant, d'autres qui attendent des heures pour entrer dans l'autre boutique, des gens qui font la file à la caisse.

Après ça, on se demande pourquoi Noël a mauvaise presse. Pourquoi Noël n'est pas aimé, est considéré comme une fête commerciale. Pourquoi le monde chiale en décembre. Pourquoi certains se sauvent à l'étranger. C'est presque rendu honteux d'aimer Noël.

Ben moi, je l'aime. Rien n'est jamais parfait. Mais j'aime Noël. Et je trouve qu'au lieu de se concentrer sur tout ce qui ne va pas, au lieu de se fuir, on devrait essayer de raviver la petite étincelle de magie qu'il peut y avoir dans cette fête. Cette étincelle que bien des enfants vivent encore. Je sais que j'ai l'air de juger un peu. Ce n'est pas le but. Disons que c'est à chacun de faire sa propre réflexion. Parce que Noël, ça revient chaque année. Alors autant l'aimer. Non ?

7 commentaires:

Josie a dit…

"qu'au lieu de se concentrer sur tout ce qui ne va pas, au lieu de se fuir, on devrait essayer de raviver la petite étincelle de magie qu'il peut y avoir"

copier-coller dans toutes les situations de la vie.

Joyeux Noël, l'impulsive :)

seb haton a dit…

Tout à fait d'accord avec toi.
Moi j'ai adoré notre Noël, si doux si beau...
Et je l'ai aussi adoré parce qu'il s'est déroulé loin des magasins, sans news, sans chialeries...
Et moi aussi ça me peine qu'autant de gens souffrent de "devoir fêter" Noël.

Petite vie - Petite misère a dit…

Moi aussi j'aime bien Noël. C'est sûr qu'il y a des années où c'est plus difficile que d'autres parce qu'on change et les autres autour de nous changent eux aussi mais j'attends toujours Noël avec une certaine impatience.

Jeff a dit…

Mon Noël a fait en sorte de raviver la flamme de la vie et de l'espérance. Alors pourquoi ne pas faire un retour dans le passé, tels que nous étions, alors rien de moins que des enfants, avec la foi en la magie de Noël ?

Une journée par année, ce n'est pas si mal après tout...

L'impulsive montréalaise a dit…

@Josie : Quelle sage, je suis hein ! Car tu as tout à fait raison. Merci !
@seb : Oui. Comme si fêter était un devoir. C'est dommage. On perd l'essence de.
@Petite vie : Ça me fait plaisir de lire ça. Et puis, bon, comme je le dis, ce n'est pas parfait. Mais c'est une fête. Il y a un brin de magie dans l'esprit de Noël.
@Jeff : La magie, c'est malheureusement trop souvent quelque chose qui se perd en vieillissant. Il faut savoir reconquérir ça.

L'Empotée a dit…

C'est vrai qu'on fait soi-même son propre bonheur. Cela dit, même si je n'aime pas particulièrement le temps des Fêtes ou Noël, ça ne m'empêche pas d'avoir trouver une façon de célébrer assez agréablement. L'un n'implique pas toujours l'autre, et vice versa. J'ai une amie qui adore Noël, qui a fait tous les efforts possibles pour passer un moment joyeux avec sa famille, mais tous lui a explosé à la figure...

L'impulsive montréalaise a dit…

@L'empotée : C'est certain qu'il faut trouver sa propre façon de célébrer. Mais il faut célébrer. Il y a tant de raisons d'être morose...