dimanche 27 mars 2011

L'essence de la vie

Je ne comprends pas toujours les choses.

Parfois, tout est d'une clarté assourdissante. Une lucidité. Une lumière. Une paix. Une chance inespérée qui vit d'elle-même. Sans qu'on sache d'où ça vient.

D'autres fois, c'est glauque. Une eau embrouillée. Je cherche. Je ne trouve pas. C'est sombre. La vie est complexe.

La vie, ça peut brûler haut, ça peut brûler bas, ça peut s'éteindre un peu, juste un peu. C'est mouvant. À certains moments, ça nous glisse entre les doigts. Mais ça peut aussi nous entourer. Comme une couverture confortable. Une grosse doudou chaude.

Faut-il vraiment comprendre les choses au fond ? L'humain est ainsi fait. Une quête inlassable. Peut-être est-ce ça qui fausse son essence...

6 commentaires:

idmuse a dit…

Quelle bonne question: est-ce qu'il faut essayer de comprendre? On le voudrait, parfois, puis à d'autres moments, on préférerait laisser la magie opérer. Si c'était simple, on le saurait. Et en même temps, si ça l'était, ça ne te ferait pas écrire d'aussi joli billet.

Jeff a dit…

La vie est déjà si complexe qu'il serait utopique de vouloir la démystifier davantage...

Marico a dit…

Parce que c'est la Vie, justement ça bouge, ça change tout le temps. Quand le mouvement s'arrête, on commence à mourir.
J'ai lu quelque part que l'équilibre n'existe quand dans un déséquilibre constant; on donnait l'exemple de l'acrobate qui marche sur son fil de fer: s'il arrête de bouger, c'est la chute!
On a le droit d'être par moment fatigué de l'intensité même lorsqu'on est une étoile!

penseesfranglaises a dit…

En anglais on dit "Ignorance is bliss"... parfois, je me dis que c'est bien le cas!

Petite libellule a dit…

Parfois, pour un instant furtif, comprendre les choses, ou avoir l'impression de, ça apaise... En tout cas, moi, ça m'apaise. Et quand rien ne vas plus, j'essaie de retrouver cet instant de lucidité et de parfait accord avec ce qui est.

L'impulsive montréalaise a dit…

@idmuse : C'est difficile de vivre, hein !? Mais en même temps, si c'était si facile, on en profiterais pas autant quand elle est belle... Merci.
@Jeff : Possible. Mais c'est difficile de laisser aller sans chercher à comprendre.
@Marico : C'est vrai que l'équilibre est dans un certain déséquilibre. Je l'ai constaté quelques fois. Juste que comme tu dis, parfois, on soufflerait bien un peu et on prendrait le temps de s'arrêter se reposer sur le sol plutôt que de continuer notre marche sur la corde raide.
@penseesfranglaises : Ça dépend quand même dans quel domaine. Mais oui, ça peut s'avérer le cas !
@Petite libellule : J'aime ses moments où tout semble parfait, clair, lumineux, précis. Où on voit la vie avec toute sa réelle beauté. Des moments volatiles...