vendredi 4 février 2011

Jasage matinal

Ben oui, j'ai le goût de vous jaser ce matin (bon on est l'après-midi, mais c'est mon matin à moi puisque je viens de me lever). Ben en fait, je préfèrerais jaser avec quelqu'un dans mon appart. Avec qui je pourrai me faire un bon déjeuner et paresser. Mais mon chat, bien qu'il ait une grande gueule n'est pas très fort côté discussion ni côté manger un bon déjeuner à la façon des humains. Alors ça sera vous. Je me sens en verve de futilités.

Ça ne fait pas une heure que je suis levée. Ça fait deux semaines que je cours après mon énergie. Alors la très grasse matinée me fait du bien. Ce qui est drôle, c'est que même si mon énergie manque, la semaine dernière, j'ai réalisé mon deuxième meilleur temps à vie pour mon 5 km jogging. Peut-être est-ce plus un épuisement de l'esprit. Mais là, je sais pas le sommeil me donne une humeur d'entendre chanter les p'tits oiseaux. Oui, je sais, pas la période. Tk.

Hier, j'ai vu la pièce de théâtre La Belle et la Bête au TNM. Je vous conseille si ça vous dit. J'ai bien aimé le jeu des acteurs, la mise en scène est complètement éclatée et moi aussi j'aurais aimé une telle bête (joué par François Papineau). Héhé ! La personne qui m'accompagnait trouvait que les textes par bouts pouvaient un peu faire la morale de cette histoire... Moi, ça ne m'a pas dérangé. En fait, ça m'a plutôt interpelée. Question de goût. Mais au final, on a les deux apprécié. En sortant, j'ai écrit un texte particulièrement sombre. Je l'ai écrit en marchant dehors et debout dans le métro. Quand il faut écrire sans attendre, voyez-vous. Je vous le partagerai peut-être un des ces quatre ! Ça parle des cicatrices. Juste le mot en soi est inspirant je trouve. Un mot assumé et beau.

Sinon, on m'a demandé si je serais intéressée à rencontrer quelqu'un. Moi, bien sûr, toute contente qu'enfin quelqu'un me propose ça ! Je sais, je sais, tout le monde chiale contre ces blinds dates, mais bon, au pire, on ne passe qu'une soirée ennuyante, non ? Sauf qu'il y a un mais. Semble-t-il que le gars veut des enfants et qu'il en veut bientôt. Alors finalement, la rencontre n'arrivera peut-être pas. Je vous l'ai déjà dit, je ne sais pas si je veux des enfants. Je ne sais vraiment pas. Je me suis presque sentie fautive de ça. Anormale pour une femme de 30 ans. Je veux dire, je ne suis pas complètement fermée. Mais ça penche du côté du non quand même. Je peux changer d'idée un jour. Mais si on me demande maintenant, la réponse est réellement que je ne sais pas.

C'est plate être toute seule quand on a envie de jaser comme ce matin. J'ai rien de prévu aujourd'hui. C'est ça avoir sa fin de semaine décalée par rapport aux autres en général. Je n'ai pas de problème avec la solitude, je vous le dis souvent. Mais bon, je suis quand même sociable de temps à autres. Héhé ! Et pis, je sais pas, mais à me lever dépasser midi, j'ai comme envie de faire quelque chose pour rattraper la journée. Reste à trouver quoi ! Avant que l'envie d'aller faire une sieste me rattrape !

5 commentaires:

Accent Grave a dit…

Avoir des enfants, procréer? Faut vivre sa vie et suivre son chemin, sans plus.

Accent Grave

Marico a dit…

Ma fille cadette a fait ce choix...sans le regretter du tout! Alors prends ton temps pour décider ce que tu veux belle impulsive, et sois heureuse!

L'impulsive montréalaise a dit…

@Accent Grave : Je me suis plus sentie fautive que jugée. Et bon, j'avoue que je trouve ça très plate pour une fois qu'on me propose de me présenter quelqu'un. Moi qui ne demande que ça !
@Marico : C'est bien de lire que je ne suis pas la seule qui a le tic tac ben mort. Sinon, ben, je verrai bien avec les années. Je ferai comme je le sens.

Viv a dit…

Tu pourrais le rencontrer quand même, juste pour voir. On ne sait jamais, tu pourrais passer à côté d'une belle histoire... Et même s'il veut des enfants et toi pas, il y a toujours moyen de faire des compromis en amour, non? ;)

L'impulsive montréalaise a dit…

@Viv : Ah ! mais je ne suis pas fermée à le rencontrer. Mais bon, je me mets à sa place, s'il veut vraiment des enfants, je ne suis pas une candidate très intéressante. Quant aux compromis, je veux bien. Mais faire des enfants, c'est beaucoup plus qu'un compromis quand même.