lundi 29 mars 2010

De tous bords, tous côtés

Ce soir, au gym, y'avait un charmant nouveau (comprendre plutôt mignon) au gym. C'est fou comme je suis orgueilleuse sur un tapis roulant (même sous antibiotiques et après un peu de repos gym pour cause de maladie) quand je suis en situation ''d'urgence". Mais bon, n'ayant aucun talent pour draguer les inconnus, je ne crois pas que de lui demander s'il vient souvent suer ici serait une bonne approche ! Ce qui est dommage. Parce que je me souviens de ce gars qui, je trouvais, avait vraiment l'air sympa et était mignon. Ben, il ne vient plus maintenant. Et je ne lui aurai jamais parlé.

Pendant ce temps-là, qu'est-ce que je fais ? Je drague des gars que je connais. Mais qui n'en valent foutrement pas la peine. Heureusement, j'ai décidé que je laissais tomber les espoirs envers un gars qui, dans le fond, ne me plait pas tant que ça. Ça libère et aère l'esprit. Fini l'envie de me sentir ''aimable'' et d'avoir besoin pour ça de séduire un gars qui ne me convient pas.

J'ai hâte au beau temps. J'ai hâte de marcher au soleil, d'aller faire de la randonnée en nature, d'avoir plus d'énergie parce que la température est follement contagieuse.

Parfois, je me demande à quoi ça sert de tenir ce blogue. C'est drôle parce que je viens justement de faire ce post dans lequel je vous ai mentionné les raisons pour lesquelles, j'en tenais un. Mais c'est plus fort que moi. Parfois je doute. J'ai toujours douté de l'amour des autres. Bon ici, ce n'est pas de l'amour, mais vous comprenez le principe. Il arrive que je me dise que dans le fond, je ne suis pas tant appréciée, que ce blogue n'est pas si intéressant. Pourtant, je crois bien que ça l'est intéressant. Pas toujours. Mais ça m'arrive de relire mes textes après les avoir écrits et je trouve que c'est bien, que j'aime. Arggghhh ! Ce n'est pas vous. C'est moi. Ça m'a pris des années à croire en l'amour des autres intellectuellement. Même chose pour SENTIR l'amour des autres. Ce qui est encore plus important. Mais parfois, pour le sentir, y'a des bogues ! Anyway, J'AIME ÉCRIRE ! Je devrais me dire que ça fini lèa pis that's it ! Pas besoin de plus que de la satisfaction d'aimer écrire.

Ouin, je suis partie tout croche sur plein de sujet et je suis en train de faire un p'tit truc sur le pathétisme, moi. Héhéhé ! Mais je vous rassure, je vais bien. Passé une très belle journée. Hâte au weekend de 4 jours qui s'en vient. J'ai beau aimé mon travail. Oui, oui. Mais moi, je trouve que tout ce qui demande qu'on le fasse 5 jrs par semaine et 49 semaines par année, ça écoeure à l'occasion et ça demande des congés le plus souvent possible.

Bon, je vais de tous bords, tous côtés. Un peu trop. Je vous salue bien chers lecteurs. :)

8 commentaires:

Evyzamora a dit…

Il est bien apprécié ton blog!
Si je prends la peine de le dire, je ne dois pas être la seule ;)
Douter de soi-même.....ça me dit vaguement quelque chose!

Tattoo a dit…

Same for me. Les blogues tellement ennuyeux qu'ils donnent envie de crever la gueule ouverte, les blogues couleur vieux-film-français-plate, les blogues somnifères, les blogues qui ne me font pas bander, rire et/ou réfléchir, cahoter mon coeur, ma queue ou mon cerveau comme des cochers endormis sur leur banquette, tout ces blogues-là, je les visite pas.

On y passerait cent ans.

SP4M: a dit…

L'Pénis: POur moi alors, il n'y a pas de ssecrets. J'ai envie de te découvrir de tout bords tout côté.

SP4M: Il dit vrai.

L'Pénis: *tousse* Mais quoi ??

SP4M: Mouhaha tu t'attendais pas à ce que j'approuves hein? :P

L'Pénis: Salaud.

SP4M: Non, ça c'Est Luc Pierre :P

L'impulsive montréalaise a dit…

@Evyzamora : Merci ma chère. Oui, le doute de soi est une maladie répandue...
@Tattoo : Donc je te fais bander, rire, réfléchir et cahoter le coeur, le cerveau et la queue ?? :) "On y passerait 100 ans." Tu parles de mon humble blogue ? Que c'est gentil. J'ai le coeur tout chaud.
@SP4M : Mais, ma parole, tu me dragues ouvertement !? :-o Héhé ! Tout cas, je me sens plutôt fière de moi. Je ne me souviens pas vous avoir vu toi et ton pénis d'accord par le passé. Il manquait moi faut croire. :)

Camille a dit…

Moi aussi je l'aime ton blogue, et même si je ne la connais pas en chair et en os, j'aime bien la fille qui l'écrit! J'ai souvent l'impression en te lisant de "jaser" avec une vieille amie. Continue, j'ai besoin de ma dose quotidienne :)

L'impulsive montréalaise a dit…

@Camille : T'es fine mon amie virtuelle ! Moi aussi j'ai l'impression qu'on est de vieilles copines. Et j'aime te lire régulièrement ! :)"Dose quotidiennes"? Tu t'exprimes comme une droguée ! Ahahahah !

lorent a dit…

Pour draguer ton charmant nouveau mignon, t'aurais du essayer la méthode directe : pof, le montrage de seins. Personnellement, j'ai toujours bien compris le message dans ces cas là, et ça économise la salive :))
Et pour conclure, ton blog est quand même pas mal intéressant, vu que je n'y ai jamais vu tes seins, et que je te lis quand même régulièrement :))

L'impulsive montréalaise a dit…

Pfffff ! Voilà un commentaire bien adulte... :-p Mais merci ! Et dis-toi que si tu n'as pas vu mes seins, tu as vu mon soutien-gorge ! Héhé !