mercredi 30 mars 2011

Sous le seuil de la pauvreté

Hier soir, j'étais assise dans une salle de spectacle. Il y a ce gars, juste devant moi, qui a doucement passé sa main dans le dos de sa copine à côté de lui. Allez savoir pourquoi, ça m'a donné un serrement à la gorge. C'était tout doux comme geste. Affectueux.  J'ai trouvé ça beau. C'est ce qui donne sa couleur à l'amour. Les petits gestes anodins de tous les jours. Ceux qu'on fait sans s'en apercevoir. Pourtant, c'est ce qui est le plus précieux.

J'ai déjà cité Virginia Satir sur ce blogue. Comme quoi il faut 4 câlins par jour pour survivre, 8 pour vivre normalement et 12 pour grandir...

Voilà, c'est clair, je suis sous le seuil de la pauvreté questions câlins et touchers tendres.

13 commentaires:

idmuse a dit…

Awwww. Je triste et touchée. Je sais que ce n'est pas assez, mais je t'envoie un câlin virtuel, parce que tu dois survivre jusqu'à ce que la richesse arrive.
http://a33.idata.over-blog.com/1/11/46/59/Images/calin-012.gif

Sednah a dit…

Alors on sera pauvre ensemble...

Caro a dit…

je suis dans les moins ca fait longtemps .... mais bon faut dire que je suis pas une personne qui trippe calin non plus.

Grimimi Sue a dit…

Bonjour Martine,
Le placement convoité n'est peut-être pas disponible... pour le moment.
Je t'envoie de doux et tendres becs sue-crés à la tire d'érable.

Clarence L'inspecteur a dit…

"Touchers tendres"... je suis pas sûr d'aimer ça. Ça sonne une peu comme une travailleuse sociale qui demande à un enfant "dis-moi, n'aie pas peur, ton oncle, est-ce qu'il t'a fait des touchers tendres?"

Euh. Beurk. Scusez là.

Jeff a dit…

Moi je trouve vraiment dommage le simple fait d'être témoin d'une belle scène de tendresse et qu'elle me fasse du mal en même temps.

Quand je vois un couple se tenir par la main, la taille ou à s'embrasser, ça me rend mal-à-l'aise. Pour moi.

Je suis content de les voir faire, mais en même temps, je deviens jaloux de leur amour. De les voir heureux.

Maintenant que je suis célibataire, je n'ai peut-être pas réussi à me détacher complètement de mes amours précédents ? Je ne sais plus trop...

Marico a dit…

Tout à fait d'accord avec les nécessaires câlins. J'aime bien faire et recevoir des câlins, à condition qu'ils soient bien sentis, qu'on prenne le temps. Les enfants ont le don de câliner...quand ils le veulent bien.
Je te fais un super maxi extra câlin! ;-)

RaVe a dit…

Alors je suis multimillionaire de calins... de mon fils! Mais d'un amoureux... je suis rééellement pauvre.

C'est vrai qu'un calin, c'est un petit bonheur instantané.

Nanou La Terre a dit…

C'est sans doute lorsqu'ils sont absents qu'on se rend compte de l'importance des petits gestes tout simples de tendresse. je te le souhaite cet amour, peut-être viendra-t-il de façon tout à fait inattendu...

ClaudeL a dit…

Ben oui, des câlins virtuels, est-ce que ça compte? Faut dire qu'ils sont faciles à distribuer ceux-là, ils n'engagent à rien.

Pour une blogueuse, un commentaire sur son blogue, ça fait aussi chaud au coeur qu'un câlin, non? Merci de venir de temps à autre sur le mien.

L'impulsive montréalaise a dit…

@idmuse : Ahahahah ! Quel mignon petit câlin. Et bon, même si c'est pas pareil, n'importe quoi qui fait chaud au coeur, c'est bon !
@Sednah : Faudrait se trouver un riche donateur. En attendant, mon chat écope ! Héhé !
@Caro : Pas triper câlin !? Mais c'est ben triste ça. Je suis très affectueuse quand on m'en laisse la chance. C'est siiiiii agréable.
@Grimimi : Ahahahah ! Le placement convoité. Merci pour les bisous.
@Clarence : Euhhh ! Si "touchers tendres" te fait penser à la pédophilie, consulte un professionnel. ;) Non, mais ! Héhé !
@Jeff : Ça fait mal et ça fait du bien en même temps. C'est un drôle de feeling. Je n'en veux pas aux autres d'être seule. Mais ça me rappelle mes manques, c'est certain...
@Marico : C'est vrai qu'il y a des câlins qui sont plus de qualité que d'autres. N'empêche un câlin reste un câlin et c'est toujours bon pour l'âme. Merci !
@RaVe : Les câlins n'ont pas besoin d'être d'un amoureux seulement. Tous les câlins comptent. Ils sont juste différents, mais ils font tous du bien. Tu m'as fait penser que j'aimais bien les câlins à mon chat. :) Bon, il se laisse faire plutôt que de participer. Mais c'est déjà pas mal. Ça ronronne et c'est tout chaud. Ahhahaha !
@Nanou : Oui, quand on a pas quelque chose, ça prend souvent une place plus grande que quand on l'a. Ce qui est dommage. Car bien des gens ne se rendront jamais compte de la grande chance qu'ils ont.
@Claudel : Je ne sais pas si ça fait aussi chaud au coeur. Mais oui, ça fait chaud. Et c'est agréable. Surtout qu'on finit par se sentir proche de certaines personnes qu'on suit et qui nous suivent. Ça me fait plaisir de faire un tour chez toi. J'y vais à chaque texte. Mais bon, on a pas toujours quelque chose à dire.

Jane a dit…

Awww on est deux dans ce cas. Mon garçon est dans une phase moins de bisous, moins de calins... o.O

L'impulsive montréalaise a dit…

@Jane : Alors, faut le câliner par surprise ! Héhé ! C'est de la triche, mais la faim justifie les moyens.