dimanche 24 avril 2011

Ça ne me tente pas d'attendre que ça arrive quand je ne m'y attendrai pas !

L'autre jour, j'ai été faire un tour au marché. Non, pas le marché où on trouve des fruits et des légumes. Ce marché-là, on y trouve plutôt des humains. Le marché des sites de rencontres. J'ai été faire un tour. Histoire de voir. Par périodes, il arrive que mon célibat me pèse plus qu'à l'habitude. Et j'ai beau dire à tous vents que c'est l'automne ces jours-ci, en fait, c'est le printemps et je le ressens comme tout le monde.

Si je me suis inscrite ? Non. Juste faire un tour. J'ai à la fois envie de le faire et pas du tout. J'ai regardé des photos, des fiches. Assez pour me décourager un peu. Des photos à qui je sais que je ne plairai pas, d'autres qui ne me plaisent pas. Ce n'était pas une question de beauté. Plutôt une question d'artificialité. Je sais que je me trompe, mais on aurait dit des tas de photos retouchées pour donner un air vide et superficiel à tous ces hommes. Il y en avait bien quelques visages naturels, sympathiques, qui donnaient envie d'aller voir leur fiche. Quelques fiches intéressantes même. Mais peu. Pas que ces hommes soient tous inintéressants. Mais le concept même l'est. J'avais l'impression de devoir juger, catégoriser. Malgré tout, j'aurais pu peut-être vaguement être tentée de m'inscrire.

Mais je l'ai déjà fait jadis, il y a un bon moment de ça. Et de penser à tout ce processus de magasinage, d'efficacité, de rapidité, de consommation, je suis un peu découragée. Je sais que certains ont trouvé l'amour là-dessus, mais je ne suis pas certaine de vouloir actuellement me lancer dans un tel jeu.

En même temps, je ne sais plus trop quoi faire pour rencontrer quelqu'un. Je ne suis pas très vieille. Mais pourtant, je constate que rencontrer quelqu'un est beaucoup plus difficile que lorsque j'étais plus jeune. Disons il y a de ça une dizaine d'années. Il y a que les internets ont bien changé la donne. Ils ont donné une facilité et une accessibilité au jeu. Au point où parfois, le but recherché n'est plus de rencontrer quelqu'un en espérant rencontrer l'amour, mais bien juste rencontrer quelqu'un. Point à la ligne. Et certains, certaines qui touchent à cette drogue s'y laissent prendre. Au point où il faut multiplier les rencontres pour avoir un thrill, pour ressentir quelque chose au fond de notre vide intersidéral.

Parce que oui, nous rencontrons peut-être plus. Mais le vide prend de plus en plus de place dans notre vie. Et le processus n'est peut-être pas aussi irréversible qu'on le croit.

Alors, il y a moi. Face à tout ça. Je suis un peu perplexe. J'aimerais rencontrer quelqu'un avec qui pouvoir vivre une belle histoire. Mais je ne sais pas trop comment m'y prendre. Et j'en ai marre d'attendre. Et si quelqu'un à ça, me répond d'être patiente que ça viendra quand j'y penserai le moins, je lui pète la gueule. Et si quelqu'un ose renchérir en disant que c'est pourtant bien vrai, je lui pète doublement la gueule. Les seules personnes autorisées à me servir cette bouillie consolatoire sont ceux qui auront fait une étude universitaire sérieuse sur le sujet. Toutefois, si vous avez des suggestions sur comment rencontrer un charmant et gentil bon garçon...

18 commentaires:

Annie G. a dit…

J'aimerais bien avoir des suggestions moi aussi à savoir comment rencontrer un charmant jeune homme! :)

Petite libellule a dit…

T'as pas des amis, qui ont des amis, qui ont des amis célibataires? :-)

Sinon, je n'ai aucun conseil à te donner, étant déconnectée du marché depuis des lunes. Les réseaux de rencontre m'ont l'air d'être un bon moyen de rencontrer des gens... en autant justement qu'on accepte de magasiner et d'être ''magasiné" en quelque sorte. Ça fait partie du jeu.

Caro a dit…

Moi je dis quand tu marches dans la rue et que tu en croise un qui te plait dit lui bonjour. C'est fou comment maintenant les gens sont sauvage, alors lorsque l'on dit bonjour aujourd'hui souvent les gens ont une tendances à se demander si ils te connaissent et des fois ça part une conversation ;)

conciliabule a dit…

Les filles, cessez de chercher. Il y a toujours moi. Aussi non, je ne sais pas. Il est rare que je recherche des hommes pour les fréquentés.

Desi Gori a dit…

Je me reconnais tellement dans ce que tu as écrit. C'est tellement comment je me sentais. Et puis j'ai rencontré mon Homme. Il est juste arrivé, de nulle part, je ne l'attendais plus, et je ne l'ai pas cherché. Je te souhaite de rencontrer la perle qu'il te faut.

idmuse a dit…

Un macaron: je suis célibataire!!! Parlez-moi!!!
Pars à la chasse!

idmuse a dit…

je fais le macaron au besoin ;) je dirais même: séduisez-moi :)

Jeff a dit…

Je suis un mec et pourtant, j'évite à tout prix les sites de rencontre. Pas capable. Pour l'instant, je vis et je me laisse vivre.

Je commence aussi à en avoir marre de converser avec mon chat, un autre mec et qui me répond en plus ! Mais que faire d'autre ?

Peut-être que lorsque je serai redevenu un chauffeur d'autobus, la femme de ma vie sera t-elle à mon bord un de ces jours ?

aigueau a dit…

Même pour le côté magasinage, ce n'est pas impressionnant ces trucs. J'ai regardé un peu les fiches des filles: super-standardisées, c'est des informations qui permettent d'éviter de se mouiller, qui ne disent rien. Il n'y a que la photo et l'annonce qui permettent de voir la différence entre l'une et l'autre. Et devinez quoi? la majorité des filles ne mettent pas de photo, et n'écrivent aucune annonce.
Du coup, on a quoi pour choisir? rien. Et si on choisi d'y aller à l'aveugle, on a quoi pour faire un premier message personnalisé? rien.

aigueau a dit…

ah, sinon, pour faire des rencontres, les mieux c'est encore de changer sa routine. Il faut faire quelque chose qu'on ne fait pas normalement. Le plus facile, c'est de se trouver un nouveau loisir, faire des activités de groupes avec des groupes que tu ne fréquentes pas normalement.
C'est la routine qui tue les rencontre. Quand on fait toujours la même chose à longueur de semaine, on voit forcément toujours les mêmes gens. Au bout d'un certain temps, on a fait le tour de son milieu, et du coup: plus de nouveau visages.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Annie G. : En tout cas, cpas moi qui pourrait t'aider vraiment. Bon, en fait, ça m'arrive d'en rencontrer. Mais rien de concluant depuis un moment, hein... ! Je crois qu'il n'y a peut-être juste pas de trucs.
@Petite libellule : Je pense que j'ai trop d'amis en couple qui ont des amis en couple. Tsé ça l'air que c'est une maladie contagieuse. Héhé ! Mais sinon, oui, je suppose que ça fait partie du jeu. Faut juste savoir si on veut jouer !
@Caro : Je ne suis pas trop bonne pour aborder des inconnus. Je n'ai pas les reins assez solides je crois ! Ahahahaha ! J'ai beau ne pas être trop gênée, mais les inconnus... ben c'est des inconnus !
@conciliabule : Ahahahahaha ! Ah ! non, tu ne cherches pas des hommes pour les fréquenter ! Héhé !
@Desi Gori : Si ça n'avait pas été que tu racontais ce que tu as vécu, il aurait fallu que je te pète la gueule. ;) Heureusement, tu n'appliquais pas ça à moi. Merci de me souhaiter le meilleur ma chère. :)
@idmuse : Euhhhh ! Beeennn. Euhhh ! Ok ! Tu fais le macaron et tu me suis pour me supporter psychologiquement dans l'expérience ! ;)
@jeff : Je ne suis pas fermée à l'idée des sites comme je le disais. Mais j'hésite beaucoup. En ce moment, je n'ai pas le goût du cassage de tête que ça implique. J'aimerais juste rencontrer un gentil garçon, bien simplement....
@aigueau : Je ne pourrais dire pour les fiches de filles... Je ne regardais que celles des hommes. Mais j'avoue que l'idée de se pencher sur les phénomènes et de voir dans les deux cas pourraient donner une sacrée image de tout le milieu du dating. Et sinon, crois-moi, des fiches de garçons bien vides et insignifiantes, il y en a ! Alors, on devient impitoyable et blasé à jeter un oeil sur ça.
Sinon, pour ta suggestion, elle n'est pas mauvaise. Mais je ne peux pas dire que je reste enfermée chez moi non plus. Je fais certaines activités. Mais pas nécessairement des endroits où les gens s'abordent. C'est peut-être là que je pourrais améliorer. Mais en même temps, les activités en question, faut qu'elles nous intéressent. Et j'aime beaucoup d'activités de filles. En étant une ! Qui plus est, comme je disais à Caro, j'ai cette gêne d'aborder des inconnus. Si on me les présente, si on est un groupe, ça peut aller. Mais pas de but en blanc, faire un coucou, bonjour ! Ouin... !

aigueau a dit…

"Qui plus est, comme je disais à Caro, j'ai cette gêne d'aborder des inconnus. Si on me les présente, si on est un groupe, ça peut aller. Mais pas de but en blanc, faire un coucou, bonjour ! Ouin... !"

C'est un peu l'idée de changer de routine et d'ajouter des loisirs. Si tu commences dans un club de natation ou de photo (ou n'importe quoi d'autre), c'est quoi la première chose que tu vas faire? te présenter à tout le monde. Si dans la gang y'a un beau gars...
comme tu dis, il faut juste trouver un loisir que tu vas aimer.

Viv a dit…

Va jouer au bowling! J'ai rencontré mon homme dans un quillothon. Je t'en organise un si tu veux!
Si jamais je fais ma maîtrise, je pourrais toujours faire mon mémoire sur la fameuse recette miracle pour se trouver un chum! Comme ça, on aura enfin une étude satisfaisante.

L'impulsive montréalaise a dit…

@aigueau : Oh ! comme je disais, j'ai plein de loisirs. Peut-être pas les bons pour rencontrer. Mais je promets d'essayer de chercher un peu de brillantes idées.
@Viv : Ahahahaha ! Suggestion colorée s'il en est une ! Et bon, si tu veux t'emparer du sujet, go for it ! ;) Comme tu dis, on aurait enfin une vraie de vraie étude satisfaisante !!

aigueau a dit…

"Oh ! comme je disais, j'ai plein de loisirs. Peut-être pas les bons pour rencontrer."

Le mot-clé est "nouveau" loisir. Ceux que tu as déjà ne permettent pas de nouvelles rencontres (du moins pas beaucoup), parce que tu vas voir essentiellement les mêmes personnes, les mêmes habitués.
Mais j'admets que c'est variable selon les loisir. Si tu vas dans un club de discussion entre filles, j'imagine que tu n'y trouveras pas beaucoup de gars ;)

L'impulsive montréalaise a dit…

@aigueau : Si ça marche tant ce truc, que fais-tu sur les sites de rencontres ? ;) Petite taquinerie ! Et je le répète, j'aurais peut-être des endroits où rencontrer, parfois. Mais aborder un inconnu....... je sais pas trop, ça me gêne. Pourquoi pas c'est pas un inconnu qui m'aborde ??? Soupir... !

seb haton a dit…

Globalement, la meilleure méthode, c'est d'irradier de joie de vivre, l'œil qui frise, le sourire facile. Être juste beau de bonheur.
Je ne dis pas ça dans le vide, j'ai pratiqué. Je sais d'expérience que ça attire les sympathies... voire plus si affinités.
s.h.

L'impulsive montréalaise a dit…

@seb : Hé oh ! Où t'as vu, toi, que j'avance dans la vie la tête basse, toujours triste et sans sourire ?? Tsssss ! :-P Je comprends ce que tu veux dire. Pourtant, j'ai pas l'impression de dégager des trucs si pires. En général, c'est plutôt le contraire il me semble... Mais bon, difficile de se voir soi-même de l'extérieur.