dimanche 14 octobre 2012

I want to be a part of it

Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai soudainement une envie folle d'aller à New York. De retourner à New York, devrais-je dire. J'y suis allée deux fois déjà. Mais j'ai vu la pointe de l'iceberg seulement. C'est du moins l'impression que j'ai.

Bon, je viens d'écouter You've Got Mail. Charmante comédie romantique, pleine d'espoir sur l'amour, mais aussi sur les périodes charnières d'une vie. Qui se passe à New York. Mais combien de films se passent à New York ? Ce n'est pas que ça qui me donne l'envie.

Si je n'avais de limites en rien, j'aimerais bien aller vivre 6 mois à New York. C'est une ville mythique. Comme il y en a peu. En fait, peut-être Paris aussi. Mais je n'en vois aucune autre. Pleine de villes sont belles, magnifiques. Mais ce côté mythique est fort particulier.

J'aimerais y vivre pour comprendre ce côté mythique. Pour vibrer la ville, la ressentir intérieurement. Pour connaître ce qu'on peut connaître seulement en vivant là-bas. Pour être dépaysée. Pour être impressionnée. Pour être seule et complètement neuve.

Malheureusement, j'ai des limites. Mais bon, peut-être de petites vacances plus ou moins prochainement ? Qui sait !? Après tout, je suis revenue de voyage depuis déjà presque un mois et je n'ai encore aucune réservation de faite pour le prochain... C'est d'une tristesse !

8 commentaires:

Laure a dit…

J'aime NY moi aussi :))
Bises, Laure
http://ptitesphotosdelolo.blogspot.fr/

Rosabelle Melanie a dit…

haa! NY ici aussi on regarde pour y retourner au printemps .. j'ai adoré y séjourné mais ce fut trop court et il me reste encore plein de chose a y découvrir!

Je rêve d'aller courir a Central Park ...

Michèle a dit…

C'est drôle, je suis allée à New York le weekend dernier avec mes 2 soeurs pour la première fois de ma vie. J'ai adoré. Nous y sommes allées en auto, la route faisait partie de trip.

Les cafés, les restos, le magasinage, les bars, le monde, le monde, le monde.....

C'est trippant. Mais trop cher pour que j'y déménage!

Basile a dit…

New York est une ville mythique en effet ! J'habite à Paris et c'est vrai que c'est similaire en plusieurs points : ça bouillonne de partout, on adore et on déteste à la fois. Ce sont des villes qui ne laissent pas indifférents. Où vu le monde qu'il y a, l'homme individualiste finit souvent par perdre son identité. Et en même temps c'est fascinant.

http://journaldunjeunedegueulasse.blogspot.fr/

Quelquepart a dit…

New York est une ville envoutante et "You've got mail" est le film qui me donne le plus envie d'y vivre. J'aimerais moi aussi y vivre quelques mois. On a passé proche il y a quelques années, mais les enfants étaient jeunes, ce n'était pas le bon moment, mais si l'opportunité revenait dans quelques années, je ne dirais pas non.

L'impulsive montréalaise a dit…

@Laure : Encore plus que d'amour, il y a aussi toute une question de fascination...
@Rosabelle : De la place dans vos valises ? Héhé ! Mais sinon, pourquoi ai-je soudainement le fantasme de courir dans Central Park ?
@Michèle : Quelle coincidence ! Contente que tu aies aimé ton petit raod trip/voyage. Il y a tant à découvrir. Mais oui, pas donné de vivre là !
@Basile : Toutes les grandes villes sont similaires en plusieurs points je suppose. Et oui, ce sont des endroits où l'individualisme est roi, la solitude aussi... Mais ces deux villes-là ont un aura en plus. Oui, fascinant comme tu dis.
@Quelque part : C'est vrai que c'est un film qui image bien NY. Waaaaa, c'est superbe ça comme occasion. Je te souhaite que ça se représente. Moi, je ne vois vraiment pas ce qui pourrait se produire pour qu'une occasion comme ça déboule dans ma vie...

Viv a dit…

Je suis allée à New York juste une fois et ce fut un voyage beaucoup trop court (même si j'ai vu beaucoup de choses en peu de temps). Tu me donnes vraiment envie d'y retourner. Faudrait que je regarde comment je pourrais m'organiser. Note à part: You've got mail, c'est-tu assez cute comme film!!

L'impulsive montréalaise a dit…

@Viv : Je vais t'organiser ça moi. On y va ensemble ! Héhéhé ! C'est vrai que New York, on y va toujours trop court. Faudrait que je me prenne au moins une bonne semaine pour commencer un peu à être minimalement satisfaite.
Ouuuuuiii, tellement cute comme film. J'adoooore. :)