mercredi 19 janvier 2011

La paix dans le coeur pour tous

J'ai hésité un temps avant de vous partager ce texte. Ça fait déjà un bon mois que je l'ai écrit. En ce moment, je vais bien. Je sais pas pourquoi, mais je me sens plus énergique, plus joyeuse. Je dors mieux depuis quelques jours. Ça doit vraiment aider. Mais bon.... J'avais quand même envie de vous partager ces quelques mots. Parce que moi, ça m'a calmé de les écrire. Et que je crois que ça peut calmer un peu de les lire.

Tsé quand t'as la violence dans le ventre. Ça t'étouffe, ça t'monte dans gorge, ça t'fait chier. T'as juste envie d'crier. Crier comme une malade, ostie. Crier ta rage, crier ta peine, crier ta misère, crier ta mort lente, crier jusqu'à plus soif. Crier tellement fort pour que ça r'vole partout, que ça s'envole, que t'aies pu ce maudit poids sur les épaules qui te fait pencher par en avant, qui te fait piquer du nez, qui te fait enrager. J'ai pu de patience. J'en ai pu. Je r'garde le monde aller pis je vois de la méchanceté, de la mesquinerie, de la petitesse d'esprit. L'autre qui est fière d'être meilleure que toi. L'autre qui est gentille avec tout le monde sauf toi. L'autre qui se sent assez à l'aise avec toi pour se permettre des osties d'air bête qu'elle se permet pas avec les autres. L'autre qui te descend pour mieux se remonter. L'autre qui va chercher tous tes défauts parce qu'a l'aime ça te prendre en faute. Le monde, c'est méchant, c'est p'tit, c'est vicieux, c'est sale. Ça veut pas être ben, ça veut fesser su'l monde. Je sais pas pourquoi le monde s'est rendu là. Peut-être qu'il a toujours été comme ça. Mais j'en ai marre ! La douceur, j'veux juste d'la douceur. Tsé d'la gentillesse gratuite, un sourire sincère, d'la compassion, d'l'amour, juste comme ça. Parce qu'on est tellement mieux en dedans quand on est fin que quand on fait mal. Je sais pas pourquoi la société est comme ça. Je sais juste que des fois, la maudite société, j'aimerais bien m'en isoler.

C'est drôle de relire ça ce matin. Tsé quand tu n'es plus dans le même état. Mais le fait est qu'il y a trop de méchanceté dans ce monde. En fait, j'ai le goût de faire comme une miss Univers un peu parodiée. "C'est quoi votre plus grand rêve ? " "La paix dans le monde." Alors voilà, je vous souhaite la paix dans le monde. Mais dans votre coeur surtout. Aaaaaaaaaaaaaaaaahh (soupir cute de fille).

3 commentaires:

Marico a dit…

J'aime comme tu es, j'aime comment tu écris et je pense que tu t'en doutes! Toujours est-il que ton texte, je l'endosse à 100% et qu'il fait du bien. Peut-être parce qu'il est vrai, peut-être parce que j'ai appris à la dure que "tout le monde il est pas beau, tout le monde il est pas gentil"! M'enfin, beaucoup de gens sont agréables et enrichissants! Les autres, je leur fonce dedans avec mon sourire et tant pis tant mieux pour eux. Bonne journée impulsif rayon de soleil!

Emia a dit…

J'ai comme l'impression qu'il y avait une personne en particulier qui te pompait toute ta joie de vivre...

Tant mieux si ça va mieux. C'est la preuve que le temps peut (presque) tout faire passer.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Marico : Merci beaucoup de ce charmant commentaire qui fait du bien à l'âme. C'est vrai que pas tout le monde il est beau. Je trouve ça plate tout ce monde décevant. Mais tu as raison : il y a aussi plein de belles personnes. Heureusement.
@Emia : En fait, c'est quelques personnes disons... Et ça passe, ça revient, ça repasse. Parfois, je manque plus de patience. Voilà tout.