dimanche 28 février 2010

Sous-utilisation

Dernièrement, j'ai lu un texte qui parlait de tout ce qu'il y a à faire à Montréal.

J'ai réalisé que, comme bien des gens, je sous-utilise ma ville. Je voyage beaucoup. Mais c'est quand même drôle de dire que j'ai probablement plus joué à la touriste dans la ville de Londres en une semaine par exemple que dans Montréal depuis les 11-12 ans que j'y habite.

Puis, une autre question m'est venue. Est-ce que je sous-utilise ma vie aussi ?

J'essaie de me consoler en me disant que je ne suis pas la seule. Ni la pire.

10 commentaires:

Jane a dit…

C'est bien de s'en rendre compte :) J'habite dans une petite ville et je me suis rendu compte il y a quelques années que je sous-utilisais ma ville...
En m'ouvrant à ma ville, mon environnement, j'ai découvert pleins d'activités qui venait rejoindre mes besoins.

Intello a dit…

Quand on est touriste dans une ville, on sait qu'on a un court laps de temps pour tout visiter alors on en profite au maximum...
Tandis que quand on demeure à un endroit fixe, on se dit qu'on a en masse le temps de tout visiter alors on ne se rend pas compte que le temps passe et qu'on ne prend pas le temps justement de découvrir notre propre ville.
(opinion d'un de mes amis europeens ;-)

Chiquita Banana a dit…

Tu me fais penser que moi aussi je la sous-utilise et Dieu sait que j'aime Montreal.

Ca pourrait être un beau défi genre de découvrir un nouvel endroit, ou une nouvelle activité par mois pour la prochaine année!!!

Bonne journée!

Caro a dit…

Et moi qui se demande toujours quoi faire...

lorent a dit…

pour Montréal, si tu veux des conseils ! ;)

Luc Pierre (dit le salaud) a dit…

C'est le syndrôme des pantoufles. Les gens semblent incapable d'être intenses dans leur propre milieu. C'est pour cela que tant de gens passent leur vie en voyage. Combien de Montréalais sont capables d'avoir du fun partout sauf à Montréal? Un peu triste, comme constat.

Camille a dit…

Fais-le! Vas-y et visite! J'ai tellemetn profité de Montréal les années où j'y ai habité, il y a plein d'endroits merveilleux à découvrir. Je ne parle pas que des musées, mais juste de suivre un peu ce qui se passe sur la scène locale en musique, ou encore tous les petits restos de quartier délicieux, les parcs. Mouais, des fois ça me manque, mais je découvre de plus en plus la Montérégie, et si t'es game de te déplacer un minimum il y a presque autant à voir qu'à Montréal.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Jane : Ah ! oui, je m'en rends compte. De la paresse, je suppose.
@Intello : Je dois avoir trop de temps oui... Mais fouille-moi où est tout ce temps-là !
@Chiquita : On devrait s'organiser ça entre blogueurs/es qui sous-utilisent. Héhé !
@Caro : Tssssss, Caro, y'a tellement de beaux endroits et de belles choses à découvrir. Et à faire.
@lorent : Mouahahaahhaah ! Ce serait bien le comble !
@Luc Pierre : Oui, oui, un vrai syndrome de pantoufles. C'est pas une raison pour dénigrer les voyages pour autant. Disons que le monde entier lui, je ne le sous-utilise pas. :) Quant à Montréal, je l'utilise quand même. Mais je suis certaine que la ville a encore plus à m'offrir.
@Camille : Ahahahahah ! Oui, je suis game de me déplacer un minimum. Et je vais essayer de faire du rattrapage pour ce beau Montréal.

BL a dit…

Ça c'est vrai! Tu devrais sincèrement utiliser tout ce que t'offre cette ville! Tsé veut dire! :-)

L'impulsive montréalaise a dit…

Comme quoi BL ?? :-P Tsé genre style comme...