mercredi 30 septembre 2009

Le célibat

De nos jours, c'est soit branché d'être célibataire, soit on est un cas désespéré, soit ça veut dire qu'on sort tous les soirs avec les copines boire des cocktails aux couleurs multicolores, ou bien qu'on est une matante qui s'enroule devant la télé à écouter des téléromans avec 4 ou 5 chats dans le décor...
Est-ce que je me sens branchée, est-ce que je me sens matante ? Un peu des deux, je suppose. Mais la matante branchée est surtout tannée d'entendre que "Aaaahhh ! que t'es donc bien célibataire pis tu le sais pas" ou ce genre de trucs que nous servent tous les gens en couples depuis longtemps. Je ne dis pas que la vie de couple est une chose facile. Votre humble blogueuse sait en effet qu'il peut y avoir certaines difficultés. Mais si c'est si pénible que ça, pourquoi restez-vous en couple alors ?
Une tentative de réponse : parce que c'est toujours agréable de pouvoir se coller sur quelqu'un le soir. Surtout quand le temps est gris comme ces derniers jours... Bon, allez, c'est pas tout, mais j'ai un chat à coller moi ! ;-)

5 commentaires:

BL a dit…

Oui c'est bien être en couple. Seulement, certains restent en couple même s'ils sont malheureux car il y a un côté « rassurant ». La peur de l'inconnue et bien pire. Le célibat est bien mieux que ce genre de situation, définitivement.

L'impulsive montréalaise a dit…

Je crois que beaucoup de couples sont ds ce côté "rassurant". Je suppose donc qu'ils ne sont pas tous malheureux et que parfois ce côté rassurant rend heureux ou confortable à tout le moins. Mais bien entendu, rester ds quelque chose qui rend malheureux est bien pire qu'un peu de solitude.

Anonyme a dit…

Bien que le célibat semble être devenu à la mode (après tout, ce sont eux qui font les meilleurs télé-romans et qui sont les plus grands consommateurs), la quête du grand amour est depuis toujours d'actualité. Combien de filles célibataires se font dire: "je comprends pas pourquoi tu es célibataire, tu es belle, intelligente, etc." D'un côté la liberté des célibataires est enviée, mais leur status est aussi objet de pitié. Toutes les matantes demandent à chaque année: "t'es-tu trouvé un p'tit chum? ou une p'tite blonde?" Le célibataire incapable de se caser, ou ne le voulant pas, est prit en pitié ou soupçonné de cacher une tare quelconque.

L'impulsive montréalaise a dit…

Alors, ce n'est p-être pas tant la quête du grand amour qui est d'actualité, mais plutôt la quête d'un homme (ou une femme selon les personnes) nous permettant de nous rassurer et rassurer les autres sur nous-mêmes. Héhé !
D'ici là, je cours ajouter "tare quelconque" sur la liste de mes défauts !!

shaton a dit…

Quelqu'un qui te dit "Aaaahhh ! que t'es donc bien célibataire pis tu le sais pas" est quelqu'un qui est malheureux et qui ne s'en rend pas compte. Un couple qui fait moins de bien que si on était célibataire, ça sert à quoi ?
Généralement, ce sont les parents, grands-parents ou famille proche qui s'inquiètent le plus au sujet du célibat. Mais eux c'est normal, ils veulent qu'on procrée.
Quant à nous rassurer ou rassurer les autres... pas dans mon milieu, pas ici. Chez moi, on rassure les autres quand on va bien, en couple ou pas.
Tu rentres bientôt ?