mercredi 8 décembre 2010

Ah ! mes petits curieux...

On me dit souvent que je me livre beaucoup, mais qu'on me connaît peu. Je mets mes tripes, mais pas ma vie si on veut. C'est un choix. Je suppose que ça doit sentir un peu le mystère parfois. Pourtant, je ne suis pas la plus secrète des femmes. Mais j'ai fait ce choix, ici, d'être imprécise sur les détails. Les tripes, ça va; les détails, je veux les garder. Pour la plupart du moins. Et surtout, je ne voudrais pas qu'on puisse identifier quelqu'un d'autre que moi ici.

C'est drôle parce que bon, on me dit ça, un peu en reproche, mais en même temps, on m'aime, on continue à me lire. Je dois quand même avoir un petit quelque chose. Héhé !

Toujours est-il que je me demandais... Si vous pouviez me poser une petite question indiscrète, ce serait laquelle ? Je ne dis pas que je vais y répondre. Mais qui sait...

17 commentaires:

Petite libellule a dit…

"C'est drôle parce que bon, on me dit ça, un peu en reproche, mais en même temps, on m'aime, on continue à me lire. Je dois quand même avoir un petit quelque chose. Héhé ! "

C'était tout sauf un reproche de ma part... simplement et uniquement une constatation!

Pour la question : Que fais-tu comme métier?

L'impulsive montréalaise a dit…

@Petite libellule : Oh ! je disais pas ça juste pour toi ! Héhé ! C'est pas la première fois qu'on m'en parle. C'est revenu à quelques reprises sur le sujet avec quelques personnes. Alors voilà ! Je trouvais intéressant d'aborder le sujet.

Pour la question, on verra si j'y réponds. ;)

Caro a dit…

Racontes nous ta première fois ;P

conciliabule a dit…

Pouvons-nous se rencontré?

Juju a dit…

D'habitude, lorsque je rencontre une personne pour la première fois et que nous avons parlé de ce que nous faisons comme job dans la vie, la question que je pose à l'autre est : Mis à part ton emploi (qui prend la majorité du temps d'une personne), que fais-tu dans tes temps libre comme activité sportive et quelles sont tes passions?

Jeff a dit…

Quant à moi, je n'aime pas poser des questions indiscrètes. Je considère ça comme impoli. Sauf si tu y tiens...

Lucille a dit…

Moi, je te demanderai : Quel événement de ta vie t'as rendu si triste, si seule, si morose.

Et pour ma part j'aime bien ce côté mystérieux que tu présentes, il permet de découvrir, petit à petit, la personne magnifique qui se cache derrière ce pseudonyme si urbain !

L'impulsive montréalaise a dit…

@Petite Libellule : Aaaahh ! Je peux pas dire ça ici....
Caro : J'y ai déjà pensé. Ça ferait un texte intéressant, j'en suis certaine. L'affaire, c'est qu'il faudrait que je change trop de détails disons "pittoresques" de l'histoire. Et qu'en plus, le gars, un vieil ami, a l'adresse de ce blogue. Quoique ça, ça me dérange pas tant... On sait jamais... Je vais p-être me décider !
@conciliabule : C'est toute une question ça ! ;) Pourquoi donc cette question ? Héhé !
@Juju : Ce sont des trucs dont je parle parfois ici selon lesquels. Le jogging comme sport. J'adore. Ça vide la tête et ça met en forme. Sinon, l'écriture (c'est sûr !), la lecture (compulsive), la photo, le chant, les voyages. Ce sont pas mal mes plus grandes passions.
@Jeff : C'est pourquoi j'avais préciser que je ne me sentirais pas obligée d'y répondre...
@Lucille : Je ne me sens pas si triste, seule et morose en général. Ça m'arrive parfois. Si tu veux parler de ce que j'ai écris dans le texte précédent (maux solitaires), je dirais rien en particulier. Disons juste que j'ai longtemps souffert de solitude (dans mon fort intérieur plutôt) et que ça laisse des marques. Le célibat, je ne m'en cache pas, je le trouve parfois lourd à porter. Mais sinon, je pense qu'en général, je suis de plus en plus heureuse avec ma vie. Je sais juste que la vie, ce n'est pas parfait. Il faut vivre ses émotions quand elles arrivent. Sinon, ça resterait pris en dedans. Ce qui est très mauvais.

Tattoo a dit…

Pourquoi, la moitié du temps, n'es-tu pas capable de répondre aux questions de tes lecteurs?

seb haton a dit…

Tabarnak ! Tattoo m'a piqué ma question ! ;))
Blague à part, j'en aurais une de question indiscrète, qui n'est pas si indiscrète que ça parce que j'ai l'habitude de respecter l'intimité des gens :
Est-ce que tu nous mens souvent ?

Merci de (ne pas) répondre :))

sébastien

conciliabule a dit…

Devrions-nous nous rencontré?

Josie a dit…

Est-ce vraiment ton soutien-gorge, dans ta photo?

L'impulsive montréalaise a dit…

@Tattoo : Parce que sinon, tu n'aurais eu aucune question à poser ! Tsss ! :-P
@seb : Aahahah ! Bon un français qui sacre tout croche maintenant.
Non. Je ne mens pas. Jamais. Je ne dis pas tout par contre. Et j'ajouterais qu'il est facile de jouer avec les mots lorsque je fais un texte émotif et que ce qui est de la tristesse peut avoir l'air du désespoir à un oeil extérieur. Mais je ne mens pas.
@conciliabule : Ta question implique une notion de devoir et de conséquences. Alors, ma réponse devra être que je ne sais pas.
@Josie : Oui ! C'est bien le mien.

MarieNik a dit…

Moi aussi j'veux savoir le boulot. Et... t'as quel âge? Pourquoi ça m'importe... j'sais pas, mais ça aide à positionner les gens dans leur cheminement...

conciliabule a dit…

Excellente réponse. C'est un peu le principe du chat de schrodinger.

seb haton a dit…

Merci d'avoir répondu à ma question, bien que cela prouve qu'elle était insuffisamment indiscrète ;))

L'impulsive montréalaise a dit…

@MarieNik : Ah ! non, le boulot, j'peux pas. ;) Pour l'âge, j'en ai encore pour quelques jours dans ma 29e année. Le 30 ans approche à très grand pas.
@conciliabule : J'ai toujours d'excellentes réponses ! Héhé !
@seb : Ce n'est pas qu'elle était insuffisamment indiscrète : c'est qu'elle était d'une indiscrétion que j'accepte ici sur ce blogue.