vendredi 26 août 2011

Persévérer : pas toujours facile

Je m'emporte facilement. Je me laisse aller. Je suis très motivée. J'ai un objectif en tête et je fonce.

Puis, je me démotive.

Bon, pas toujours. Mais je m'aperçois que je manque parfois de persévérance. Pourtant, de la volonté et des envies, j'en ai... Je suis capable d'être très concentrée. Mais je suis aussi volatile. Trop d'envies différentes peut-être.

Qu'est-ce qui vous permet de garder votre persévérance à haut niveau, vous ?

5 commentaires:

ClaudeL a dit…

La persévérance rime avec patience. Hauts et bas aussi. Comme tout le monde je pense bien.

Le monde selon Jeff a dit…

Je suis persévérant si ça m'aide à atteindre mes objectifs. La persévérance m'aide à booster mon énergie.

En ce moment, par exemple je suis très motivé pour ce boulot comme chauffeur d'autobus que j'attendais depuis longtemps. J'ai persévéré et je vais l'avoir... :-)

Michèle a dit…

Ça dépend dans quel domaine...Je suis persévérante dans mon entraînement quotidien car ça m'aide à garder ma forme et ça me permet d'être dans ma bulle, de me surpasser.

Le but, l'effet escompté, le nanane, ne doit pas être trop difficilement atteignable dans la plupart des autres situations. C'est ce qui m'aide à poursuivre: d'être récompensée vite !...

Jane a dit…

Je persévère parfois pour moi-même parce que je sais que les conséquences de ma persévérance m’apporteront beaucoup mais je persévère parfois pour les autres..

L'impulsive montréalaise a dit…

@ClaudeL : C'est bien ça le problème : la patience était pas dans mon package de naissance comme je dis si bien. Héhé !
@Jeff : J'aime bien lire ces mots positifs de ta part. Lâche pas !
@Michèle : Voilà ! Encore la vitesse. C'est les résultats parfois lents des choses qui peuvent me décourager. Faut vraiment que je puise dans mes ressources constamment pour travailler ma patience. Je m'en viens pas pire, mais disons que c'est pas une qualité naturelle chez moi. ;)
@Jane : Pour toi-même et pour les autres. Pas fou. Il est certain que le but doit toujours être de faire quelque chose pour soi-même. Sinon, c'est l'échec assuré. Mais quand on commence pour soi-même, on peut aussi s'encourager en pensant à notre réussite face aux autres...