jeudi 23 août 2012

La fille qui n'a rien à dire

J'ai rien à dire. Rien de follement pertinent en tout cas.

Je....

Jpense que je m'emmerde un peu. Je vis en attente. De mercredi soir prochain. Entre autre. Mais de tellement plein d'autres affaires sûrement aussi.

Tsé, des fois, tu te sens beeuuuuuuf. Rien de tragique. Je me sens juste paresseuse et fatiguée.

Vraiment, j'ai rien à dire.

Mais on a parfois envie de jaser. Y se passe rien sur le web.

Je me sens un peu croche. Ouin. Pas tout croche. Juste pas droite.

Je sais, je suis une bizarre. Ça vous arrive pas de vous sentir plein d'affaires en même temps !?

7 commentaires:

Lucille Bisson a dit…

Je te comprends ! J'suis en panne... pas de mots (mon blogue en regorge ;), mais d'inspiration. J'ai trois manuscrit qui attende que je me décide à replonger... et je "brette" comme on dit !

As-tu pensé à t'abonner à Twitter! Un peu plus vivant que Facebook et tu peux jaser en temps (presque) réel avec des gens, des inconnus qui des fois sont rigolos, plates, intéressants, innocents ou amusants.

Bonne soirée, là !

Lucille Bisson a dit…

* qui attendent ;)

Écrits et chuchotements a dit…

Hum... Ça m'arrive plus souvent qu'à mon tour ! Ponctué, de temps en temps, par des frénésies créatives, si denses, que je rate deux idées sur trois...

Rosabelle Melanie a dit…

Oui ça m'arrive.. surtout dans ma semaine de SPM ou là tout me tape, j'ai pas d'idée et surtout ça me tente pas hihihi!

Viv a dit…

Je me sens souvent un peu tout croche. Et je ne sais pas toujours comment l'exprimer. Alors je ne dis rien...

Kim Garceau a dit…

Évidemment que ça m,arrive. Et souvent pour rien en plus!!!! Ça doit être les hormones... Des fois, juste de le dire, ça fait du bien!

L'impulsive montréalaise a dit…

@Lucille : Je suis juste en panne de vivacité parfois. Rien ne réussit à me starter un peu, m'allumer, me dynamiser....
@Écrits et c : Voilà. Ça fait des montagnes presque russes. Je déteste me sentir amorphe.
@Rosabelle : Ahahahah ! Ouin, je ne suis pas la plus sensible SPM. Mais là, je pense bien que c'est une partie de ça. Je suis déprimée comme les pluies et j'arrive pas à m'activer. Peut-être aussi la trop grande envie de partir qui me paralyse avant départ.
@Viv : Il faut essayer de dire. De partager. Ça enlève un peu de ça au fond de soi.
@Kim : Ouaip, pour rien en plus comme tu dis. Les hormones ou ben n'importe quoi. Qu'est-ce qui fait qu'un matin je pouffe de rire avec mon chat dans mon lit et que l'autre, je grogne ? Oui, fait du bien de dire !