lundi 28 mars 2011

La fille est fatiguée

J'ai parfois l'impression de ne plus savoir ce que c'est que de n'être pas fatiguée. Chaque fois qu'on me demande comment je vais, même si ma réponse est que je vais bien, j'ajoute généralement que je suis fatiguée. J'ai la fatigue ancrée dans le corps et je ne sais plus comment m'en débarasser. En fait, je me demande même si connaîtrai un jour cette sensation d'être en pleine forme.

Oh ! bien sûr, tout cela est peut-être exagéré. Mais c'est le poids que je ressens sur mes épaules. Une fatigue, toujours. Des fantasmes de grasses matinées. L'envie de repos.

Je me questionne aussi. Suis-je réellement fatiguée ? Je veux dire, si on compare aux autres qui m'entourent, ma fatigue est-elle plus grande ? Ou moindre ? Bon, allez, je sais bien que ça n'a pas d'importance. Que l'important, c'est comment je me sens. Comment je pourrais améliorer la situation, aussi. Mais je me demande quand même. Si j'en mets trop ou si je suis réellement si fatiguée. Difficile d'être objective. J'en ai juste marre.

Bizarrement, je n'ai jamais été aussi en forme de ma vie. Aussi sportive et avec une aussi bonne endurance cardio-vasculaire. Est-ce de vieillir ? Est-ce que la fatigue de notre vie ne fait que s'accumuler sur nos épaules sans que jamais on puisse complètement s'en décharger ? Je ne sais pas. Je ne sais plus. Marre. Juste marre.

9 commentaires:

Jeff a dit…

Tu souffres peut-être du syndrome de fatigue chronique (encéphalomyélite myalgique) ?

Comme tu me le faisais remarquer dans mon dernier billet, prendre soin de sa santé n'est pas un luxe et ce n'est pas perdre son temps.

Moi aussi, je veux savoir pourquoi... ;))

Kevin Zaak a dit…

En lisant l'article sur le syndrome de fatigue chronique, je me suis consolé. Finalement, ma fatigue n'est pas si pire que ça.

Fatigué de trop vouloir, de vouloir être autre, de chercher sans trouver, de ne pas savoir. C'est toi qui disait que la fatigue part souvent de la tête. :-)

idmuse a dit…

Je crois que c'est l'entre-deux saison, l'heure qui manque, qui fatigue le corps. Ça n'explique pas tout, mais déjà, quand le beau temps reviendra, ça devrait déjà s'améliorer un peu ;)
Mais je suis fatiguée aussi, t'inquiète ;)

Petite libellule a dit…

Moua aussiiii, j'suis fatiguée... Tu vois, il n'est que 21 h 30 et je commence déjà à rêver de mon lit. Le manque de chaleur, les journées de fou au travail, le deuxième shift à la maison, le manque d'énergie pour faire du social et/ou des activités stimulantes sur mon temps personnel... voilà toutes les raisons qui peuvent expliquer cette fatigue. Et puis oui, les années passent et on vieillit, ça doit bien compter quelque part!

On court, on court, on court... après quoi déjà?

Caro a dit…

Commeidmuse je dis que c'est le entre deux saison et du trop de gris malgré le ciel qui est bleu quelques jours par ici et par là.

PMG a dit…

La fatigue chronique est le plus souvent le signe d'un déséquilibre de la mâchoire !
http://www.amazon.fr/Acouph%C3%A8nes-ecz%C3%A9ma-surdit%C3%A9-Comment-d%C3%A9barrasser/dp/2354851634

L'impulsive montréalaise a dit…

@Jeff : Je ne crois pas. Mais vois-tu, c'est tellement relatif tout ça. Difficile de quantifier sa fatigue. Alors, je pourrais me tromper. Il peut y avoir bien des raisons. Ne serait-ce que cette fin d'hiver interminable... ! Ou ma fragilité aux infections. J'ai passé des tests d'ailleurs, quelques-uns du moins, et il n'y avait rien. Vivement le soleil et le vrai printemps. Je verrai bien si je vais mieux.
@Kevin : Trop vouloir, oui.... Ça me décrit bien. Et sinon, j'en dit des affaires, moi ! Ahahahah ! Mais oui, la fatigue de la tête, c'est traître aussi.
@idmuse : J'au hâte de voir ! Sinon, faudrait p-être que je fasse vérifier ma gorge. Jme dis que j'ai p-être encore une infection qui traîne. Comme l'an dernier.
@Petite libellule : Je sais bien pas après quoi on court. Ni pourquoi. Parfois, je me dis qu'on a bien perdu en tant que société en devenant ce que l'on est. On voulait gagner en temps en améliorant nos technologies. Au bout du compte, on en a encore moins qu'avant.
@Caro : Oui !! Ça vas-tu finir ce maudit hiver-là ! Je veux que le printemps arrive pour vrai de vrai, bonnnn !!!!!
@PMG : Comme je disais, je ne crois toutefois pas en être atteinte. De fatigue chronique je veux dire.

Anonyme a dit…

c'est peut etre ta glande thyroide

L'impulsive montréalaise a dit…

@Anonyme : Possible. C'est une suggestion qu'on m'a fait. Mais bon, déjà, le beau temps aide un peu. Je vais voir si le reste se corrige quand le beau temps s'installera durablement et non pas seulement par petites talles discrètes !