samedi 19 février 2011

Ce qui ne se voit pas‏

Je ne sais pas ce qui me rejoint autant en toi. Ce n'est pas de l'amour. C'est autre. Comme un fil invisible que je sens de ta tête à la mienne. Un long fil plein de sourires et plein de larmes. Quelque chose qui se sent dans les nons-dit. Un appel peut-être aussi. Des impressions, du déjà vu. Un miroir d'une vie semblable à la mienne. Ou parfois plutôt l'opposé, l'envie d'être autrement, ces différences.

J'ignore pourquoi certaines personnes résonnent plus en nous que d'autres. Je ne sais pas ce qui permet de distinguer l'invisible. Des radars intégrés non choisis. L'envie d'aller vers. Quelque chose à apprendre peut-être. Une leçon difficile ou un peu de beauté qu'on ne devinait pas. Il y a entre les humains des liens plus grands. Qui ne se nomment pas. Un accompagnement d'âme. Le même parcours.

Plus j'avance dans la vie, plus je crois que les fils entre les esprits sont précieux. Et rares. Beaucoup plus que les fils entre les coeurs. Ce n'est pas de la même nature. Bien que parfois cela puisse pointer vers le même résultat. Le problème, c'est que parfois, le fil, il ne pend que dans une tête. Rien à l'autre bout. Aucun partage. Parce que ce qui ne se voit pas, ce qui n'est pas dit, n'existe parfois pas vraiment. Et bien que la majorité des choses qui existent ne se voient pas, elles restent les plus difficiles à déchiffrer.

5 commentaires:

Caro a dit…

Nous avons tous des toiles tissés autour de nous, parfois ce sont de jolies toiles que c'est fils ont tissé, parfois ce sont des toiles d'araigné.

Kevin Zaak a dit…

Je ne pense pas que ces fils soient très rares. Le plus souvent ils sont simplement invisibles lorsque l'on voudrait les voir, mais ils sont là.

Pour ma part, j'ai adopté le credo "pop-psycho" qui dit que les gens qui nous attirent et qui nous touchent ont quelque chose à nous apprendre.

Petite libellule a dit…

Je l'ignore aussi...

prinsessan Fluflu a dit…

Selon une croyance chinoise antique,
un fil rouge invisible relie ceux et celles qui sont destinés à se rencontrer,
indépendamment du temps, de l´endroit, ou de la circonstance.
Le fil peut s´étendre ou s´embrouiller,
mais il ne se cassera jamais !

C´est joli , non !?
Je crois vraiment à cela !

L'impulsive montréalaise a dit…

@Caro : À lire ça comme ça, je me suis dit que beaucoup de gens malheureusement traînaient pas mal de toiles d'araignées. Moi même, je dois en traîner une ou deux. On en traîne tous.
@Kevin : Tu as peut-être raison. Ils ne sont pas rares. Sauf que quand on les cherche et qu'on s'aperçoit qu'ils n'existent pas, c'est un peu triste. Et je crois comme toi. Chaque personne qui nous touchent à quelque chose à nous apprendre. Que ce soit beau ou laid.
@Petite libellule : Si on arrivait à savoir... Je crois que ça vient parfois après coup.
@princessan Fluflu : Oh ! c'est vraiment joli cette croyance. Je n'avais jamais entendu ça. Je suppose qu'il y a un fond de vrai dans tout ça, oui. Vraiment joli en tout cas.