lundi 21 février 2011

Marre de marre

J'en ai vraiment marre. Pour tout vous dire (sans rien vous dire), aujourd'hui, j'en tremblais tellement j'en avais marre. Je suis quelqu'un qui peut en prendre. En prendre beaucoup. Peut-être trop parfois. Mais quand ma limite est atteinte, je ne peux plus retourner en arrière.

J'aimerais vous dire ce qui me met dans cet état. Mais je ne le ferai pas. Vous me connaissez ! Mais je peux quand même vous dire quelques trucs. Il y a parfois des situations qui traînent en longueur. On fait pour que ça change. On se dit que c'est réglé. Mais non. Ça ne l'est pas. Alors on doit agir de nouveau. Mais on doute. On se dit que si ça n'a pas changé les autres fois, pourquoi celle-ci ? J'en suis là.

Je ne suis pas parfaite. J'ai même mon caractère. Ça doit transpirer un peu quand même. Mais volontairement méchante ? Ce n'est pas moi. Je déteste ça. Je veux bien m'entendre avec les autres. Je veux que les choses se passent bien. Ou tout le moins courtoisement au pire. Je ne suis pas de celle qui veut que ça vire mal.

Je ne sais plus trop quoi faire j'avoue. Parfois, il faut aller plus loin. Mais en même temps, qu'est-ce que je veux vraiment ? Je veux ne pas de tort. Mais je veux que les choses changent. Et je l'avoue, j'y crois de moins en moins.

Je sais. Difficile de conseiller des paraboles. Des paraboles qui ne défoulent pas à la mesure de ce que dire pourrait faire. Mais voilà, ce sera ça. J'en ai marre. Et faut que ça change. Je ne peux pas et je ne veux pas avoir à réagir comme ça face à des choses qui se passent dans ma vie. Ce n'est pas normal de trembler, de rager et d'être de mauvaise humeur comme ça. Ma limite est dépassée. Depuis longtemps. Oui, j'en ai marre !

11 commentaires:

Lionne a dit…

Je n'ai aucune idée de la situation que tu vis, mais j'ai en même temps l'impression que tu parles de moi ! Les mots " volontairement méchante " me touchent particulièrement car c'est le chapeau qu'on m'a fait porter il y a quelques mois et je n'ai aucun moyen de corriger cette impression qui est tellement, mais TELLEMENT fausse ! Alors la rage, l'impuissance, oui je connais !

Petite libellule a dit…

Ce que tu énonces est vague, et donc, je serai peut-être à côté de la plaque en te disant que des fois, la vie nous place constamment dans le même genre de situation indésirable pour nous faire comprendre quelque chose, ou nous forcer à agir. Si c'est le cas, tu n'auras peut-être pas le choix de faire face à ce qui te fait peur et qui t'empêche de passer à l'action pour régler cette situation. Fonce! Tu seras fière de toi après l'avoir fait. :-)

Lucille a dit…

Et je rajouterai aux propos de Petite Libellule : tant que tu n'auras pas compris le message que t'envoie la vie, donc tant que tu n'auras pas changer la situation... elle se représentera encore et encore et encore !

Alors, au lieu de te choquer (ce qui n'est pas vraiment bon ni pour le coeur, ni pour l'esprit) faut voir ça comme un défi à surmonter. Et le plus rationnel tu seras, le plus vite tu comprendras et le plus tôt tu auras fait de régler cette situation.

Crois-moi, ça marche (en tout cas, pour moi ;o)

seb haton a dit…

"Ce n'est pas normal de trembler, de rager et d'être de mauvaise humeur comme ça."

Tout à fait exact. Quoi que fût la chose dont tu parles, c'est pas normal et c'est très mauvais pour les nerfs à court terme.
Pas de conseil, je te souhaite juste l'apaisement.
Bien à toi,
s.

Kaou a dit…

Je connais cette rage impuissante qui prend forme quand un obstacle est impossible à surmonter …ça déchaîne en nous une grande violence surtout contre nous –même…On s’accuse de lâcheté……Chaque fois qu’on se dirige encore et encore vers l’obstacle en question afin de le briser et que ça ne donne rien….
C’est une émotion complexe … On a l’impression que tout risque de basculer dans notre vie si on n’y parvient pas...

aigueau a dit…

"Il y a parfois des situations qui traînent en longueur. On fait pour que ça change. On se dit que c'est réglé. Mais non. Ça ne l'est pas. Alors on doit agir de nouveau. Mais on doute. On se dit que si ça n'a pas changé les autres fois, pourquoi celle-ci ? J'en suis là."

C'est la description de la plomberie d'un de mes anciens apparts, ça.

C'est aussi la description de la bureaucratie espagnole.

J'en déduis donc que tu t'es installée à mon ancien appart et que tu as fait appel à un fonctionnaire espagnol pour faire la plomberie. Alors je comprends que ce soit dur. Mieux vaut déménager (sur un autre continent en trottinette, s'il le faut).

Bon courage.

RedBee a dit…

Fait ce que tu as à faire. Point.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Lionne : Ce n'est pas qu'on m'ait fait porter ce chapeau. Disons que je le donne à d'autres ce chapeau. Alors on se rejoint grandement dans le sentiment d'impuissance. Je comprends totu à fait ce que tu veux dire.
@Petite libellule : J'ai agi. Mais parfois, agir ne donne rien. Parce que bien qu'on puisse agir, on ne peut pas toujours influencer les résultats. Non, non, t'es pas dans le champs même si je suis vague. Héhé !
@Lucille : Je ne sais trop si c'est un message que m'envoit la vie dans ce cas-ci. Mais je saisis ce que tu veux dire. Etil est vrai que quand on l'écoute la vie nous parle beaucoup. Alors je vais essayer de tendre davantage l'oreille.
@seb : Oh ! C'est gentil mon cher. Parfois je manque d'apaisement. Surtout quand je manque d'énergie. Je prends tout ça alors. Tes bons mots.
@Kaou : Bien que je comprenne ce que tu veux dire et que ça me soit déjà arrivée, ce n'est pas tout à fait la même chose ici. Toutefois, rage impuissante sont les bons mots. J'espère que ce qui provoque ça en toi s'apaisera.
@aigueau : Mouahahhahahha ! J'ai lu ton commentaire hier, il m'a fait sourire. Je viens de le relire, je souris encore. Héhé ! Mais chut... ne dévoile pas mes problèmes de plomberie et de bureaucratie espagnole ! Sinon merci pour le bon courage. Et euuuhhh, ça commence à être inquiétant cette obsession de la trottinette. ;)
@Redbee : J'essaie. Mais parfois on a de l'influence seulement sur ce que nous on peut faire. Pas les autres.

Viv a dit…

Là je parle dans le vide puisqu'on ne sait pas ce qui se passe dans ta vie, mais c'est dur des fois de ne pas réagir à ce qui nous enrage. Ce n'est pas dans ma nature de me fâcher, d'être intransigeante avec les autres... mais dépassez ma limite et vous allez connaître toute une facette jusque-là inconnue! Ce n'est jamais bon de souffler sur le feu qui brûle déjà un peu n'est-ce pas? Encore une fois, je te dirai courage!

aigueau a dit…

"J'ai lu ton commentaire hier, il m'a fait sourire.[...]Sinon merci pour le bon courage."

Voilà. C'est le mieux que je puisse faire pour aider quelqu'un qui est de l'autre côté de l'Océan. :)

"Et euuuhhh, ça commence à être inquiétant cette obsession de la trottinette."

Ok, je lâche avec ça. La prochaine fois je te conseillerai de faire du pédalo.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Viv : tu mets un doigt sur quelque chose. Difficile de ne pas réagir à ce qui nous fait rager. Parfois, ça sort tout seul ! Merci miss, je garde courage.
@aigueau : Ça sous-entend presque que tu ferais autre chose du bon côté de l'océan. Ahahah ! Eille le pédalo...... J'aimais ça faire du pédalo quand j'étais plus jeune. :)