mardi 14 août 2012

Constat (féminin)

Semble-t-il mon petit message sur les hommes a créé quelques remous... Si on peut le dire ainsi. Ce qui m'a permis de constater une chose.

Quand on critique les femmes, généralement, les hommes ET les femmes approuvent. Les hommes se gorgeant de fierté de ne pas être aussi (folle, germaine, trop dans l'over analyse, bitch, hystérique, ..... oui, oui, nous sommes ça... parfois) et les femmes en riant un peu jaune. Jaune beaucoup en fait.

Quand on critique les hommes, c'est plus difficile. Les femmes rient et reconnaissent assurément un messieur ou deux de leur entourage, les hommes crient au scandale ! Oui, bien sûr, ce n'était pas constructif. Mais quand je critique les femmes, ce ne l'est pas plus. Ni par texte, ni de vive voix. Toujours est-il que le scandale a eu lieu !

Les hommes seraient-ils plus chatouilleux ? Ou est-ce le véhicule qui critique qui change la donne ? Est-ce correct pour une femme de critiquer les femmes et pour un homme de critiquer les hommes, mais pas l'inverse ? Du genre, moi je peux critiquer ma mère, mais pas toi ?

Soit.

J'apprécie les hommes, j'apprécie les femmes. Les hommes m'emmerdent, les femmes m'emmerdent. Au-delà de ça, j'aime l'humain. J'ai une passion pour ses travers et ses belles qualités.

Et puis, tiens, je ressors ma citation de l'autre jour. Moi, je suis comme une miss Univers, je suis pour la paix dans le monde ! :)

En attendant, allez donc me féliciter d'avoir couru 12 km pour la première fois hier soir. Et de mon beau résultat de pesée ! Quoi ? Faut bien que je me vante un peu. Parce que si j'ai l'esprit de miss Univers, je n'ai pas encore tout à fait le corps ! Héhé !

10 commentaires:

Tattoo a dit…

Rien de mieux qu'un peu d'humour pour désamorcer les bombes.

"Here's all you have to know about men and women : women are crazy, men are stupid. And the main reason women are crazy is that men are stupid." (George Carlin)

Fin de la discussion!

Ligeia a dit…

Moi, je l'ai bien aimé, ton billet sur les hommes. Des fois, ça fait du bien.

Et puis des stéréotypes, il y en a partout. Parfois, il faut les souligner, les remettre à jour, les questionner et susciter le débat, pour les dépasser, justement.

Mais tu as raison par rapport aux réactions masculines-féminines, selon que l'on parle des hommes ou des femmes.

Je pense (simple hypothèse), qu'il est depuis longtemps admis que les femmes sont hystériques, bitch, over-analystes et tout ça. C'est comme ancrée dans notre identité sexuelle et on l'accepte, on l'assume, des deux côtés du genre. Ça fait partie de notre histoire. De toute façon, on le sait, l'origine du mot "hystérie" vient de l'idée selon laquelle, autrefois, on pensait que la folie des femmes venait du fait que leur utérus se mettait à se promener à l'intérieur d'elles (n'importe quoi, mais bon, à l'époque, on expliquait les choses avec les moyens du bord).

Cependant, on s'est rarement penché, dans l'Histoire avec un grand H, sur le cas des hommes. C'est assez récent. Maintenant que les femmes sont en position de le faire, elles le font. Et ça dérange. C'est moins accepté, car c'est nouveau, ce n'est pas encore ancré dans leur identité sexuelle. Mais ça va venir.

Voilà. C'était ma réflexion du jour.

RedBee a dit…

Quand tu critiques les femmes, tu te critique toi même.

Quand tu critiques les hommes, tu critiques les autres.

C'est juste ça la différence. Rien à voir avec des règles imaginaires, des chatouilles ou de la correctivité.

PS: Et ce n'est pas parce que tu critiques les femmes aussi que ça te donne du crédit sur les critiques sur les hommes. Tu dois assumer et accepter quand même les réactions et conséquences.

Pour le reste: paix! :-)

Le factotum a dit…

Bravo pour le 12 km...
Tu me rejoindras bientôt.
Miss univers.

Lucille Bisson a dit…

Bravo et encore bravo pour ta performance. Tu es mon idole du jour ! 12 km wow !

J'ai aussi appris avec le temps (et l'âge) que peu importe ce que l'on peut penser... y a toujours des gens qui seront contre ! Alors, je ne me formalise plus avec les émotivités des gens ;)

Kalte a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Kalte a dit…

Question d'image. Tu regardes une pub de gars qui passe pour un con à la télé et 99% des gens vont trouver la pub géniale, personne ne critique le message qui sous-tend que l'homme est stupide et que la femme a souvent le beau rôle. À lire: http://ladrague.qc.ca/2009/08/24/pitoyable-image-homme-publicite/

D'ailleurs ce blog est à lire au complet, moi je l'ai fait!

Moi personnellement, si c'est drôle, j'veux bien vivre avec ça...mais qu'on me qu'il y a un rapport à établir avec l'identité sexuelle soit moins accepté...je décroche.

D'autre part, Ligeia décrit les femmes comme hystériques, bitch...l'équivalent pour les hommes existe non? Ne sommes-nous pas des "chasseurs-cromagnons", éternels adolescents et n'avons-nous pas peur de l'engagement?

Vite comme ça, c'est facile non?

Stéréotypes gros comme le bras. C'est un peu n'importe quoi, on est plus là non?

L'impulsive montréalaise a dit…

@Tattoo : Les bombes ? Y'avait une bombe et personne me l'a dit ? ;) Très drôle la petite citation ! Ahahah !
@igeia : J'aime beaucoup ta réflexion du jour. Je crois que ça peut sans doute expliquer un peu tout ça. Il y a un fond de vrai il me semble. Et oui, bon dieu, des stéréotypes, il y en a partout. Je ne sais pas pourquoi on veut toujours m'envoyer au bûcher pour ce petit crime si habituel ! Ça permet justement d'aller plus loin comme tu dis. Pour réfléchir un peu.
@Red Bee : Je ne suis pas certaine que tout soit noir ou blanc. Je crois que les hommes sont plus sensibles. Mais oui, je serais curieuse de voir les réactions si un homme écrivait un texte comme le mien sur les hommes.
Oui, je considère que de critiquer les deux sexes me donnent du crédit, car ça montre une certaine objectivité (à défaut d'une objectivité certaine). Ça montre que tout n'est pas qu'émotif, mais réfléchi. Et t'inquiète, j'accepte les réactions.
Oui, paix dans le monde ! :)
@Factotum : Merci ! Je ne sais pas si je veux te rejoindre. Pour l'instant, l'objectif distance que j'ai est le demi-marathon. Ensuite, je vais réévaluer. Qui sait. Ahahahahah ! Miss Univers, quel charmant surnom. Faux, mais charmant.
@Lucille : Ahahahah ! Et bien, j'ai des groupies maintenant ! :)
Oh ! je ne soucie jusqu'à un certain point de ce que les gens pensent. Tu auras remarqué que j'ai nuancé, mais pas rétracter. Je fais ma part des choses entre ce que j'accepte ou non. Le reste, je laisse aller.
@Kalte : Oui, c'est facile vite comme ça. Et oui, on en est encore malheureusement là. Il y a des stéréotypes dans notre société. Certains ont la vie dure. D'autres sont plus rigolos que sérieux. Ce que j'aime des stéréotypes, des préjugés, des généralités, c'est que justement, on peut s'en servir pour ouvrir la discussion, pour susciter une réflexion, un questionnement, pour aller plus loin que. De la connaissance vient la liberté. Quand on reconnaît que tout ça existe, on est alors à même de dépasser tout ça.
Et bon, faut rire un peu.
Paix dans le monde mon cher !

Viv a dit…

Moi, j'ai toujours eu l'impression que pour les hommes, c'est toujours correct de dire ou de faire telle ou telle chose, mais dès que c'est une femme qui le dit ou le fait, là c'est un scandale! Ça dépend quoi bien sûr, puisque si un homme critique un comportement féminin publiquement, il risque fort de se faire trairer de misogyne. Mais quand même, on dirait que les hommes ont plus de passes-droit....

L'impulsive montréalaise a dit…

@Viv : Je crois aussi. Pas complètement. Mais quand même. Les droits de la femme, ce n'est pas un acquis de si longue date après tout. Et psychologiquement, ça peut rester longtemps.