jeudi 27 janvier 2011

La trouille de la vie

Parfois, quand je pense à la somme des choses que je n'ai pas faites dans ma vie, j'ai horriblement peur. Je ne regrette pas ce que j'ai fait. Non. Ce n'est pas ça. C'est plutôt ce que je n'ai pas fait qui me hante. Qui prend tellement de place. Et chaque jour qui passe est un jour de moins pour les possibilités. Un jour de moins où je pourrai faire une chose ou une autre. Je ne suis pas vieille. Mais déjà, il y a des choses que je ne pourrai plus jamais faire. Des choses que je n'ai jamais faites. Pour diverses raisons.

Comment faire pour dormir le soir quand on pense à tout ça ?

Et si j'étais en train de laisser ma vie s'écouler sans y mettre assez de moi ?

La somme des choses que je n'ai pas faites est immense. Et il y en a un peu plus chaque jour.

Ça fout la trouille.

9 commentaires:

Caro a dit…

T'as raison ça fait peur. SI je pense au nombre d'heures que j'ai passé sur mon sofa ou dans mon lit lors des 5 derniers mois je me dis que c'est du beau gaspillage de vie. Mais je suis convaincue qu'il n'y a rien qui arrive pour rien et que si je n'ai pas fait ceci ou cela c'est que ce n'Était pas dans mon chemin de vie.

Jeff a dit…

Si tu savais au nombre de personnes qui pensent à la même chose que toi, y compris moi, ça friserait la panique générale...

Sérieusement, je crois que même une vie entière ne serait pas suffisante pour nous permettre d'accomplir ce que nous aurions voulu faire.

On fait ce qu'on aime et c'est ce qui compte à mes yeux. Si je dois mourir dans X jours et que j'ai réussi à réaliser ce que je voulais, alors ma vie aura eu un sens. C'est comme ça que je vois les choses...

seb haton a dit…

Entre nous, c'est un sentiment que j'ai eu très longtemps et qui m'a pourri la vie jusqu'à mes trente ans...
Je me suis aperçu que je n'étais pas réellement angoissé par les choses que je n'ai pas faites mais bien par le fait que je ne faisais pas ce qui m'aurait vraiment fait du bien...
Bref, j'ai écouté mes envies en respectant mes besoins... et je vais beaucoup mieux. Ces non-actes ne m'empêchent plus de dormir.
Bien à toi,
séb

Josie a dit…

Ça va dans le même sens que "Plus tu en sais, plus tu réalises que tu n'en sais pas"

Faut pas s'pourrir la vie avec ça!

L'Accro des listes a dit…

C'est vrai ... et on passe à coté souvent de tellement d'occasion !

Accent Grave a dit…

À chaque matin je me dis:

Voilà le PREMIER jour du reste de ma vie!

Ainsi, tout en vous sentant jeune, vous vous souviendrez qu'il faut profiter de la vie car elle n'est pas éternelle.

Accent Grave

RedBee a dit…

Moi non plus je n'aurai jamais le temps de faire tout ce que j'aimerais faire. Comme toi, certaines choses ne pourront tout simplement pas être fait.

Souvent, ça me déprime. Mais j'essais d'être positif et d'apprécier les choses que je suis capable de faire. Il y a tellement de gens qui n'en font pas autant que moi, soit parce qu'ils ne peuvent pas, soit parce qu'ils ne veulent pas. Je trouve beaucoup plus déprimant ceux qui ne se donne pas la peine de les faire. Je pense à eux ça me remonte le papotin!

PS: J'aime beaucoup la phrase de Josie! C,est tellement pile dessus!

Nanou La Terre a dit…

Alors l'important c'est le lâcher-prise. Un jour à la fois suffira à ton bonheur. Essaie, tu verras. Ensuite, ça deviendra une façon de vivre dont tu ne voudras plus te passer.
Bizous xxx

L'impulsive montréalaise a dit…

@Caro : Ben voilà. Le temps qu'on perd sur le sofa. C'est dingue. Mais oui, je suis aussi de celle qui croit que rien n'arrive pour rien.
@Jeff : Oui, mais fait-on réellement tout ce qu'on veut dans la vie ? Ce n'est pas tant la quantité que la qualité. Parfois, je trouve que je pourrais mettre plus de qualité dans ma vie. La rendre plus précieuse.
@seb : Tu es un grand sage. Et un grand chanceux. C'est rassurant de voir que des gens qui se sont déjà sentis comme moi, se sentent maintenant parfaitement bien.
@Josie : Je sais bien. Je sais bien des choses psychologiquement. Mais dans le coeur, les informations ne sont pas toujours aussi bien assimilées.
@L'Accro : Oui, tellement d'occasions manquées. C'est triste.
@Accent Grave : C'est difficile de voir la fin de la vie. On sait tous qu'on va mourir. Mais c'est abstrait. Et bon, on l'oublie vite, on se laisse vite reprendre par toutes nos routines.
@Redbee : Oh ! j'essaie aussi d'être positive. Je suis une battante. Mais bon, parfois, je l'oublie. Et trop souvent, je ne me donne pas assez la peine de faire. C'est chiant. Mais j'y travaille. J'y travaillerai toujours je suppose.
@Nanou : On dirait que c'est rendu trop difficile de nos jours de se contenter de la journée. On veut l'avenir au grand complet. Et on oublie la journée. Dommage.