dimanche 21 août 2011

Pression romantique

Hier, j'étais au magasin et je me suis achetée une comédie romantique (oui, je sais, je sais, sans commentaire). J'arrive donc pour payer et le caissier commence à me jaser. Il me demande entre autre si le film est bon. Moi, de lui dire préciser que c'est un film de filles. Alors, non, pas bon pour lui (of course !). Ça ne semblait pas trop lui faire peur puisqu'il regarde la pochette du DVD avec curiosité.

Vous savez ce qu'il m'a lâché soudainement ?

- Ça met de la pression aux gars ce genre de films-là !

Je lui ai répondu qu'en un sens, ça mettait aussi de la pression aux filles. Je n'ai pas poursuivi ma pensée. Mais la première idée qui m'est venue, c'est que ça met de la pression aux filles pour ressembler à des brindilles blondes avec gros seins...

Mais bon, je pense à ce qu'il m'a dit depuis hier. Je me demande si vraiment ce genre de films exerce une certaine pression autant sur les femmes que sur les hommes. En est-on vraiment à espérer que nos vies ressemblent à des films ?

Je n'ai pas de réponse. Y en a-t-il ? Mais je peux parler pour moi. Je ne cherche pas le dernier héros du film de filles, le prince de la comédie romantique. Oui, je regarde ces films avec plaisir. Ça parle à mon grand coeur romantique à souhait. Mais ce que je cherche se trouve ailleurs. Je ne développe pas d'exigences en écoutant de la fiction. Oh ! attention, je ne dis pas que je ne suis pas exigente. Je le suis. Beaucoup. Mais ça ne vient pas de là. Ça vient plutôt de la réalité. Les amours que je peux voir, que je peux constater. Ces gens qui restent ensemble, qui sont heureux ensemble. Ces témoignages que j'ai entendus, ces mots qu'on m'a avoué ou dont j'ai pu être témoin publiquement. L'amour existe bel et bien.

Alors non, mon idéal n'est pas une comédie romantique. Mon idéal vient du fait que je sais que ça existe l'amour, le vrai. Et en attendant de le rencontrer, je me réfugie dans des comédies romantiques. Pour vivre un peu par procuration. Pour ressentir artificiellement en attendant que.

Peut-être les hommes se mettent-ils parfois plus de pression qu'on veut bien leur en mettre. Et l'inverse.

14 commentaires:

idmuse a dit…

Fallait demander au caissier de venir le voir avec toi ;)

L'impulsive montréalaise a dit…

J'y ai presque pensé... Surtout qu'il m'a dit qu'il pourrait écouter ça tout seul chez lui. :-O

Le monde selon Jeff a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Fée des bois a dit…

Ah! ben là! C'était une invitation très claire! C'est une histoire à suivre?

Michèle a dit…

Ben oui moi aussi je pensais que la suite de ton post allait raconter une petite péripétie avec le gars du club vidéo! Arrange-toi pour le revoir, il me semble qu'il a ouvert une porte non?!

RedBee a dit…

C'est pas important la pression quand on se fait courtiser aussi ouvertement! Fonce au club vidéo!

Le monde selon Jeff a dit…

Tu as peut-être une opportunité qui ne pourrait ne pas se renouveler. Fonce et tu verras bien ! ;-)

Caro a dit…

Moi je suis vraiemt quétaine, j'y crois à toutes ces histoires :)

Anonyme a dit…

Haha, parlant de pression romantique, tes lecteurs sont en train de t'en mettre! ;-)

Pour ce qui est des comédies romantiques, elles ne sont pas plus réalistes qu'un film de Transformers, alors qu'est-ce que ça donnerait de se mettre de la pression?

Un autre Bob

L'impulsive montréalaise a dit…

@Fée : Euhh ! Ah oui, c'est une invitation claire, ça ?
@Michèle : Pas club vidéo. Magasin. HMV plus précisément.
@RedBee : Je sais pas. Peut-être je doute trop de moi. Mais était-ce vraiment de la drague. Peut-être juste être sympathique avec les clients. !?!? Et bon, je vais pas squatter le HMV au hasard. Mouahahahah ! Et lui dire eille tsé l'autre jour tu me draguais peut-être selon les lecteurs de mon blogue bla bla bla. ;)
@Caro : Faut y croire. Ça permet de passer un beau 1h30-2h00. Héhé !C'est déjà ça de pris.
@Jeff : Je sais que ce n'est pas ce que tu voulais dire... Mais tout de même Jeff, il serait impossible que je ne me fasse plus jamais draguer dans ma vie. Héhé !
@Autre Bob : Je vois bien ça. On me voit déjà en pleine romance avec le jeune homme ! ;) Et bon, pour les films, y'en a des réalistes, d'autres que non. Mais ça reste des films. Ce qu'il faut, c'est vivre nos vies.

Kalte a dit…

À mon avis, un film de fille ça ne mets pas de pression aux gars, ça aide parfois à comprendre ce qui vous fait vibrer non? Mais reste qu'il faut en prendre et en laisser...ce ne sont que des films...bref, c'est ce que j'en pense!

L'impulsive montréalaise a dit…

@Kalte : Pas fou ce que tu dis. Mais faut bien en prendre et en laisser. Car on ne s'attend pas vraiment à vivre comme dans une comédie romantique. Disons que c'est plutôt une direction qui est indiquée. Mais pas obliger d'être aussi parfait/intense/sans faute/etc. La vie, ce n'est certainement pas ça ! Un p'tit vite qui a compris, félicitations ! :-P

Kalte a dit…

Tout à fait d'accord...un ptit vite tu dis? ça dépend là là!! ;)

L'impulsive montréalaise a dit…

@Kalte : Ahahahaha ! Euh, ok, expression plus ou moins bien choisie j'avoue ! ;)