lundi 22 mars 2010

Parce que j'ai envie de savoir

Si vous n'aviez qu'un rêve, un seul à réaliser, ce serait lequel ? Ne pensez pas aux contraintes, aux limites, au budget, à la peur... Ce serait quoi VOTRE rêve ? Celui qui peut-être vous habitait déjà quand vous étiez kid ? Ou celui qui se réfugie dans votre coeur, bien caché, que vous ne sortez pas ? Celui que vous avez développé au fil des années, comme une pierre précieuse à l'intérieur de votre esprit ?

Ces choses-là, je veux vous les voir dire haut et fort.

Parce que j'ai envie de savoir. Curiosité. Pour vous cerner un peu.

Parce que j'ai en  moi tellement de rêves à assouvir aussi. Parce que je crois que rêver, c'est être en vie. Parce que je suis convaincue que le jour où on cesse de rêver, on est mort. Au moins dans son coeur. Parce que rêver est aussi vital que de respirer, manger ou dormir. Parce que parfois, j'ai peur de ne pas réaliser la moitié de mes rêves. Parce que cette peur-là me fiche la trouille. Parce que plus je vieillis, plus je réalise que je pourrais mourir. Et de réaliser ça, m'amère à penser que tout pourrait être fini demain et que je n'aurais pas accompli tout ce que je veux. Des rêves en suspens qui s'éliminent d'un seul coup par mort précoce. Je ne peux pas laisser faire ça. Même morte, je ne me le pardonnerais probablement pas...

Si vous n'aviez qu'un rêve, un seul à réaliser, ce serait lequel ? Ce serait quoi VOTRE rêve ? Vous en avez plusieurs ? Lâchez-vous lousse mes chéris ! ;) Faites-moi vibrer ! Faites-vous un exercice de réanimation de rêves poussiéreux !

13 commentaires:

Caro a dit…

En ce moment les seuls rêves qui me traversent l'esprit sont des choses irréels.

Miss Candy a dit…

J'aimerais voyager, faire le tour de la planète, pour étudier toutes les différentes cultures de l'intérieur. Pour voir autre chose. Et pour le plaisir de rentrer chez moi, de temps à autre.

MerJub a dit…

Un prof du secondaire m'a dit à peu près la même chose un moment donné... si t'as pas de rêves, c'est parce que t'es mort! Le rêve est l'essence même de l'humain. Sans ses rêves, il devient un robot... alors que pendant ce temps, on essaie de donner l'intelligence et l'émotion aux vrais robots...

J'aimerais être frontwoman d'un band power métal sympho qui tourne partout dans le monde... J'aimerais être payée un jour pour les textes que j'écris, ou les babioles que je fabrique... Qu'on me reconnaisse comme l'artiste que je suis finalement... celle qui crée avec ses tripes et non avec un symbole $ incandescent au fond des yeux...

Furie a dit…

Partir, dans un pays sous-développé, là ou rien n'est comme ici. Changer le visage de mon monde, et de celui des autres.

Je pense que c'est là, l'occasion, du moins pour moi, de laisser ma trace. Et je sais pertinemment que plus rien ne sera comme avant dans mon monde :)

Ensuite il me restera à enseigner et conseiller d'autres. Je crois que j'aurai donné presque tout ce que je pouvais donner...

Peut-être aussi d'offrir plus de disponibilité à mes proches, et plus d'attention. Ça serait pas pire ça...

Juju a dit…

C'est vraiment cool comme sujet... J'ai des rêves... Comme vous tous j'imagine.

Celui que je veux vraiment réaliser, est de pouvoir skier sur tous les continents de la planète... Exemple : Skier au mois de juillet dans les Andes en Amérique du Sud ou en Nouvelle-Zélande. Finalement, faire le tour du monde avec mes skis et pouvoir faire la rencontre de personnes de toutes les ethnies. Chaque personne mise sur notre route a de quoi à nous apprendre d'après moi.

Le rêve pour mes vieux jours (ou la retraite) est celui de travailler comme réceptionniste d'hôtel dans l'Ouest Canadien ou dans les Alpes (finalement, dans une station de ski de renommée internationale) du lundi au vendredi de 6 heures à 14 heures et de pouvoir aller skier par la suite avant d'aller faire à souper pour mon amour et mes enfants...

Bon, je sais très bien que je ne suis pas rendue là (je dirais même très loin), mais faut bien rêver...

J'aimerais aussi faire mon cours en massothérapie pour pouvoir faire du bien à ceux et celles qui le demande.

SP4M: a dit…

Un seul? Faut je demande à mon corps...

La Tête: De pouvoir être fixée avwec des objectifs clairs et précis qui m'aideront à exercer un travail dans lequel je suis la meilleure.

L'Coeur: De vivre d'amour réciproque jusqu'à la fin de mes jours.

L'Pénis: D'être inondé de femmes de tout genre pour combler mes fantasmes à tout moment.

SP4M: C'est cul-cul, mais mon rêve réaliste le plus cher pour le moment c'est vraiment de vivre les derniers instants de ma vie avec la certitude que j'ai tout fait ce que j'ai pus faire pour être heureux.

Patrick Duval a dit…

Mon seul et unique rêve est de vivre de mon écriture.

Pas évident...

lorent a dit…

Simple, écrire comme j'aimerais savoir écrire. Là, je suis juste assez bon pour savoir que je suis mauvais, arghh ! :))

Miss Flower a dit…

C'est fou mais comme le coeur de SP4M : De vivre d'amour réciproque jusqu'à la fin de mes jours. Un amour tendre, complice. Ouais... Chu trop romantique.

Sinon, je dirais vivre le chemin de Compostelle à mon rythme, le temps que ça prend, marcher, marcher et marcher. Et finir le voyage par la Hongrie, la Hollande et la Suisse.

Miss Flower a dit…

Et toi L'Impulsive, il est quoi ton rêve ?

L'impulsive montréalaise a dit…

@Caro : Tut, tut ! Là-dessus Caro, je dois absolument te disputer. Trouve quelque chose. Pense-y fort. Et reviens-nous avec une belle réponse.
@Miss Candy : Les voyages, c'est sur ma liste à 100%. Je ne pourrais pas m'en passer. C'est une drogue. Il y a tellement d'endroits où je veux aller...
@MerJub : Je te le souhaite. L'argent mène un peu trop, beaucoup trop, le monde parfois !
@Furie : J'aimerais bien faire un voyage d'aide humanitaire moi aussi... De façon un peu égoiste comme bien du monde je suppose.
@Juju : Je te lis et j'ai l'impression que c'est à ta portée. En ce sens que tu sembles convaincue d'y arriver. Et ça, c'est la moitié de la job de faite !
@SP4M : Et alors, y'a aucun mal à être cucu. Les filles aiment bien habituellement. ;)
@Patrick : Et tu écris quoi ? Quant à ton pas évident, j'y répondrais par un conseil. Diversifie. Pour vivre de l'écriture au Québec, faut faire mille petits métiers en lien avec l'écriture et les combiner. Ça ou s'appeler genre Michel Tremblay...
@lorent : Ça se travaille l'écriture. Je suis de celle qui croit qu'il faut une base par contre. Mais à partir du moment où tu as la base, ça se travaille.
@Miss Flower : Pas grave d'être trop romantique... Pour Compostelle, j'adorrreerais le faire aussi.

Quant à mes rêves miss Flower... Bon ok, je vais tricher et en nommer plus d'un.
Premier : publier un livre. J'y travaille.
Ensuite, voyager. J'ai l'envie de l'ailleurs dans les veines. Je veux vivre ici, j'aime ici, mais j'ai besoin de découvrir l'ailleurs.
Quant au reste, je crois qu'il ne s'agit que d'aimer et d'être aimée.... Il n'y a que ça de vrai. L'amour sous toutes ses différentes formes : familial, amical, amoureux....

lorent a dit…

Là je suis pas d'accord, faut le don au départ, avec le travail, on peut juste devenir un bon tâcheron, rien de plus :))

L'impulsive montréalaise a dit…

@lorent : C'est ce que j'entendais pas la "base". Un certain talent brut. Et après, ben faut travailler. Suer un coup.