samedi 5 mars 2011

Sans direction précise

J'ai plusieurs idées de billets plus sérieux, d'opinion ou plus songés. Mais je n'y arrive pas ces jours-ci. J'ai envie de jaser d'un côté, de l'autre, sans trop de direction. C'est cette fatigue qui me colle à la peau. Je n'arrive pas à trop me concentrer. Mais bon, on sent un brin de printemps de temps à autre. Ça devrait se replacer éventuellement.

Hier, je suis allée m'entraîner. Après deux semaines de repos. C'est fou comme ça fait du bien. Je suis embarquée sur le tapis roulant et mes pieds ont machinalement pris le rythme. Comme un mouvement imprimé dans les jambes. J'aime lorsque je cours et que les pensées ne sont qu'à propos de course. Que je suis dans le moment. Et dans l'anticipation du temps et/ou de la vitesse que je peux me permettre.

Il y a souvent Roch Voisine à la télé ces jours-ci. Chaque fois, je ne peux m'empêcher de constater qu'il est bien beau cet homme-là. J'ai plusieurs goûts question type de messieurs. Il en est un.

Je n'ai finalement pas réservé le voyage. Probablement une première dans ma vie ! Je ne le regrette pas. La date aurait été plus éloignée, je l'aurais fait. Mais là, c'était trop soudain pour mon budget. Toutefois, avant ce projet, et ensuite après, j'ai dû penser et regarder au moins 25 autres possibilités de destinations. Envie de s'évader la fille ??! OUI ! Je n'ai pas encore trouvé. Mais j'ai certaines idées qui collent plus que d'autres. On verra bien.

J'aime prendre le temps de bien vivre le matin. Comme en ce samedi. Un bain chaud avec un livre (une bande dessinée Garfield en fait... un petit plaisir occasionnel). Un déjeuner tranquille. Relaxer sur mon sofa.

Mon chat est vraiment beaucoup trop chialeux ces temps-ci. Comprendre la gueule lui arrête pas. On dit souvent que les animaux finissent par ressembler à leur maître. En fait, le mien a pris ça bien tôt dans sa vie ! Mais tsé, j'l'adore.

Ma pile de livres dans ma table de chevet est effrayante.  Je commence plein de livres. Et les laisse en chantier. Des trucs qu'on peut se permettre de laisser en chantier, oui. Mais tout de même. Mon esprit va dans trop de sens à la fois. Je suis dans une intense période de réflexion. On verra bien sur quoi ça débouche.

Oui, honnêtement, j'ai hâte que ça débouche cette phase...

4 commentaires:

Nanou La Terre a dit…

Coucou à toi,
mon blues de février est déjà du passé, ça reviendra vite, ne t'en fais pas! Et avec le tapis roulant, très bonne idée pour se remonter le moral!
Je te souhaite un bon Dimanxhe xxx

poilaumenton a dit…

Le chaos, ça fait toujours du sens. On y trouve une ligne directrice, si on sait s'y accrocher...

Viv a dit…

C'est la période des remises en question et des réflexions faut croire. Je te souhaite que ça débouche sur de bonnes choses positives!

J'ajouterai: Rock Voisine, quel homme! De mieux en mieux en vieillissant! ;)

L'impulsive montréalaise a dit…

@Nanou : Je sais pas si c'est passé. Mais je crois que, excluant la (&?*$?)*&) de neige, ça va mieux. Et oui, le tapis roulant est toujours un bon remède. Juste parfois plus difficile de trouver la motivation.
@poilaumenton : Oui, il y a toujours un sens quelque part en-dessous de tout ce brassage. Mais bon, parfois, on est dû pour un peu de repos et y'en a marre du chaos.
@Viv : Oui, c'est vrai que l'hiver est propice à la réflexion... Mais bon, en fait, moi, c'est tout le temps. Ahahahahaha ! Quant à Roch, c'est vrai que c'est de mieux en mieux. Héhé ! ;)