mercredi 31 mars 2010

Regard

Aujourd'hui, tu m'as fait ce regard...

Tu as des regards qui me donnent envie de sourire. Envie de pardonner. Envie de perdre la tête.

Ton regard disait ta gêne, ton envie de moi, ton ennui de moi. Je ne suis pas folle. Je n'imagine pas cet ennui. Je sais qu'il existe. Même ténu. Il est là, bien là, tangible, imposant, terrorisant. Je n'aurais eu qu'un geste à faire. Te mettre la main sur l'épaule. Un geste de pardon. Pour te pardonner ce que tu ne sais pas même pas que je te reproche. Je n'ai pas osé te le dire. Trop de pathétisme.

Ça me fait la peau de sentir ça. Ça me bouille les veines. De l'électricité dans mon coeur et dans ma tête.

Si, au moins, tu méritais tout ça. Toute cette émotion, cette envie dévastatrice que j'ai de toi. Mais tu ne mérites rien. Que cette haine que je t'ai lancée au visage et par courriel. Une haine que je n'ai pas voulu expliquer. Un truc glacial qui me mord le corps, me le submerge, me le hante. Et pourtant. Pourtant... Un regard de toi. Un regard qui parle d'ennui et je faiblis un peu. Pas assez pour tomber. Ni même pour plier. Mais assez pour sentir des noeuds se défaire en moi. Assez pour sentir que tu es danger.

Les regards sont parfois si doux. Un regard gêné, timide, juste quelques secondes. Un peu de fierté aussi. Car mon regard de petite folle de toi, tu le sens. Tu le sens qui te coule sur le dos, sur les fesses, sur le visage. Partout qui suinte sur ta peau. Qui la pénètre. Un regard qui scrute. La seule chose que je m'autorise. Mais les regards, les yeux, ce sont des fenêtre de l'âme. Et nos fenêtre ne sont pas fermées...

(Oui, c'est bien mon oeil que vous pouvez voir plus haut. Il vous dit quoi cet oeil ??? Vous parle comment ???) 

5 commentaires:

LeRack a dit…

Il est flou, illisible..
Du coup, moi j'préfère les sourires.

SP4M: a dit…

Les yeux: Moi je dis que c'est un regard décontracté. Un peu rougeâtre comme oeil. On va accuser la caméra! ;)

LeDZ a dit…

de la fatigue, un regard lourd, une envie de paix, mais tiraillé

L'impulsive montréalaise a dit…

@LeRack : Je ne peux et ne veux pas tout montrer. Je dévoile en agace.
@SP4M : Accuse-la. Moi j'accuse la photographe qui choisit ce qu'elle veut bien montrer.
@LeDZ : Tu en vois des choses.... C'est vrai que c'était un regard fatigué cette journée-là.

lorent a dit…

l'œil était dans le blog et regardait......le tube de collyre ? ;)