mercredi 31 août 2011

La vie dans un rêve

Je me sens troublée. Si troublée ce matin. J'ai encore rêvé. Après tant d'années. Après rien en fait. Juste quelques regards et une impression. Tenace.

Quand je rêve à toi, ça me réveille une boule dans la gorge. Ça me déssèche l'oeil. Un coeur qui bat drôlement. Comme si j'avais été sur une île inatteignable. Avec toi. Et que la matin m'obligeait à émerger. À revenir d'un endroit paradisiaque que je n'ai aucune envie de quitter.

On peut s'embrasser. On peut se tenir la main. On peut se regarder. On peut parler. Rien n'existe autour. C'est là, mais c'est du brouillard. Une protection nous entoure. La magie opère. Naturellement. Toujours. Ton regard exprime tout un univers.

Ce n'est pas de l'amour. Ni quelque chose de non résolu. C'est là. Tout simplement. Ça existe sans explication.

Je me sens troublée. Je pourrais presque pleurer. Il y a des instants où on voudrait vivre dans un rêve. Et se réveiller la nuit pour la vie.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Quel billet touchant et beau ! D'ailleurs, tes écrits viennent nous chercher. Tu as un talent pour écrire qui transcende.

Marie-Jo

Le monde selon Jeff a dit…

Si on rêve à quelque chose de beau et de féerique, on ne veut pas se réveiller. Plus jamais.

Mais si on cauchemarde, on fait un mauvais rêve, on aimerait bien en émerger et le quitter au plus vite...

Avoir le contrôle sur nos rêves, ce serait divin et merveilleux... :-)

Patty a dit…

Je crois comprendre comment tu te sens, c'est si bien dit...Ça m'arrive aussi parfois, je trouve ça tough!

Éphémère a dit…

Je vies la même chose parfois... et je ressens exactement ce que tu décris !

C'est si joliment dit !!

Michèle a dit…

Oh...que c'est difficile de se réveiller. Je rêve souvent à un ancien amant, (il y a plus de 10 ans de cette histoire). Il est mort aujourd'hui. Mais dans mes rêves, il est encore vivant. Je suis toujours bien émotive et nostalgique quand je me réveille. Réveil brutal.

Littleturtle1982 a dit…

J'aimerais avoir ton talent pour aussi bien transposer ma pensée! C'est fabuleusement écrit et je perçois tellement bien l'état d'âme que ton rêve a engendré!

Jane a dit…

C'est sur qu'on se sens déboussolé après un tel rêve, n'est-ce pas la preuve que parfois nos rêves connaissent mieux que nous nos besoins...?! :)

L'impulsive montréalaise a dit…

@Marie-Jo : Merci. Ça me fait vraiment plaisir comme compliment. Toujours contente de pouvoir toucher les gens.
@Jeff : Oh ! je ne sais pas. En même temps, nos rêves nous indiquent parfois des choses. Si on les contrôlait, ça ne pourrait pas.
@Patty : Merci. Je suis contente d'avoir rejoint ton émotion. Et oui, pas facile....
@Éphémère : Merci. C'est un drôle de sentiment quand même.
@Michèle : Oui. Difficile. On aimerait rester dans le rêve. Comme dans des couvertures confortables par un matin frisquet.
@Littleturtle : Merci. Je suis contente d'avoir pu trouver les bons mots.
@Jane : Oui, déboussolée. Ailleurs. Comme dans le rêve encore.