mercredi 13 avril 2011

Pensées sexuelles‏

J'aurais pu trouver un titre moins racoleur. Mais dans le fond, est-ce racoler que d'énoncer clairement ce dont on a l'intention de parler ?

Je l'ai dit très dernièrement, j'ai l'envie d'écrire qui me reprend. Mes projets ailleurs qu'ici sur ce blogue. Mon deuxième projet de roman en chantier pour être plus précise. Et je ne sais pas si c'est l'air printanier ou le personnage. Toujours est-il que le propos est, sans être pornographique, plutôt sexuel. Ça ne s'étale pas. Ce n'est pas des scènes longues et étoffées. Non, que du bref ici et là. Une certaine ambiance. Et bon, moi, ça m'allume d'écrire ça. Beaucoup.

Je dînais ce midi et je venais d'écrire quelques mots plutôt salaces et mes pensées se sont mises à dériver. Je me suis rappelée ce blogue sexuel que j'ai lu et où la fille disait qu'elle se caressait à travers son pantalon au boulot sous son bureau ou que, carrément, elle allait se masturber dans la salle de bain. À l'époque, je m'étais sérieusement demandé si je la croyais. Je veux dire, même salement excitée, je n'ai vraiment pas l'envie folle d'aller dans la salle de bain sur mon lieu de travail pour me faire plaisir. Me caresser tout en étant assise sur des toilettes n'est pas mon idée de la jouissance, disons-le ainsi.

Après mes pensées sont allées dans une autre direction. Vous ne devinez pas ? Ou si ? Les collègues. Je me suis demandée si mes collègues féminines feraient ça. Puis, les collègues masculins ? Passés ou présents. J'veux dire, c'est quand même plus facile quand on est un homme. Plus extérieur qu'intérieur. Rendue là, je n'ai pas trop voulu pousser l'idée. Mais quand même... Lequel ? Est-ce que les gars font réellement ça ? Ceux que j'ai connus ou que je connais actuellement ? Euuhhhh ! Veux pas savoir.

En tout cas, c'est drôle d'imaginer tous ces gens qui peut-être se font jouir (ou essaient) dans un petit coin discret sur leur lieu de travail ! Et un brin pertubant quand on pense que ça pourrait être celui qui est devant nous à l'instant où nos pensées se font aller !

9 commentaires:

ClaudeL a dit…

Les salles de bains de bureau: j'y ai vu certains fumer, la fumée sortait de dessous la porte.
Et je me vois aussi, étendue par terre, malade, cherchant la fraîcheur de la porcelaine!

Caro a dit…

Là c'est sur que je ne regarderai plus mes collègues de travail de la même façon.

Jeff a dit…

Quoi de plus normal que d'avoir des pensées à caractère sexuel, peu importe que nos attributs sont masculins ou féminins.

Personnellement, je n'aime pas vraiment parler de ça en public, je veux dire avec des connaissances.

J'aime pas étaler ma vie privée, point. Surtout ma vie sexuelle. De toute manière, il n'y a vraiment rien à dire. C'est d'un total ennuie...

seb haton a dit…

L'idée que tu penses que c'est plus facile pour un homme (sur son lieu de travail) montre bien que tu n'est pas un homme :))
Ah ! Les pensées qui dérivent ! Vaste sujet.
s.h.

Jass a dit…

Ah ah... Moi j'trouve ca drole. Sourtout le commentaire de caro... :)))

RedBee a dit…

Je ne vois pas pourquoi tu vois ça plus facile pour un homme! C'est pas comme allez pisser sur le bord de la route là. J'ai jamais entendu parler qu'un homme pouvais se faire plaisir au bureau (à moins que la secrétaire particulière participe). Tandis que des femmes, j'ai entendu très souvent.

L'impulsive montréalaise a dit…

@ClaudeL : Ton commentaire, sur toi étendue par terre, je sais pas, mais ça m'a rappelé quelques souvernirs de salles de bain publiques. Y s'en passent des affaires.
@Caro : Ahahahahahaha ! Lequel, hein ? ;)
@Jeff : Ah ! mais je n'étale pas ma vie sexuelle ici. Seulement mes pensées, mes réflexions ! ;) Sinon, je suis comme toi, c'est privé.
@seb : Je ne suis pas un homme effectivement. Et je parlais juste physiquement. Pas psychologiquement et tout le reste. Oui, les pensées qui dérivent des fois, ça part de tous bords, tous côtés.
@Jass : J'avoue que c'est drôle aussi !!! Un brin perturbant, mais drôle ! :)
@RedBee : Comme je disais à seb, je pensais plus au côté physique. Mais oui, je peux me tromper. Et si tu as entendu que des femmes très souvent, je veux ps te décevoir, mais je crois que c'était pour t'alimenter les fantasmes un peu. :-o Héhé !

seb haton a dit…

En vrai, ça arrive très peu souvent, hommes et femmes confondus. En revanche, les couples qui se tripotent entre deux portes, c'est beaucoup plus fréquent... enfin, là où je travaillais en tout cas ;)
s.h.

L'impulsive montréalaise a dit…

@seb : Moi, ce que j'aimerais savoir, c'est comment tu peux être aussi certain que les petits plaisirs solitaires ne sont pas si fréquents. Par contre, pour les plaisirs à deux, bien d'accord avec toi ! ;)